Moscou: F.Hollande se paye Vladimir Poutine…

Radio Echo de MoscouMieux que la petite phrase usitée au Salon de l’agriculture, François Hollande, en visite à Moscou s’est payé Vladimir Poutine.

Il était à peine arrivé en Russie que nos journaleux s’interrogeaient déjà sur la place des droits de l’homme dans ces échanges (il faut), sans oublier le courage d’aborder les sujets qui fâchent. Encore une fois, j’aime ce titre ironique du FigaroHollande au pied de la «grande Russie»… Ah!

Qu’a donc dit François Hollande au pied de la grande Russie du Figaro? C‘est surtout où il l’a dit qui est le plus intéressant

Acte1. Avant de rencontrer Poutine, François Hollande [en russe: Франсуа Олланд] s’est exprimé sur l’un des seuls médias indépendants du pays, «radio Echo de Moscou», souvent très critique envers Vladimir Poutine [Владимир Путин] et toujours dans le collimateur des apparatchiks du Kremlin. Comme le souligne LCI:

«Intervenir sur cette radio, qui figurait sur la liste des candidats au Prix Nobel de la Paix, est donc un signe diplomatique fort envoyé par François Hollande à son homologue».

Hollande ITW Les echo de Moscou
Clic pour écouter (Avec traduction RUSSE)

Acte2. En plus, il a abordé l’épineuse question syrienne et dit notamment espérer une décision politique pour mettre fin au conflit syrien en ajoutant, beaucoup dépend de Poutine, rappelant que la France exige le départ du président syrien. Ce que refuse catégoriquement la Russie (pour l’instant).

Naturellement, l’ex-français Gérard Depardieu était au menu de son entretien sur les ondes de la radio Echo de Moscou: « Si Gérard a décidé de quitter le pays, alors ainsi soit-il »… Amen.

Je n’attends rien de ce voyage en Russie. Si la Russie était notre allié, on l’aurait remarqué économiquement sous la présidence Sarkozy, allié de Vladimir Poutine le parrain de son fils Louis (depuis peu sur twitter).

Conclusion: Франсуа Олланд трахал Владимир Путин

Poutin!

.

Publicités