Tiens, la Droite américaine vote la hausse des impôts des riches…

La droite la moins bête du monde a voté la taxation des hauts revenus évitant ainsi le « Mur budgétaire » aux contribuables américains (hausse d’impôts et coupes budgétaires)

La chambre des représentants à majorité républicaine (la Droite) a voté un texte qui prévoit une hausse des impôts pour les plus riches (foyers aux revenus supérieurs à 450 000 dollars par an).

20130102-083501.jpg

« L’un des piliers de ma campagne présidentielle était de changer un code des impôts qui était trop favorable aux riches aux dépens de la classe moyenne », a commenté Barack Obama. « Ce soir, nous l’avons fait grâce aux voix des démocrates et des républicains au Congrès ».

La Chambre des représentants a donc adopté ce dispositif, dans les mêmes termes que le Sénat avec 257 « oui » contre 167 « non ».

La droite américaine est la moins bête du monde car, sous Roosvelt (en 1932) déjà,  le taux de l’impôt fédéral sur le revenu applicable aux riches était passé de 25% à 69%! Puis à 79% en 1936, encore mieux, 91% en 1941, niveau qui s’appliqua jusqu’en 1964, avant d’être réduit à 77%, puis à 70% en 1970.(source). Petit calcul, pendant près de 50 ans [1930-1980], le taux supérieur ne descendit au dessous de 70% avec une moyenne de près de 80%, bien au dessus de notre minable 75% sur deux ans.

Comme le soulignait en 2009 Thomas Piketty, économiste et chroniqueur dans Libé:  » Cela n’a pas tué le capitalisme et n’a pas empêché l’économie américaine de fonctionner »

 Toute ressemblance avec la France etc…

#Beaujolais: Le déficit nouveau est arrivé…

[Cuvée archives 2011]. Comme chaque troisième jeudi de Novembre le Beaujolais (3ème fleuve du Rhône) s’offre à Lyon, capitale des Gaules. Cette année, le beaujolais nouveau a un goût de …

Oui, un goût de déficit budgétaire! Le n-ième plan de relance est déjà dans les cartons de Fillon-la-taxe nous dit-on. L’abus de l’austérité (plan) nuit gravement à la santé de l’économie. Le Beaujolais nouveau a plus de 60 ans, c’était l’âge du départ à la retraite. Alors, buvons!

Rigueur budgétaire: Nicolas Sarkozy trahi par un graphique…

Nicolas Sarkozy a écrit une lettre aux parlementaires pour inscrire dans le marbre de la constitution, la rigueur budgétaire sur les finances publiques. Très bien! La question sur la constitutionnalité de cette démarche se pose, mais passons….

Personne n’a oublié la phrase suivante de Nicolas Sarkozy en 2007: ‘’Je m’engage à gérer les finances publiques de la France comme un bon père de famille‘’. Alors, regardons ce qu’il a fait, notre bon père de famille…

Étonnant non?. Donc, sans commentaires. L’excuse de la crise n’est pas recevable car, d’autres pays ont su tirer leur épingle du jeu.

C’est le banquier de la famille qui doit être content. La règle d’or des finances publiques ne peut être une nouvelle promesse électorale. Ces deux graphiques sont tirés d’un billet détaillé de N. Jegoun: ‘’Nicolas Sarkozy : le budget à la lettre ‘’.

En conclusion

‘’Nicolas Sarkozy n’a aucune leçon à donner, il a même plutôt une repentance à avouer: c’est sous son mandat que les comptes publics se sont dégradés avec la plus grande rapidité et, hélas, la plus grande intensité‘’

François Hollande, 26 juillet 2011.

A défaut d’une modification de la constitution, il serait peut être plus simple de changer de chef de famille