Interview du 14 juillet: Tradition et petites phrases…

Souvenez-vous:  »Je décide, il exécute » ou encore  »ça fait Pschitt ». Ces petites phrases de Jacques Chirac s’inscrivent dans l’exercice de l’interview du 14 juillet.

François Hollande descendra les Champs-Élysées avant d’assister au traditionnel défilé du 14 juillet, avant de répondre aux questions de Laurent Delahousse et Claire Chazal depuis l’Hôtel de la Marine, Place de la concorde, non loin du Palais de l’Élysée.

C’est un retour à la tradition, instaurée par François Mitterrand. Nicolas Sarkozy avait abandonné ce rituel, et bien d’autres choses…

Cette année, le mot  »tweet » sera à l’honneur dans l’interview du 14 juillet. J’entends NicolasJ dire: ça s’arrose!.  François décidera, elle exécutera, sinon ça fera pschitt. Ou pas. Il sera surtout question de licenciements économiques

Màj: L’intégralité de l’interview de François Hollande, Président de la République

Je vous laisse le plaisir de notifier dans les commentaires, les  »petites phrases » de cet opus 2012.

|LCP|

Publicités

14 Juillet: Plaidoyer pour un JOLY défilé populaire [Imaginons]…

24 Juin, Québec

En déclarant le 14 juillet, jour de la fête nationale, qu’elle était favorable à la suppression du traditionnel défilé militaire, au prétexte que ‘’ce n’est pas des valeurs que nous portons (…) ça correspond à une autre période ‘’, et en proposant de le remplacer par un défilé citoyen ‘’où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les séniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent ‘’, Eva JOLY a mis les pieds dans le plat. Vives réactions de la classe politique...

Critiques modérées ou très acerbes, particulièrement celle de Lionel Tardy, député UMP de Haute-Savoie, a vivement réagi sur Twitter. ‘’Eva Joly propose la suppression du défilé militaire du 14 juillet (…) il est temps pour elle de retourner en Norvège! ‘’, a-t-il déclaré. Bon…

Nul besoin de revenir sur l’appartenance d’Eva Joly à la République. Elle en connait les valeurs, les règles et lois pour l’avoir servi: Elle est Magistrate de la République! Qu’on se le dise! Et comme elle a su le dire en réponse à François Fillon: ‘’Je ne descends pas de mon Drakkar‘’. En clair, ‘’la Norvégienne, elle t’emmerde‘’

N’en déplaise à Lionel Tardy, je suis comme Eva JOLY, un ‘’Norvégien’’ d’Afrique. Dans ma ‘’Norvège natale‘’, la ‘’Fête nationale‘’ est une vraie fête populaire. Toutes les forces vives de la nation y participent! Pas comme  de simples spectateurs, mais des acteurs valorisés par la République.

Le défilé militaire est nécessaire, puis vient l’heure des citoyens, juste après le passage de la Fanfare ‘’Kimbaguiste’’ qui remplace celle des forces armées. Et, la fête populaire prend corps. C’est une joie partagée, un plaisir de descendre les ‘’Champs Elysées’’ -Boulevard des Armées- de ma ‘’Norvège ‘’ africaine. Le tout en direct à la télé…

Ce mode opératoire est aussi celui de ‘’nos amis‘’ les américains, le défilé de 04 juillet (D’Day) est avant tout une fête populaire. Et dieu sait combien l’Amérique valorise ses G.I et son armée. Ils n’ont pas (eux) des problèmes d’intendance et d’équipement des soldats sur les terrains d’opérations.

Je pense que l’idée d’associer les forces vives de la République au Défilé du 14 Juillet serait une symbolique très forte dans notre relation d’appartenance à la République. Rappel, la Révolution française n’a pas été faite par l’armée, mais par le peuple…

Alors imaginons…

  • Imaginons sur les champs Elysées, le 14 juillet 2012, des milliers de personnes de toutes les régions s’affairant dans les artères de la Place de l’Etoile par petit groupe et, dans l’attente de leur passage sur les champs Elysées…
  • Imaginons, les différents corps de métiers de la République : Les cordonniers, les paysans, les boulangers, les pécheurs, les mécaniciens, les ingénieurs, les architectes, les médecins et chirurgiens, les infirmières, les pharmaciens, les horlogers, les négociants, les viticulteurs, les maîtres de forges, les blogueurs, les artisans des fabriques textiles, de soieries, de quincaillerie, de faïence et de porcelaine, les fabricants de cristaux et de verrerie, les imprimeurs, graveurs, les orfèvres etc..
  • Imaginons le cortège des maçons, des charpentiers, menuisiers, serruriers, des ouvriers des bâtiments et travaux publics
  • Imaginons la joie des personnes de divers corps de métiers non désignés, les plus capables dans les sciences, dans les beaux-arts, et dans les arts et métiers, dans l’enseignement, les services à la personne, de la vie associative…
  • Imaginons le passage sur la plus belle avenue du monde des Universités Françaises, des Grandes Ecoles dans toutes les disciplines,  des étudiants de l’ENA, Sciences-Po, Khâgne, HypoKhâgne  entre autres fiertés de la République (HEC, ESSEC, ESCP Europe, EM Lyon, EDHEC (PGE), Audencia, ESC Grenoble, Reims Management School Sup de Co, Rouen Business School Programme grande école, Euromed Management (PGE) etc…
  • Imaginons le défilé des Régions de France et de Navarre. Imaginons ces délégations fières de porter haut les couleurs de leur région, cantons ou départements… Ce défilé aura les allures de ‘’Carnaval de France’’ ou chacun présentera au reste de la nation reconnaissante, sa spécificité, ses rites et cultures, ses essences locales, son pinard, sa cuisine, ses chants populaires et, naturellement habillé par les artisans locaux qui trouveront en ce jour du 14 juillet une vraie valorisation du travail de la France profonde…

Imaginons…

Aussi, Tous, nous défilerons pour notre fierté nationale et non plus uniquement pour faire grève. Et, ça sera … JOLY.

Lire aussi mon billet: La France et la Parabole de Saint Simon.