Donc, le chômage a baissé en 2015 …

Comme vous le savez, Pôle emploi publie ce mercredi ses chiffres du chômage, et chaque mois, le gouvernement connaît les chiffres la veille de leur publication, donc depuis hier. Carole Delga, secrétaire d’État au Commerce et à l’Artisanat – donc déjà au courant – a déclaré hier sur Sud Radio: «Il semblerait que nous pourrions avoir en effet une nouvelle plutôt favorable».

Donc, «Le chômage a baissé en 2015, (correction. De combien? Merci d’attendre les chiffres du Pôle emploi (ce soir 18h00) qui garde l’exclusivité en la matière. *Édit (18H20), on a les chiffres de février 2015. Le Ministère du travail résume …

Chiffres du chômage Février 2015

A quatre jours du second tour des départementales, la Droite va causer dopage des chiffres selon les catégories. Et voila donc l’emploi qui s’invite au 2eme tour des élections Départementales….

* Billet modifié, deux trois coups de ciseaux et hop!

(…)

Publicités

#Chômage: Alors, tu baisses ou tu baisses pas? …

Depuis hier, les chiffres du chômage de janvier 2015 sont disponibles. Le chômage a baissé de 0,5% selon la police (.Gouv’) mais il a augmenté de 0,3% selon les manifestants qui nous expliquent que la baisse du chômage est une hausse. Devant ce pataquès, regardons les chiffres …

B-tMK1bXAAA4RH0B-tLEEJWwAAiz1XChômage janvier 2015

Il est vrai qu’on a du mal à se retrouver, l’image de Valls annonçant la baisse du chômage avec l’illustration d’une hausse (+0,3%) en direct sur BFMTV est assez drôle (ou pas). Mon avis: en janvier 2015, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) a baissé de 19 100 inscrits par rapport à décembre 2014, une première fois depuis des mois, c’est bien. On ne va pas changer la règle de calcul juste parce qu’on est contre la Gauche, ne pas tergiverser. Si on avait la tendance inverse, c’est dire, une baisse du nombre de chômeurs ayant exercé une activité réduite (catégorie B et C) et une hausse de la catégorie A, les manifestants (UMP, Laurent Wauquiez) auraient crié à la hausse quand même, comme à l’époque de la baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs sous Sarkozy. On peut ne pas apprécier la politique actuelle (moi le 1er) et se réjouir de la baisse du chômage car c’est une information importante pour la motivation des demandeurs d’emploi, ne pas l’oublier…

(…)

Chiffres du chômage: cette fois, c’est vraiment l’Apartheid social …

chiffres chômage 2014Selon l’institut d’influence de l’opinion Odoxa, «54% des français pensent que Manuel Valls a eu raison d’employer le mot «Apartheid social» en France», admettons. Il me sera donc permis d’utiliser ce vocable pour parler des chiffres du chômage de l’année 2014, les chiffres sont tombés et ce n’est pas le résultat d’un sondage d’opinion.

En décembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A a progressé de 0,2% (soit +8.100) pour s’établir à 3.496.400 en France métropolitaine et croît sur un an de 5,7 %. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 5.218.200 en France métropolitaine fin décembre 2014 (5.521.200 en France, y compris Dom). Sur un an, il augmente de 6,4 %.

Presque autant de chômeurs qu’il y a eu de manifestants dans la rue le 11 janvier dernier! Oui, se souvenir des images «JeSuisCharlie» pour visualiser le nombre de chômeurs en France, c’était sans précédent, un record…

Chomage Manif 11 janvier record

La France enregistre donc un taux de chômage pire que sous le gouvernement de JM Ayrault, l’espoir d’une l’inversion de la courbe du chômage était pourtant (bien) engagée en décembre 2013, c’était il y a un an…

Effet pervers de la ligne libérale de Manuel Valls? Faut croire…, l’onction J’aime l’entreprise n’a pas stabilisé la course folle du chômage, et nous voila dans ce qu’il convient de nommer «l’Apartheid chômage», c’est à dire, une exclusion manifeste du monde de l’emploi. Parler de Pôle emploi comme un «No Go Zone» pour le Medef et les entreprises qui refusent de l’investir ne serait pas déplacé. Réticence patronale en dépit de la belle niche fiscale « pacte de responsabilité«  consentie par les français dans cette austérité imposée par la politique de l’offre.

C’est donc une «année noire blanche pour le chômage», c’est «la faute à la croissance» selon Manuel Valls en déplacement dans le Doubs. Mais la riposte du gouvernement s’organise à ne pas en douter, les éléments de langage sont connus, s’attendre à ceci: « il faut voter la loi Macron car voyez-vous, ce taux de chômage est inacceptable dans un pays comme le nôtre, c’est inadmissible et il faut dire la vérité aux français! Mon gouvernement va aller encore plus loin dans la réduction des inégalités grâce à cette politique de Gauche que nous appliquons en accord avec le Président de la république, la lutte contre le chômage c’est notre profité! Patati et patata..». Puis, je parie qu’un nouveau «Sondage Odoxa» habillera le tout dans une nouvelle livraison d’opinion genre: «65% des français approuvent la politique de Manuel Valls dans la lutte contre les discriminations, le chômage et les inégalités sociales ». Je prends les paris…

En France, le chômage est devenu «Apartheid social» car ceux qui le subissent sont victimes d’une exclusion sociale sans précédent. Oui, les (mots) maux ont un sens. Il serait cependant prématuré d’affirmer que «le mandat 1er Ministre de Manuel Valls est un échec» même si ça y ressemble beaucoup avec ces chiffres 2014 sans oublier cette raclée électorale aux européennes (victoire du Front national), une triste première sous la 5ème république. L’excuse: «il faut lui laisser du temps» n’est plus recevable, une situation désastreuse, héritage des années UMP,  un échec. Pas de quoi se réjouir.

Oui, Arnaud Montebourg avait raison.

(…)

Billet «critique de Gauche» par un ex-mwanamusala-na-bango. Dessin de Ervé/DoZoneParody.

Chômage: l’échec…

IMG_5557.PNG

Pas la peine d’en dire plus, ni de chercher des explications, pas la peine, c’est un échec, point. Personne ne peut s’en réjouir.

Lire sur l’Express.

(…)