« #Allemand et #Noir (en plus!) »: Theodor Michael Wonja, rescapé des nazis …

wonja-592x296-1477753868Allemand et noir en plus!, il a survécu au nazisme. Theodor Michael Wonja (92 ans) porte sur lui tous les préjugés et stéréotypes collés aux Allemands et aux Noirs, il est les deux et l’accepte.

Dans son autobiographie (Allemand et Noir en plus!  éd. Duboiris), déjà un best-seller en Allemagne avec 40 000 exemplaires, désormais dans les bacs en France depuis le 29 octobreTheodor Michael Wonja retrace l’histoire d’un noir allemand victime des lois raciales de l’Allemagne du 3ème Reich, rescapé du nazisme  et qui a du faire face à la discrimination dans l’après-guerre

 theodor-michael-wonja-moi-allemand-et-noir-rescape-des-camps-nazis

Tiraillé entre ses origines africaines et ses «valeurs prussiennes», il affiche son attachement au continent Africain et au Cameroun – ex colonie allemande-, pays d’origine de son père qui débarqua à Berlin fin des années 1800- début des années 1900 avant de rencontrer sa mère, une allemande. Une vie de galère fait de boulots de figurants dans des « spectacles d’exhibition d’indigènes » pour survivre –car beaucoup considérait déjà que les Noirs étaient là pour leur prendre leur travail.Aujourd’hui c’est pareil, et pas qu’en Allemagne -. Puis, interné dans un camp de travail tenu par les nazis en 1943, il a eu beaucoup de chance. Question de Jeune Afrique:

Aujourd’hui père de quatre enfants, comment avez-vous pu échapper à la stérilisation forcée pratiquée par les autorités du Reich sur des enfants d’origine africaine ?

J’ai eu beaucoup de chance. L’administration m’avait sans doute oublié. D’autant que je m’appelle Theodor Michael. Il est difficile sans me voir de savoir si je suis noir ou blanc. Wonja qui est un titre honorifique à Bimbia, localité d’origine de mon père au Cameroun, ne figure pas sur mes papiers allemands. Je n’ai jamais reçu de convocation pour me rendre et subir cette stérilisation. Peut-être aussi grâce aux spectacles d’exhibition d’indigènes qui nous ont fait voyager dans plusieurs pays les autorités ont-elles perdu notre adresse…

A Paris –chez Présence Afrique, la référence il a rencontré sa famille et amis avant une séance de dédicace que nous livre JMTV+, auteur de la vidéo ci-dessus que j’ai résumé pour vous.

«Je suis allemand de nationalité, de langue maternelle, de culture. Un Allemand responsable aussi de la deuxième guerre mondiale, de l’extermination des Juifs. Et en plus, je suis Noir. Je porte en moi tout ce que le monde reproche aux Allemands et tous les préjugés et stéréotypes collés aux Noirs. Mais c’est surtout un témoignage de cette époque hitlérienne que j’ai voulu produire».

A lire et à offrir : Allemand et noir en plus! Souvenirs d’un rescapé des camps Nazis

./…