Les frères @Benzema aux #JeuxOlympiques .. 

Euh… Karabatic! Ensemble pour les Olympiades, le « devoir d’exemplarité« , pour l’honneur de la France et les valeurs de la république toussa. Les frères barbus sont à leur place n’est ce pas? On est d’accord, tant mieux. Mais ne le dites surtout pas à l’autre, ça peut l’énerver. Oui, pourquoi se priver des meilleurs d’entre-nous?  La dernière fois, ça nous avait coûté un bras, en finale, chez nous, une terrible déception…

Au diable les « tics », gloire aux Kabaratic!

[PS: Karim n’est pas au Brésil pour les Jeux olympiques].

Non, « c’était pas fini« ,  on va se gêner…

./…

Publicités

Nouveau « dérapage » de #Benzema? «Je ne suis pas totalement #Français, mes #racines sont … » …

Il va se faire bouffer par la meute (ou pas). Donc « il » a dit: «Je ne suis pas totalement #Français, mes #racines sont avant tout #espagnoles!». Non, pas Manuel #Valls …

image

Raté! Alors les rascistes, on l’achève ou pas? Ecce Jean Reno, amusez-vous bien , vous pouvez (ou pas)

De rien.

/source

Mohamed Ali: l’hommage de Karim #Benzema

Le champion d’Europe Karim Benzema est de retour à la maison. Après Madrid, capitale du Foot (c’est lui qui le dit), il est dans la capitale de la gastronomie (Lyon, je confirme). Hier soir, il était à la table du vieux Paul (Bocuse) pour une bonne bouffe. Aujourd’hui,  il a rendu hommage à Mohamed Ali via facebook.

Benzema Mohamed Ali Facebook

« Je sais où je vais et je connais la vérité ; de ne pas devoir être ce que vous voulez que je sois. Je suis libre d’être ce que je veux. »

Non, rien de personnel, il cite Mohamed Ali. Il aurait pu dire : « Je n’ai pas besoin d’être ce que les autres veulent que je sois. Et je n’ai pas peur d’être ce que je veux être et de penser ce que je veux penser ! »C’est du Mohamed Ali. N’allez pas chercher plus loin.

Quoique. 😉

./…

Quand K. #Benzema évoque #Deschamps et la « pression raciste » en France…

Extrait de l’interview de Karim Benzema dans le journal espagnol « Marca » cité dans l’Equipe

image

Non, Deschamps n’est pas raciste mais il a cédé à la pression raciste, c’est l’avis de Karim Benzema.

Photo_2016-06-01_01-13-47_PM

Et Jamel Debbouze partage son avis, ou l’inverse. Oui, le racisme s’habille toujours chez « très-bonnes-raisons », comme pour l’exclusion de #BlackM de Verdun. On peut évoquer « la diversité présente » chez les bleus comme alibi, et Nadine Morano a bien une copine plus noire qu’une arabe, nous le savons. Il faut croire que la France est sous anesthésie du Front national. Tiens, c’est curieux, plus personne ou presque n’évoque désormais la « lepenisation des esprits« , l’expression a disparu des titres à la Une, on en parle plus, peut-être bien parce que nous l’avons entériné,  la Droite on savait, la Gauche a cédé, tant pis. Et à force de prendre des coups, ce qui devrait arriver arriva…

Pareil. « Le racisme est une violence conjugale », on peut le dire, et #JeNeSupportePasLesBleus

./…