L’argument « Projet de loi Copé » de JF Copé, l’enfumage… #Bygmalion

CopéDans la tourmente des révélations de l’affaire Bygmalion, JF Copé avait promis de déposer une proposition de loi sur la moralisation de la vie publique (sic). Ce qui n’était qu’un argument (et qui avait fait marrer tout le monde) l’est toujours malgré sa rédaction et dépôt à l’assemblée nationale. (c’est comme si Jérôme Cahuzac déposait un « Projet de loi Cahuzac » sur l’exil fiscal, pareil)…

Simple argument en effet car, il faut une majorité pour faire passer un texte de loi et surtout un Groupe pour le soutenir, ce qui n’est pas le cas du Groupe parlementaire UMP qui vient de découvrir que son chef, le copéïste Christian Jacob avait versé 3 millions d’euros de leur dotation parlementaire à l’UMP à l’insu de leur plein gré! (il parle de « prêt »). Voici le texte enfumage de Copé

Projet loi Copé 1Projet loi Copé 2Projet loi Copé 3Source

Prochaine étape de JF Copé? les plateaux télés! on sait déjà ce qu’il va dire: « Mon intégrité est totale dans cette affaire (Bygmalion), j’ai d’ailleurs déposé un projet de loi pour une vraie transparence de la vie politique, pour enfin surveiller les comptes des partis, j’appelle le Président de la République et le gouvernement socialiste à plus de responsabilités, qu’ils arrêtent de freiner ce texte que les français demandent, patati patata… »

Mon avis: « Hé Jean-François! On ne t’a rien demandé! Ah si, un truc simple qui tient en une page: Les noms & prénoms des acolytes de la bande organisée, les contours et détails de ce deal avec Nicolas Sarkozy, sans oublier le montant total du braquage et les numéros des comptes bancaires des heureux bénéficiaires de ces millions d’euros d’argent public, ok ? »…

Avec toutes ces affaires de millions à l’UMP (Bygmalion, Dotation parlementaire UMP, financement libyen, écoutes Buisson, etc) on imagine assez facilement l’étendue du désastre des comptes de l’État entre 2007 et 2012 (Présidence Sarkozy) et, on comprend mieux les difficultés et cadavres financiers que découvrent les socialistes dans cette grande mission d’assainissement des fonds publics.

Publicités

Droites: Test et tendance sur l’échelle de Christian Jacob…

De quoi s’occuper par temps de canicule. un jeu gratuit et rafraichissant. Répondre à quelques questions simples sur des thèmes de Droite et, voir sa tendance sur l’échelle de (Christian) Jacob

Alors, j’ai joué. Résultat: Je suis de la Droite Molle! (ça existe ça?, Ah bon…).

 Le résultat du test ne suffit pas, prendre le temps de lire l’explication de la  »tendance’‘. (c’est drôle, très…)

La droite Molle c’est la Droite centriste, droite catho, droite de médecins, droite chaussures à gland, droite provinciale. Son slogan C’est trop tranché. (!?!)

Sa vision «Nous (…) souhaitons replacer l’Homme au cœur de notre projet de société.». En fait, c’est la charte des “Humanistes” (sic!) de l’UMP, qui constituent l’un des innombrables courants de cette droite molle.

La droite molle ou modérée est le pendant catho provincial de la droite urbaine, avec laquelle elle partage la modération de ton et une sensibilité sociale, et ressemble à la droite comptable en raison de son pragmatisme et de sa lutte acharnée contre les déficits publics, un thème qui l’obsède depuis toujours. (Je n’ai rien compris).

La droite molle est la seule capable d’écrire des phrases telles que: «Le débat démocratique doit être renouvelé afin que le questionnement collectif et raisonné de notre vivre-ensemble nous permette de bâtir des consensus apaisés.» (C’est mieux, je comprends … mieux!)

Ses champions? Jean-Pierre Raffarin et Hervé Morin sont les mous emblématiques de cette tendance qui tendrait vers le chiraquisme. François Fillon pourrait être son leader s’il n’était déjà accaparé par la droite comptable. Heureusement, les mous ont un nouveau champion en la personne de Bruno Le Maire, sorte de Laurent Wauquiez en plus soft. (C’est qui lui?).

Elooooody a plus de chance, elle est de droite  »tendance bière », J’attends la tendance de Rosaelle… Et vous? A faire  sur Slate.fr. Merci de donner votre tendance sur le  »Christian Jacob! ».