Manuel Valls: « La France tu l’aimes ou tu la quittes ». (Billet x° degré Celsius)…

Séquence #Pasdamalgame, billet x° degré avec encoche⤵. Chaud devant!…

Valls barcelone Municipale .jpg large

« Ah ces #biNationaux, ces fils d’immigrés! C’est terrible. Ça vient chez vous, vous les accueillez à bras ouverts sur l’ex terre d’accueil d’avant la #LoiAsileimmigration, vous leur donnez tout: l’éducation à la française, gratos, les allocs pour les parents, ça grandit, ça refuse de bosser pour faire des meetings – de la politique-, puis, par charité chrétienne vous leur donnez des postes à responsabilité, un avion de fonction pour aller voir des matchs de foot à l’étranger (en famille, pour la finale Ligue des champions), vous validez leurs élections malgré les « doutes bourrages des urnes » pour ne pas les stigmatiser, vous leur donnez du blé et des « boulots à rien foutre« , on les invite à la télé pour bien afficher la diversité des opinions dans notre belle société, etc. Et ça vous fout quand même le bordel et comme c’est pas permis! Civilisationlaïcitéidentité! ça hurle, matin-midi-soir, des nuisances sonores jusqu’à pas d’heure. Non, ne surtout pas envoyer les flics comme à #Tobliac, évitons les violences policières. Puis un beau jour, comme ça,  piqué pour la mouche catalane – à moins que ça n’soit sa récente séparation avec sa femme, ou parce que plus personne ne partage ses délires, ça boude, ça vous tourne le dos pour se barrer dans son pays d’#origine! E.T., « Je veux rentrer Maison! ». Ah les adoptés de la République, aucune reconnaissance, pfff… chui écœuré (Mais pourquoi? C’est pour la bouffe c’est ça?) »

Manuel Valls ET.jpg large

« En même temps, des « comme ça » on n’en veut plus! Qu’il se barre, ça nous évitera de l’expulser – Non, on ne demandera pas sa déchéance de nationalité, il n’a pas crié « Allons au Bar! ». Mais il est tout aussi perturbateur endocrinien et radicalisé que les autres, passons-. Il ne veut plus de nous, ok! Qu’il se rassure, c’est pas nous qui allons lui mettre les bâtons dans les trous! – c’est du Coluche-. Il faut juste espérer, et prier, que son pays d’origine ne le rejette pas. Je vous mets mon ticket qu’il aura des problèmes d’intégration, comme ici. Enfin, fasse le ciel qu’ils le gardent là-bas! Et on versera une pension alimentaire si besoin, pour aider. »

Bref, « la France, tu l’aimes ou tu la quittes« . CQFD. Moralité? Oui c’est important, toujours..

« Ceux qui vous reprochent vos origines manifestent souvent un manque sur leurs propres origines. Aussi, pour partager « cette souffrance » sur ces racines enfouies ou oubliées, les aider à s’exprimer sur cette quête d’identité: (Et toi tu viens d’où? de quelle région – ou pays-?, ça te manque hein? Depuis quand t’es ici? ça doit être beau chez toi j’en suis sûr, allez raconte! etc) … « 

Voila.

./…

Publicités

Le « Barcelone natal » de M. Valls passe à Gauche, curieux silence de Matignon …

Après la victoire historique de la Gauche «indignée» aux élections municipales de ce dimanche en Espagne, on pouvait s’attendre, logiquement, à des félicitations de la part de notre 1er Ministre « De Gauche », natif de Barcelone, «El Hombre del año 2014» selon la presse espagnole…

Municipales espagnoles: à Barcelone, la sensation Ada Colau

Mais rien, pas un seul Hola! ni un simple «tweet de courtoisie» comme ce fut le cas hier pour le festival de Cannes, silence radio, on se demande bien pourquoi d’ailleurs. Ne pas féliciter «la Gauche qui gagne», même indignée (à juste titre), pour une premier Ministre «socialiste» de Gauche donc, c’est curieux, surtout lorsque celle-ci l’emporte sur ses propres terres. Sur le compte twitter de @ManuelValls

#manuelvalls twitter

Rien, même dans l’espace presse de Matignon, pas l’ombre d’un communiqué. On peut certes comprendre la difficulté de féliciter les gens qui gagnent les élections (chez eux) lorsqu’on les perd en France (la Gauche), mais ce n’est pas une raison. Ce billet a été édité 24 heures après l’énoncé des résultats, on ne peut pas dire qu’il n’a pas eu le temps pour les « félicitations d’usage » pour la victorieuse Ada Colau. Bref, Manuel Valls boude la victoire de la Gauche, à Barcelone.

Bizarre, il enverra (peut-être) ses félicitations par la poste, c’est une option.

(…)