Gbagbo Laurent arrêté.. Fin de partie #civ2010

L’information vient de tomber sur le Blogoscripteur, Gbagbo Laurent a été arrêté par les FRCI d’Allasane Ouattara. Il est en de bonnes mains. C’est Nicolas qui l’a tweeté et, après vérification auprès du site de Jeune Afrique on peut lire:

Capture d’écran Jeune Afrique/11-04-11

A développer…

Publicités

L Gbagbo:Bunker, iTw… Prolongations à Abidjan… #civ2010

...

(Màj) L’Agence Reuters annonçait hier que Laurent Gbagbo s’est rendu aux forces de l’ONUCI en Côte d’ivoire (Abidjan). On a tous pensé que la pression de la communauté internationale a donc porté ses fruits. Game Over?… C’est à lire sur ce blog

Interviewé par Vincent Hervouët à 19h30 sur LCI, Laurent Gbagbo a démenti s’être rendu. « Ouattara n’a pas gagné les élections« , a dit le président sortant. « Je réclame la vérité des urnes ». « Je ne suis pas un kamikaze, j’aime la vie », a aussi dit Gbagbo. « Je ne souhaite pas la mort, ce n’est pas mon objectif, mourir« , a dit le président sortant, confiant être « fatigué« .

http://www.wat.tv/video/interview-exclusive-laurent-3l7nz_2exyh_.html

Il n’a pas démenti sa localisation dans un bunker de sa résidence… Prolongations (Màj titre du billet)…

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo délogé de sa résidence vers une destination inconnue… #CIV2010

Extrait Jeune Afrique

Cette nuit aux alentours de minuit, les forces militaires du Président ivoirien Alassane Ouattara ont pris le contrôle de la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) dans la ville d’Abidjan.

Puis, vers 01h45 du matin, après quelques échanges de  coup de feu, on apprenait sur le fil twitter #CIV2010 le départ de Laurent Gbagbo de sa résidence présidentielle vers une destination inconnue. Information confirmée par les sources diplomatiques et par Jeune Afrique.

Les Forces républicaines d’Alassane Ouattara, auxquelles se sont ralliées la plupart des FDS, sont arrivées à Abidjan, où elles ont pris la RTI pendant la nuit. Elles ont également encerclé la résidence présidentielle dans le quartier de Cocody. Un imposant dispositif de la Garde républicaine et du Groupement de sécurité du président de la République (GSPR) la défend. Laurent Gbagbo aurait fui avec des proches vers une destination inconnue.

Tout a commencé dans la journée d’hier en fin d’après midi. A 18h20, Le Premier Ministre d’Alassane Ouattara, Guillaume Soro, avait déclaré que le chef d’État sortant Laurent Gbagbo avait « jusqu’à 19H00 » (locales et TU) pour démissionner « sinon on viendra, hélas, le chercher là où il est ». Vers 19h30 Le gouvernement du président d’Alassane Ouattara imposait un couvre-feu nocturne de 21h00 à 6h00 du matin à Abidjan tous les jours jusqu’à dimanche matin. Plus tard, il annonçait dans un communiqué que les frontières ivoiriennes sont fermées « jusqu’à nouvel ordre ». Il était 21h30, 30 minutes après l’expiration de l’ultimatum. La suite des opérations a conduit au départ de l’ancien président Laurent Gbagbo vers une destination inconnue.

Après le contrôle de l’aéroport, puis de la Télévision, direction la Résidence présidentielle. Scénario rendu possible avec le ralliement (ou la défection) des Généraux de L. Gbagbo vers le camp d’A. Ouattara. Notons que, le Chef des jeunes patriotes Blé Goudé avait tenté de se réfugier auprès de l’ambassade du Russie (sans succès), puis auprès de l’Onuci qu’il n’a cessé de harceler depuis décembre 2010. Le vent tourne…

La Côte d’ivoire sort (peut être) enfin d’une longue période d’incertitude politique. Place à la reconstruction. Les choses peuvent évoluer dans les heures à venir… (Billet rédigé à 03h15).

[image]

Les Nations-Unies préfèrent le thé à la menthe au café ivoirien…

Thé ou café?

Dans le Café-bar des Nations Unies, la machine à café est en panne, on n’y sert que du thé à la menthe. C’est une résolution 1973 qui le stipule. Elle a été entérinée lors d’un raout international organisé dans le Palais de l’Elysée le 19 Mars 2011. Le cours du café à fortement baissé à la bourse d’Abidjan, les spéculateurs ont vendu toutes leurs actions, l’inquiétude s’installe au sein de la population. Cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe  en Côte d’Ivoire…

Le chef de la Grande Plantation d’Abidjan Laurent Gbagbo en profite pour mettre le pays à sac. Ses contre-maîtres tuent les ouvriers qui refusent désormais de travailler dans ses plantations. Ces derniers avaient voté en décembre 2010 la cession de leur part à Mr Dramane Allassane Ouattara pour reprendre les commandes de la coopérative ivoirienne en prévision de cette résolution des Nations Unies. Ces dernières semaines ont été pénibles et la guerre civile s’installe. Les Nations Unies sont en occupés sur les côtes de la Méditerranée et l’association #civ2010 va porter plainte pour non assistance à personnes en danger….

Je pourrais continuer dans ce sens et vous pondre un roman sur ‘’Ce que Je pense’’ du monde qui nous entoure, mais non. Pas envie, je veux simplement pousser une gueulante, exprimer une réflexion à voix haute.  Je me veux la voix des sans voix. Je reviens sur une frustration qui court sur le net. Frustration du peuple ivoirien qui souffre de se voir abandonné.

Depuis samedi dernier, la France est entrée en guerre contre la Libye et, tous on applaudi pour la grandeur retrouvée de la France ! A l’exception des quelques réticents qui voient d’un mauvais œil la récupération de cet engagement militaire à des fins de politique intérieure, les présidentielles de 2012 s’approchent et, je comprends cette retenue.

On a presque tous souhaité une intervention internationale pour mettre fin aux souffrances des libyens, souffrances infligées par les troupes de Mouammar El Gaddhafi. Il fallait que cela cesse, oui. Mais, depuis le déclenchement des hostilités, j’ai comme un sentiment bizarre, une répulsion humaine du fait que des hommes vont mourir, nos enfants y resterons peut être, nous serons endeuillés collectivement. Cette perspective ne m’enchante  guerre (c’est le cas de le dire). En disant cela, je me réconcilie avec ma copine la rebelle qui  est de tous les combats sur twitter, de la crise ivoirienne à celle de la Libye en passant par Tunis et la Place Tahir en Égypte… Mon souhait de justice n’est pas une  addiction à la guerre… Je me pose des questions…

Ah ! Je vois les réflexions du genre : ‘’Comme ça, on souhaite une intervention et, maintenant que c’est fait, on est pas content ? Jamais contents les français ! Toujours à rouspéter ! ‘’. D’abord une chose, je n’ai pas souhaité une guerre quelconque. Être mal à l’aise  face à la folie meurtrière d’un dictateur sanguinaire n’est en rien un blanc-seing pour tous les va-t-en-guerre de la planète non plus

Capture de mon twit traduit par une journaliste Néerlandaise (TV)

Les raisons évoquées de notre engagement? Protéger le peuple Libyen, sécuriser la ville Benghazi. Très bien !! Et après, on marche sur Tripoli pour finir le boulot? ou, on observe un statut-quo. Combien de temps? Et les ivoiriens d’Abidjan alors ? Ils peuvent aller se brosser ? Je ne vais pas vous faire le plaisir d’une dissertation sur le deux-poids-deux-mesures, c’est barbant et puis, tout le monde s’en fout !!

Ils n’ont qu’à crever ces cons d’ivoiriens avec leur démocratie à la con! On s’en tamponne! L’ultimatum de Nicolas Sarkozy du 17 décembre 2010 disait :

Laurent Gbagbo doit se plier sans délai au verdict des urnes ‘avant la fin de la semaine’ sous peine d’encourir des sanctions européennes et d’avoir affaire au tribunal pénal international .

Depuis il s’en ait passé des dimanches ! Que des messes de célébrées dans les églises ivoiriennes depuis ! Que des messes de requiem! Que des veillés mortuaires…

C’est pas bien de le dire en ces temps de guerre me diront certains. On doit être solidaire derrière le chef des armées en temps de guerre! Vrai, et je m’en fiche ! J’avais envie de le dire et puis ça me fait du bien ! C’est dans mon forfait…

Non, je ne suis pas ivoirien. Je n’irais pas voter pour les cantonales ce dimanche tout simplement parce que ma circonscription n’est pas renouvelable pour ces élections de 2011. Je n’irais pas à l’église brûler un cierge pour nos appelés dans le feu de l’action dans le désert libyen non plus. j’ai transmis cette obligation à Mgr Barbarin (Evêque de Lyon) que j’ai croisé samedi soir dans une église du 5ème arrondissement, à l’occasion d’un appel au baptême des jeunes de Lyon. Il fera une prière  pour nos soldats et pour le peuple ivoirien….

Non, ça ne compte pas...?

Que sont devenues les résolutions de Nations Unies sur la Côte d’Ivoire ? Quid des sanctions économiques au niveau européen, les gels des avoirs et tous ça?  Que ni-ni.. Le boulanger d’Abidjan Laurent Gbagbo pisse dessus depuis des mois, les meurtres des civils continuent, le hashtag #civ2010 en parle toutes les secondes. Mais on s’en tape ! Ivoiriens ! Circulez ! Il n’y a rien avoir…

Certains blogueurs d’Abidjan ne comprennent pas ce désintérêt de la communauté internationale sur leur sort. Eh ben mes amis, faut croire que les Nations Unies préfèrent le thé à la menthe au café Ivoirien. Des goûts, dégout.

Pas besoin de lire dans la marre de café ivoirien pour voir les effets induits dans la politique française. Ça ne m’étonnerait pas de lire ceci dans le sondage que fera le Journal du dimanche (JDD) : ‘’ La côte de popularité du Président de la République est en hausse de 5%….

Que dire aussi  des éléments de langage de l’UMP dans les semaines à venir ? Je les vois d’ici : ‘’le grand chef d’état’’, ‘’l’image de la France dans le monde’’ etc.…  Je ne dis pas que c’est une des raisons de cette détermination française dans le conflit libyen, mais vu l’utilisation qui va en être faite….

Quoiqu’il advienne, je n’oublierais pas: -les ratés de la diplomatie française dans la révolution du Jasmin, -notre absence de ‘’La place tahir’’, de l’avion de Aziz Miled (MAM), -l’ambassadeur Playboy sur Facebook etc. Je me refuse d’oublier qu’une député UMP a proposé de remettre dans les bateaux les civils tunisiens et égyptiens… N’oublions pas que le chômage ne cesse d’augmenter en France, que le prix du gaz va flamber de 5% le 01 avril, que l’économie va mal depuis quatre ans déjà!, que notre dette extérieure est la plus importante de ces cinquante dernières années et, qu’on aura toujours besoin de notre petit café du matin !

Les blogueurs de gauche sont partagés dans cette guerre de Libye. Certains approuvent, d’autres sont réservés. La position est certes difficile à tenir, mais compréhensible. Applaudir des deux mains, c’est comme voter Chirac au deuxième tour des présidentielles de 2002. Je ne connais pas les détails du différent commercial sur la vente d’armes à Kadhafi, j’attends les prétendu preuves de financement de la  compagne présidentielle de 2007 par Saîf- Al-Islam et, de lire le canard enchainé de mercredi prochain. On peut être contre les dictateurs du monde et ne pas être va-t-en-guerre. Aussi, pourquoi c’est nous qui sommes en première ligne ? La Libye n’est pas une ancienne colonie française que je sache ! Pourquoi les ritals ne prennent pas la direction des opérations dans leur ancienne colonie ? Les ricains eux, ne se mouillent pas trop. Ils ont déjà leur Afghanistan. Maintenant, on a peut être le notre aussi et, ça m’emmerderait de ne plus avoir mon café le matin!