La niche Valls : 50 milliards sans nuances de Grey (et de force)…

« Il faut faire des économies, il faut aider les entreprises! réduire le coût du travail» clamait la Droite ces dernières années, «La droite creuse la dette c’est vous qui payez la note!» ripostait la Gauche en 2011. J’ai retrouvé la vidéo du PS contre les niches fiscales …

 

Aujourd’hui, Manuel Valls propose 50 milliards d’économie pour principalement défendre « l’emploi, grâce notamment à la baisse du coût du travail », sans contreparties, (comme en 2008 sous Sarkozy, pour sauver les banques), et kissapelerio « le Socialisme de l’offre !» c’est à dire, les mêmes recettes expérimentées depuis des lustres par le droite avec l’héritage qu’on connaît: Zéro retour sur investissement, hausse des dividendes des entreprises, et ce vilain chômage que les entreprises ne veulent pas voir diminuer, ils s’en accommodent

La trilogie Cinquante nuances de « Grey » (titre) est une belle fiction, le Plan Valls une réalité qui transfère une partie du pouvoir d’achat des français vers les entreprises, c’est une niche fiscale, « la Niche Valls »...

blogger-image-2048613249

Depuis le temps qu’on aide les entreprises, le chômage aurait disparu grâce aux amis Medef de Nicolas Sarkozy et, le nombre de chômeurs n’aurait doublé en 5 ans. On avait dit: « on arrête avec les niches fiscales », et les conneries. Je n’ai pas signé ce pacte en mai 2012, le faire aujourd’hui, c’est irresponsable, un viol électoral...

Édit (29/04/2014). Résultat du vote des députés à l’assemblée nationale.

Pacte de responsabilité Valls adopté 1Pacte de responsabilité Valls adopté 2

OK, je note.

 

Tiens, l’Allemagne adopte le Smic, comme nous…

Bonne nouvelle, l’Allemagne d’Angela Merkel «augmente le coût du travail». Vous avez bien lu, le «Modèle français» s’exporte outre-Rhin! Depuis ce jeudi 21 novembre, les Allemands vont enfin bénéficier du Smic. Fini les négociations des salaires branche par branche, secteur par secteur entre les partenaires sociaux, exit les salaires de moins de 5 euros/l’heure. L’Allemagne s’aligne sur le modèle social français. Paul Krugman avait raison.

Smic Allemand
106927_demonstrating-members-of-germany-s-union-association-dgb-dressed-in-santa-claus-costumes-hold-an-placard-as-a-demanded-minimum-wage-per-hour-prior-to-the-opening-of-germany-s-christian-democrat

Les Allemantistes (mot nouveau, je viens de l’inventer) de l’UMP & Cie vont s’étrangler, c’est certain. C’est encore un « sale coup » de la Gauche allemande (SPD). C’était le seul moyen pour parvenir à un accord de gouvernement. Le chiffre de 8,50 euros de heure a été évoqué, presque comme nous (9,43€)!…

> Conséquences? 1. Hausse des salaires allemands, (donc du coût du travail, c’est important de le noter) 2. Baisse de la compétitivité allemande et mécaniquement amélioration de la nôtre. Ça s’arrose! Explications: Les marchandises allemandes vont perdre de leur attractivité par rapport aux produits « MadeInFrance, on l’espère. En effet, si le coût du travail augmente en Allemagne, le prix de vente de leurs produits aussi. Logique.!

> En conclusion: Une nouvelle architecture de la compétitivité va se dessiner en Europe. La création de ce Smic Allemand devrait donc rééquilibrer les forces entre partanaires de la zone euro. Il est vrai que la puissance de l’industrie allemande ne s’explique pas uniquement sur les bas-salaires mais, l’adoption du Smic est une donnée non négligeable qui vient tordre le coup à l’argument-élément-de- langage de la droite française (+ les allemantistes de BFMTV): «il faut baisser le coût du travail», «Regardez ce que font nos voisins les allemands». Et ben, le voisin Allemand désormais, il fait comme nous! Il s’inspire du «Modèle français»!

La convergence de la compétitivité, c’est Maintenant