Scission à L’UMP? Guillaume Peltier lance ladroiteforte.fr

C’était prévisible et, il n’a pas perdu son temps le  »nouveau Benjamin Lancar » de l’UMP, Guillaume Peltier. Il s’émancipe et lance son mouvement: LaDroiteForte.fr

Mais qui est donc Guillaume Peltier? Transfuge du Front National, Membre du  »comité stratégique » de l’UMP  et défenseur de la ligne ultradroite de Sarkozy, il a livré quelques indices sur l’avenir de l’UMP, dans un entretien dans Libération de ce vendredi. Il déclare, à qui veut l’entendre, que Jean François Copé est « le leader naturel » de l’UMP (…) très bien placé pour mener la droite à la victoire aux législatives de juin prochain.

Personne n’est dupe car, cet ex-bras droit de Philippe de Villiers, proche de Patrick Buisson le conseiller  »halal » de Nicolas Sarkozy, ne cache plus son jeu.

Il rajoute, que  »le président sortant (Nicolas Sarkozy) a fait émerger une nouvelle génération et il (lui, Guillaume) se

  (…).. propose, avec des amis, de (la) fédérer dans les mois qui viennent sous le label « la droite forte« . « On hérite d’une situation difficile mais, dans les dix ans à venir, on ne peut que gagner

La droite forte! Une sorte d’extension  »nouvelle génération de laFranceForte » de Nicolas Sarkozy. L’ami dadavidov nous fait remarquer que le nom de domaine ladroiteForte.fr a été déposé! Vérification via DomainTools.com, on a quelques renseignements supplémentaires…

Ce qui est frappant, c’est la réactivité de Guillaume Peltier. Ce nom de domaine a été déposé le 07 Mai 2012, à 13h00’21 », le lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy. L’UMP n’avait pas encore séché ses larmes. Il faut préciser que cette dénomination a été faite sous le sceau de l’anonymat (Ano Nymous), ce qui est normal. A moins d’être dupe…

Pour qui roule Guillaume Peltier? Certainement pas pour JF Copé. Peut être (toujours) pour le Front National. Le site Médiapart faisait déjà ce rapprochement et, s’interrogeait sur les interactions possibles entre Guillaume Peltier et le FN pour refondre la droite en cas de défaite de Nicolas Sarkozy.

On a pas fini d’en entendre parler. Voila de quoi occuper Jean François Copé pendant quelques années. Pour ceux qui avaient des doutes sur la durée de vie des blogs de gauche…

Amitiés.