Cinéma: 120 ans de 7ème Art en 7 minutes, Lumière…

Déjà 120 ans que les lyonnais frères Lumière ont mis au point le cinématographe. Pour l’occasion, Joris Faucon Grimaud, étudiant passionné du 7ème Art, a rassemblé des extraits de plus de 300 films «cultes» et les a réunis en une vidéo de 7 minutes où l’on voit défiler tous les grands moments des films muets en noir et blanc aux récents blockbusters hollywoodiens en passant par la Nouvelle Vague, le western et les films d’animation.

Très bel hommage. Le cinéma (politique) se joue sur vos chaines d’infos en continu, un film sans fin, lire le résumé de Sarkofrance.

(Source)

Publicités

(Je suis) Né Quelque Part…

On est « tous nés quelque part« , chantait Maxime Le Forestier, certains plus que d’autres. On ne choisit pas ses parents, ni sa famille, c’est ainsi, être né quelque part. Un film va retenir votre attention dans les jours à venir,« Né Quelque Part« . La bande annonce m’incite à l’inscrire au programme des films à voir absolument (Vous aussi). Jamel Debbouze, le icicien* est de retour dans une comédie dramatique tournée là-bas, dans un pays riche qui n’a pas d’argent. Synopsis…

« Farid, jeune Français de 26 ans, doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n’a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d’une galerie de personnages étonnants. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France ».  Magnéto…

Date de sortie: 19 juin 2013 (1h 27min), Réalisé par Mohamed Hamidi. Avec Jamel Debbouze, Tewfik Jallab, Malik Bentalha, Comédie dramatique

Question: Est-ce que les gens naissent libres et égaux en droit à l’endroit où ils naissent? Répondre au plus tard l’appel du 18 juin. Le 19, la réponse sera sur Grand Écran. Ok?  ( De rien)…

 *icicien , Né ici, expression de Jamel Debbouze.

Dany Boon va t-il s’exiler en Russie?

Tableau d’honneur des acteurs français (et ex) les mieux payés en 2012.

20130219-010011.jpg

Si le number two pense qu’il est trop taxé, alors, on peut penser que le ch’tis number one va se tirer aussi.

Sauf si…

EDIT: Médiapart nous apprend que L’animateur Arthur se délocalise au Luxembourg

Tapis rouge> Cinéma politique et Politique du cinéma…

Il est partout, brille et fait briller tant les politiques que les artistes. Lui? C’est le tapis rouge, star de la semaine. longtemps réservé aux divinités, il est devenu républicain, glamour, moderne…

Il a accueilli le nouveau Président de la République  au Palais de  l’Élysée. On le déroule sur la longueur pour être foulé des pieds par les « Zinfluents » des temps modernes. À Paris dans les ministères, les déchus s’en vont, tristes avec cette trainée de larmes que notre tapis rouge absorbera. Les entrants, nouveaux promus à la célébrité politique, verront leur ego valorisé par le reflet du tapis rouge.

Cinéma politique…

On se croise, comme sur la croisette…

À cannes, un autre Palais, celui du Festival. Les dieux du Grand écran s’affairent. Endimanchés, drapés de leurs plus beaux apparats, ils fouleront l’objet glamour indispensable, le tapis rouge. Monter les marches du Palais du Festival, prendre de la hauteur comme sur un tapis volant. Majesté, les ornements ne sont plus accrochés aux murs, mais portés par les nouvelles divinités

Politique du cinéma

Le tapis rouge est un objet physique qui des fois se dématérialise: On déroule le tapis rouge. Expression d’allégeance à d’autres privilégiés qu’on fayote, qu’on remercie. Révérence, rougir…

Le tapis rouge a joué plusieurs rôles au fil du temps et des événements. Il a été un important élément du décor de la Grèce antique, seuls les dieux méritaient un tel honneur. Récemment, avec l’avènement des chemins de fer, le tapis rouge a été déroulé par des conducteurs de train pour indiquer le bon chemin au passagers à l’intérieur des wagons. Aujourd’hui, on s’en sert pour souligner l’arrivée de différents chefs d’État de passage sur une terre étrangère autant que pour des lancements de film et des premières de spectacles. Même en Espagne

Moralité

Au Grand Casino de la divinité moderne, les destins ne se jouent plus sur un tapis vert, mais sur le Rouge…

Tant pis!

The Artist > DuJardin aux 5 Oscars…

 Le film français The Artist est entré dans la légende des Oscars, dimanche soir à Hollywood, en remportant cinq statuettes, dont celle de meilleur film, historique, et celle de meilleur acteur pour Jean Dujardin, 1er Français récompensé dans cette catégorie. Jamais un film français n’avait récolté autant de trophées aux Oscars.

Comme quoi, pour plaire aux américains, il faut ne rien dire! Jeannot a un côté « Chirac » sur cette photo, non? Allez, on voit venir de loin une  »grosse » invitation à L’Elysée pour … 😉

Clin d’œil politique: The Dictator-le-Film, juin 2012…

Il y a une vie après la politique. The Dictator est une parodie de la chute d’un dictateur à chameaux mondialement connu qui n’est plus. Dans le teasing de cet opus figure le Président américain Barack Obama, le notre (jusqu’en mai 2012), Nicolas Sarkozy et le British Prime Minister David Cameron.

The Dictator, C’est l’histoire héroïque d’un dictateur qui va jusqu’à risquer sa vie pour s’assurer que son cher pays oppressé ne deviendra jamais une démocratie. Clin d’œil au passage du Dictateur dans une grande capitale occidentale (Paris? New York?), ses addictions etc… Par le créateur de Borat (encore lui), Le Dictator s’habille des certains oripeaux pour un nouveau Pure player cinématographique.

Encore un français second rôle dans ce film! Voila de quoi nourrir des vocations. En effet, le talent français vient à nouveau d’être récompensé aux Screen Guild Actors Awards (SAG). Jean Dujardin vient de recevoir le prix du meilleur acteur devant Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et George Clooney. Rien que ça! Déjà 1. Meilleur acteur comique aux Golden Globes, 2. Meilleur acteur aux AACTA (Australian Academy Cinema Television Arts) et aux SAG.

Des succès qui laissent présager une prochaine victoire lors de la cérémonie des Oscars le 26 février prochain.  Plus il gagne, plus les médias parlent de lui, plus les Américains vont voir The Artist.

De quoi donner des idées de reconversion à certains seconds rôles… 😉

Date de sortie. 20 juin 2012