Conseil d’État: Comment ça marche? Vidéo …

Star incontestée de la saga estivale, une grande partie de la France vient de découvrir la plus haute des juridictions de l’ordre administratif, un juge suprême, une vieille institution qui date de 1799, le Conseil D’État. Comment ça marche? Je vous explique (missions, fonctionnement) …

Non, l’article 49.3 ne marche pas avec le Conseil d’État. Et comme on dit chez bisso au Congo: « Conseil d’État étage ya suka, immeuble ya’ ba ndulé, padéföpa, bo ko mesana, –néti Quartier Latin« . Voila, maintenant vous savez. Pour finir, une chose très importante:

Au nom de la France, je présente des excuses à nos amis Burkinabé (les habitants du Burkina-faso, ex Haute volta), à ce peuple stigmatisé -par inadvertance- par notre télénovela sur le Burkini de cet été 2016. Pour un pays enclavé et sans ouverture sur la mer tel que le Burkina-Faso, ça été très pénible.

IMG_20160827_184132

Donc, toutes nos excuses ami-e-s Burkinabé, on ne recommencera plus car la décision Conseil D’État ne se conteste pas! Merci.

On ne présente jamais des excuses à l’ Afrique je trouve, pas assez,  c’est mal. Réparer un dommage collatéral, fait.

./…

Publicités

Parole raciste: Najat V. #Belkacem recadre M.#Valls …

Sur la libération de la parole raciste en France

«J’estime que cette prolifération -des arrêtés anti burkini- n’est pas la bienvenue. Je pense que ça pose un problème parce que cela pose la question de nos libertés individuelles – jusqu’où va-t-on pour vérifier qu’une tenue est conforme aux bonnes mœurs ? – et que cela par ailleurs libère la parole raciste et on l’a remarqué dans les verbalisations, dans les incidents qui se sont déroulés.» Najat Vallaud Belkacem, 25 Août 2016 /Source.  Recadrage, fait.

A Gauche toujours, même le sénateur PS Luc Carvounas meilleur ami de Valls– s’oppose à lui:  » Ce ne sont pas les burkinis qui créent le trouble à l’ordre public mais « les fachos » ». Même son de cloche chez Julien Dray – tout le monde se réveille-:  » (…) à partir du moment où on demande à nos minorités qui composent le tissu national de baisser la tête ou de se faire discret (…) on dira ça demain pour les Français de confession juive, catholique ». Pas mieux. Sans oublier Marisol Tourraine, Ministre des affaires soxiales et de la Santé, membre du gouvernement et à contre-courant de Manuel Valls 1er Ministre.

IMG_20160825_155932

Bref, en recadrant Manuel Valls, Najat Vallaud Belkacem vient de libérer *la parole juste*. Chers ami-e-s #proGouvt (ou #ProValls), maintenant vous êtes libres. Habemus! Lire aussi …

La laïcité otage des identitaires … [et] de #Valls (@B_Roger_Petit)

./…

La laïcité otage des identitaires … [et] de #Valls. Lire, c’est du @B_Roger_Petit …

Affaire du Burkini ou l’exaspération à tous les niveaux. Ce matin, j’ai sucré mon café avec le tweet épinglé de Bruno Roger Petit, et j’ai aimé ce goût du mot juste. Dans son papier sur Challenges. fr – on va dire un Édito-, il égratigne cette bande organisée qui a pris la laïcité en otage, et se demande comment la libérer des identitaires … et de Valls.

Bruno Roger petit Laicité burkini voila

Burkini quand la laïcité est prise en otage

Manuel Valls et les identitaires même combat, c’est pas nouveau et ce n’est pas un complot,  c’est du Bruno Roger Petit: « L’image fait mal à la République. Une femme, voilée, sur la plage de Nice, encerclée de policiers menaçants, appliquant plus que de raison l’arrêté proscrivant le port du Burkini. Qu’a-t-elle fait de mal? Quelle règle a-t-elle enfreint? Quel est son crime? En vérité, rien, hormis venir s’allonger sur une plage, au milieu de gens indifférents. Et cette image fait d’autant plus mal qu’elle est le fruit d’une prétendue défense de la laïcité. Pauvre laïcité ! que de bêtises on commet en ton nom! ».

De simples « bêtises »? Peut-être bien plus. Plus loin, il pointe l’incohérence, l’absurdité et la violence de cette « politique de Gribouille », et nomme un responsable: Manuel Valls.

Burkini la responsabilité de Manuel Valls

« déshérence politique et morale », depuis le temps qu’on le dit, bienvenue dans la #Vrauche BR_Petit ! Et Bobiyé! Fini les vacances, la France is back.

./…

« Si t’es pas choqué par ces images, c’est que t’es en train de virer facho »… #WTFFrance

Quelque part en France, sur une plage cet été, une femme voit débarquer la police.

Voilà pour « la merveilleuse image que la France offre au monde en 2016 ». Oui, « si t’es pas choqué par la violence de ces images, c’est que t’es en train de virer facho » ou que tu l’es déjà. Ne cherche pas et si t’es pas d’accord c’est pareil, je t’informe c’est tout. Progressivement, l’air de rien, l’intolérance s’installe comme par inadvertance dans une société désormais identitaire. *Les valeurs de la République sont en vacances*. Et demain à qui le tour?

Une brèche est ouverte, la digue va exploser, s’en inquiéter ou pas? Indignation et colère contre cette classe politique qui accompagne, – à Droite comme chez Valls-, sans assumer complètement ce « naufrage morale de la France«  comme l’écrit Samuel – aka @Authueil – dans un excellent papier  (un très bobiyé) qui que je vous invite à lire.

Autheil Le Burkini et le naufrage moral de la France

Ce qui me choque par dessus tout, c’est l’indifférence des bons, enfin, s’il en reste. Partageons cet avis. Les autres, continuez, le Front national c’est tout droit et c’est gratuit.

(Bande de cons!)

./…

#Burkini: « Dress code imposé » ou polémique de chiffons ? …

Dessin de Plantu sur la nième polémique de chiffons dans une société en quête d’identité. Face à une menace idéologique -*extérieure avec des ramifications internes-, la République s’inflige une double peine, elle renonce et s’enferme dans des bornes étroites d’une intolérance phénoménale. Elle s’oppose à elle-même, les enfants de la république s’acharnent sur les enfants de la république. Il serait peut-être temps de s’interroger sur les dessous de cette colère que l’on refuse de nommer, et ce chiffon de la discorde n’est peut-être, au final, qu’un simple artefact qui masque des velléités beaucoup plus anciennes. Et comme l’écrit Edwy Plenel sur Médiapart … 

Burkini un vêtement comme les autres

« (…) sur une plage, chacun d’entre nous peut penser ce qu’il veut des postures choisies par les autres estivants (…), mais aucun d’entre nous n’a le droit d’imposer autoritairement aux autres son choix à la manière d’un uniforme obligatoire. Ainsi, de même que je m’opposerai demain de toutes mes forces à un pouvoir qui obligerait les femmes à couvrir leur corps dans l’espace public, de même je m’oppose aujourd’hui à ce qu’on interdise sur les plages une tenue qui les couvre parce qu’elle serait liée à une religion (…) La liberté ne se divise pas, et elle est donc aussi celle de ceux dont nous ne partageons pas les idées ou les préjugés (..) »

Je partage son avis.Et je pense que « la volonté des uns ne peut s’ériger en « dress code obligé » pour les autres ». Oui « Dieu-est-Grand (en français) », car le « boubou africain » n’est pas encore dans le viseur des chiffonniers de la républiqueDemain peut-être. Pour le boulevard FN, continuer tout droit c’est gratuit. [-Bande de cons!-]

Amen.

./…