Et Emmanuel #Macron inventa « l’île de la Guyane ». «Géographie de l’ignorance» Acte2 …

Entre le Suriname et le Brésil, la Guyane, région française étendue sur 83 846 km22, deuxième plus grande région de France couverte à 98% par une forêt équatoriale parmi les plus riches du monde, la Guyane est devenue « une île »depuis hier soir. L’immersion est #EnMarche

C7396whX0AA9lUN

Après avoir qualifié les Guadeloupéens d’«expatriés», Emmanuel Macron invente « L’île de la Guyane ».

« Bloquer le fonctionnement de l’île(…) » [?] Chassez la naturel, le subconscient revient toujours au galop. «Géographie de l’ignorance», Acte2. Rappel: En décembre dernier, Emmanuel Macron avait tweeté son départ aux Antilles au côté d’un jeune lycéen « qui partait rejoindre sa mère expatriée en Guadeloupe »)...

img_3507

Deux fois, déjà, d’où l’importance de « certains » chez Emmanuel Macron. Mais on trouvera, comme d’hab’, une « très bonne excuse » pour nous expliquer qu’il voulait parler de « l’Île-de-France »! Ou, encore mieux [Eurêka j‘ai trouvé!, je vous explique]: En vrai, comme pour Donald Trump, le projet secret du Khâgneux Emmanuel Macron c’est de « creuser un mur d’eau salée » tout autour de la Guyane sur le tracé des frontières pour en faire une île ». Pas bête. Elle sera ainsi protégée contre l’invasion barbare des immigrés clandestins qui viennent des pays voisins pour manger le pain des expatriés français ». Non? Autre hypothèse: Ils ont déménagé les Guyanais vers une île secrète pour étendre le Centre spatial guyanais (base de lancement de Kourou) mais on ne le sait pas encore (chuut, c’est un secret!)...

Si vous avez une autre explication

./…

François #Bayrou connecté à #Macron: Le Modem a fait «bip bip!». Ce qu’il disait avant …

Dans l’actu (politique) du jour, la « Marche des François », deux: 1. De Rugy, l’ex pro #Valls qui oublie sa promesse de rallier le vainqueur de la PrimaireGauche, et 2. Bayrou, le Modem qui vient de faire « bip bip ». Se connecter à Emmanuel Macron, fait. Une surprise? Pour ceux qui s’attendaient à autre chose oui. Mais pour les anciens, les aficionados la «messe bleue» d’Anne Sainclair dans 7 sur 7 sur TF1, les «Old School» nourrit au générique de «L’Heure de Vérité» de François-Henri de Virieu sur Antenne 2 (France 2), cette annonce s’inscrit dans une vieille « logique (politique)«  qui trouve toute sa jouissance dans le récit des déclarations passées, lorsque François B. s’exprimait sur le «candidat des forces de l’argent».

macron-bayrou-alliance-des-argentjpeg

Le « candidat du monde des grands intérêts de l’argent » peut remercier son allié qui hier encore disait:

2-francois-bayrou-alliance-macron

Donc, François Bayrou se reconnait – désormais- dans ce qu’incarne Emmanuel Macron, il a avalé la fiche wikipedia du Goden Boy, il n’est plus opposé à un « projet de société des « inégalités croissantes ». A se demander qui est l’hologramme de l’autre

Ah! On me signale qu‘il a posé des « conditions(sic) » pour sceller l’alliance. Fin de la blague. Générique!

Bref, « le tracteur est monté dans le Bus », voila pourquoi je blogue.

./…

Ho? #Macron dans le viseur de #WikiLeaks, des révélations #EnMarche, #MacronLeaks …

Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks -et tombeur d’Hilary Clinton-, a dévoilé dans le Journal Izvestia qu’il détenait des «informations intéressantes sur l’un des favoris de la présidentielle française, Emmanuel Macron». [Source]. Je vous résume  …

macronleaks-wikileaks-julia-assange-revelations-enmarche-lyon

[Oh Mon Dieu!] Des révélations #EnMarche, avec Manuel Valls dedans? Il est fichu Macron, être dans le viseur de Wikileaks, c’est pas bon signe, surtout lorsqu’on est « candidat à l’élection présidentielle », Hillary Clinton en sait quelque chose…

hillary-clinton-mail-wikileaks-macron-aussi

Bref, pendant que les Républicains cherchent le « plan B », Emmanuel Macron risque d’être plombé, et son meeting Macron de ce jour à #Lyon prend des allures d’un Grand pot de départ.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

./WikiLeaks

Après François, #PénélopeMacron? Il a viré Brigitte (de) sa campagne, pourquoi? …

[LeSaviezVous?] Brigitte (Trogneux), la « première Dame de Macron » – il n’en a pas eu d’autres je crois, à vérifier (ou pas), reprenons-,  « l’omniprésente Bibi est écartée de la campagne de son cher et tendre » nous apprenait Planet.fr jeudi dernier. Personne n’avait relevé, billet rewind.

c3qdtrvwmaaj8xo-jpg_large

Donc, Emmanuel Macron vient donc virer sa femme de son premier cercle. Ho? Des choses à cacher? Non? Mais pourquoi donc? Que les députés changent soudain de collaborateurs – assistant(e)s parlementaires, on peut comprendre, mais que Macron, pas député et jamais élu -sauf par elle-, se sépare de Brigitte, –pas assistante parlementaire du tout-, c’est bizarre, pour une campagne payée par les « français de l’étranger » comme on nous dit, on se demande bien pourquoi d’ailleurs. Selon un proche du couple…

« Elle (Bibi) arrive en fin d’après-midi, assiste au meeting et repart le lendemain » (..) « l’épouse du candidat ne participera plus non plus à ses déplacements internationaux »

Sans faute –jusqu’ aux 120.000 euros de Bercy mais Bibi #EnMarche hors de la campagne, virée! C’est tro(gneux) louche. Billet « très mauvaise foi »? Si on veut, oui, qui aurait cru que François(Fillon), hein? 😉

Qui fait comme le « système » est (dans) le système ….

Moquons nous.

./…

«Côté obscur»: Fillon & Bayrou contre Macron la «Princesse Leia» de la galaxie (politique)…

Selon le canard enchainé, Fillon a proposé à Bayrou un deal pour faire tomber Princesse Leia (Macron.)

wp-1482904432044

Et ceteri et cetera. Je crois qu’on se trompe sur le supposé  « effet Macron », je reste persuadé que la bulle médiatique se dégonflera dès les 1ères joutes verbales, face to face et sans filets. Vendre un produit marketing à coup de UNE, de blé, de sondages et relais in da Presse, c’est chose aisée. Défendre un projet de société face caméra et répondre à l’attente des vrais gens – comme on dit, c’est tout autre chose. Comme l’a écrit Carrie Fisher dans une émouvante lettre testament à la Princesse Leia– son double-, dans la vie (ie. en politique), on passe très facilement « de la galaxie infestée d’étoiles » à autre chose …

lettre-testament-de-carrie-fischer-princesse-leia

Oui, le phénomène Emmanuel(le) M. est à l’image de la vie de Carrie Fisher, une dichotomie où l’on se retrouve très vite face à son tableau à la Dorian Gray (superficialité et distorsion du moi..). Il est Star (Wars) dans un paysage infesté de sondages étoilés, vit dans l’imaginaire et sur les écrans, et découvrira très vite le tristement célèbre placard des célébrités. Des exemples? DSK, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Manuel Valls, etc, ils peuvent en témoigner.

La politique est une fiction où l’héroïne fini toujours par sniffer la réalité …

Dans ce pays merveilleux où la personnalité préférée des français (Omar Sy) ne peut se loger dans le 93 par exemple-, il faut savoir raison garder et se méfier de certaines annonces en vitrine. Oui, comme une Note7 avec ses coins incurvés, «la Galaxy Macron RIPera », pas besoin de deal.

Carpé diem.

./…

#Macron: «Traître, pas convaincant et trop proche de la finance », l’avis des français …

Dans les détails du sondage Odoxa du jour, on découvre l’avis des français sur Emmanuel Macron: «Traître», «Pas convaincant» et «trop proche de la Finance». A la question «Souhaitez-vous qu’Emmanuel Macron se présente pour la Présidentielle (2017)?», la réponse est sans équivoque: Non à la majorité  (53%), c’est beaucoup, particulièrement à Gauche (à 60%).

Macron pas convaincant trop proche de la finance.png

Toujours bien lire les sondages Odoxa, ne jamais s’arrêter aux effets d’annonce, savoir scruter les détails, on ne le dira jamais assez. Donc, les français rejettent «l’offre Macron» pour la présidentielle 2017. Un avis partagé – et détaillé- dans le semainier (politique) de Sarkofrance (lire).

Macron487

Une rentrée (politique) qui annonce la fin d’un cirque politico-médiatique. Il rebondira, dans le privé, «Qui vient de la Finance retourne dans la Finance». Fin de la récréation.

./…

E.#Macron quitte sa chambre au #Gouvernement: « c’est une fugue » ! …

Marianne met à nu un secret de polichinelle. Le jeune Emmanuel Macron va quitter sa chambre au Gouvernement, le Ministère de l’économie cherche un nouveau pensionnaire …

On va attendre la confirmation de la fugue par le père adoptif. C’est fait! l’Élysée confirme.

Elysée annonce la démission de Macron Tweet

Ah ces jeunes! Aucun respect pour les parents et aucune morale, ‘sont vraiment pénibles. Ne l’cherchez pas, son copain Gaspard Gantzer doit savoir où il se planque, peut-être bien chez Tonton Gégé du côté de Lyon. Manuel Valls? non, il est toujours dans sa chambre, lui. Mais on va vérifier qu’il ne se barre pas avec le Poster de Marianne

./…

#Décheance et remaniement: E. Macron s’oppose et tacle M. Valls…

Pendant que Manuel Valls se décarcasse pour faire adopter à l’Assemblée nationale le projet de révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité, son ministre de l’économie, Emmanuel Macron, membre de son gouvernement pavoise et affiche son opposition, il prend ses distances

«J’ai – à titre personnel- un inconfort philosophique avec la place que ce débat a pris, parce que je pense qu’on ne traite pas le mal en l’expulsant de la communauté nationale. Le mal est partout. Déchoir de la nationalité est une solution dans un certain cas (…) mais à la fin des fins, la responsabilité des gouvernants c’est de prévenir et de punir (…) c’est cela notre devoir dans la communauté nationale» .

Encore un jeune qui se radicalise -contre M. Valls-. Bref, «Emmanuel Macron s’oppose à la déchéance de nationalité»  et pense très certainement que c’est une «connerie»  même s’il n’utilise cette dernière expression, on peut penser qu’il le pense, même si cela ne le rendra pas sympathique auprès de Gérard Filoche qui l’attend -toujours- sur les questions économiques. Dans la ligne Taubira (« prévenir, comprendre, etc ») et de son prédécesseur Arnaud Montebourg, c’est une « nouvelle parole libre d’un membre du gouvernement, signe de l’affaiblissement de Manuel Valls poussé vers la sortie par des proches du président de la république. A quelques heures d’un remaniement gouvernemental, il faut croire que cette «motion de défiance d’Emmanuel Macron» ne passera pas inaperçue, il signe peut-être là sa sortie du gouvernement, à moins d’une «déchéance de Matignon» de Manuel Valls.

Ca1mM-dW8AAQx9g

À suivre.

./…

#Fonctionnaires: F. Hollande désavoue Macron (bonus: «Top 10 de ses conneries»)

Pour résumer la nouvelle Macronnerie d’Emmanuel de Bercy, une image suffit.

 

Et comme à chaque fois, Emmanuel recule et fait son innocent: « Ah non! Je n’ai pas dit ça! C’est la presse, elle a encore déformé mes propos… ». Tenez, Le Figaro nous offre la déjà très longue liste des conneries (politiques) d’Emmanuel. Macron en seulement une année (je résume).

«Illettrées», fonctionnaires, 35 heures : le best-of des déclas chocs de Macron

1. «Nous pourrions autoriser les entreprises à déroger les règles de temps de travail» (Le Point, 28 août 2014). Pas encore Ministre, il annonçait déja la couleur sur les 35 heures.

2. «Il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture»  (Le Journal du Dimanche, 11 octobre 2014). Après les 35 heures, c’est à un autre «totem» de la gauche qu’Emmanuel Macron s’attaque: l’assurance-chômage.

3. «Il y a dans cette société (Gad) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées» (Europe1, 17 février 2015). Ah ces salauds de pauvres, illettrés en plus! Du mépris, déjà…

4. «Avec la relance des autocars, les pauvres voyageront plus facilement» (Bercy, 5 octobre 2014). Après les salariés «illettrées» de Gad, les «pauvres» en autocar! Premiers pas en politique décidément compliqués, très.

5. «Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires» (Les Échos, 7 janvier 2015). Ben voyons.

6. «On est comme une sorte de prostituée. Le job, c’est de séduire» (Wall Street Journal, 9 mars 2015). Il parlait de son ancien job de banquier d’affaires, il pense toujours y être je crois…

7. «Il ne serait pas réaliste d’imposer un doublement de la rémunération pour les salariés qui travaillent le dimanche». (jeudi, décembre 11, 2014, A perdre la Raison) Traduction: «Tu bosses le dimanche et t’es payé comme un lundi, sans plus » A peu près…

8. «La France est malade» (Europe1, 17 février 2015). Déclaration choc au lendemain d’un vote de confiance au gouvernement arraché à une majorité relative. Lui, il va bien, enfin, je suppose.

9. Le statut des fonctionnaires n’est «pas adéquat» (18 septembre 2015). Couac du jour, encore une fois.

10. Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Le meilleur pour la fin, on peut l’ajouter…

Non, je n’ai pas oublié la « Loi Macron« , pas la peine de tout rappeler, la liste est longue. Pour être juste, on peut dire qu’ Emmanuel Macron comptabilise à lui tout seul plus de couacs que tout le Gouvernement Jean Marc Ayrault réuni! Et il y’ en avait, c’est beaucoup (trop). [Mon avis]: A ce niveau de performance,  le virer devient un impératif, ça fera du bien à tout le monde, à lui d’abord, à l’économie française ensuite (Moody’s vient d’abaisser la note de la France d’un cran sur fond de «faible croissance»).

Le virer, CC à Pépère.

(…)

Et Emmanuel #Macron pissa sur la #Gauche (+ l’argu de fond qui tue) …

L’Université d’été du Medef, c’est «une réunion de famille des gens de Droite de France», un truc pro-business où l’on parle vacances et marges bénéficiaires. Cette année pour représenter la famille «socialiste», c’est le jeune Macron qui a été désigné volontaire (par le cousin Valls), il a fait des pieds et des mains pour revoir son tonton Pierrot (Gattaz), «Je veux y aller sinon je boude!»...

Emmanuel MAcron Gattaz Photo de famille du Medef

Ah la famille, ça vous change la vie! Et le parfum des retrouvailles libère la parole. Dans son p’tit discours style «Merci de me garder ma place ici chez moi, oh comme je suis content!», le jeune cousin Macron a eu des mots très durs contre sa famille d’accueil qui pourtant lui avait attribué une grande chambre à Bercy lorsque le reniement (euh… remaniement) fut venu. Devant ses cousins et cousines du Medef, il a dit: « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis, et vous savez quoi? c’est désormais gratuit quand ils sont mineurs!». Tonnerre d’applaudissements (il est des nôôôtres!!! il a lu le Code de Travail comme nous z’auuutres!!!), avant d’ajouter:  «La gauche n’est pas exempte de critiques particulières. Elle a pu croire à un moment, il y a longtemps, que la politique se faisait contre les entreprises, ou au moins sans elle. (…) Elle a cru que la France pourrait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées». Et voilà! A peine arrivé il provoque, ces jeunes…

Après cette «grosse pisse macronnée 35heures» limite «rétablissement de l’esclavage des jeunes», les grands cousins de «la famille de Solferino» n’ont pas mâché leurs mots, ils sont «très colère». D’abord Yann (Galut), qui répond à la provocation: «(…) on comprend pourquoi il a préféré se faire applaudir au Medef plutôt que de venir à La Rochelle parler avec sa famille d’adption, il a insulté Jean (Jaurès), Léon (Blum), François (Mitterrand), Lionel (Jospin) et Titine (M. Aubry). (…) Il va falloir que Cousin Valls clarifie la position de la famille  (…) Ce sont des mots d’un homme de droite». Puis, c’est à Paul (Christian) de s’énerver à juste titre: «(…) J’aimerais que le chef de famille -président de la République- arrête ce concours Lépine des vieilles recettes libérales ». Et sans oublier la sagesse du Vieux Claude (Petit Barto!) qui incite notre jeunot à plus d’attention dans ses propos. Excepté cousin Manu, (Adopté 1er du nom, plus d’une fois, avec colère de Marie-Noëlle Lienemann), aucun homme censé de  la famille de Solférino n’avait tenu ce genre de propos.

Donc, Grosse crise de famille à 20 mois d’un renouvellement de bail (2017), c’est gênant, très. Mais, c’est pas très grave pensent certains (à tort ou à raison). Comment comptent-ils s’y prendre? L’argu-de-fond-qui-tue est en cours de distribution dans les bistrots du coin (je résume et je complète): «C’est nous les meilleurs même si on s’est planté royalement sur toute la ligne avec les recettes de cousin Valls. Hé ho les gens! vous voterez pour nous en 2017 pauvres cloches! Quoi? on n’arrête pas de faire des conneries? Et alors? Vous voulez vraiment que Nicolas Sarkozy revienne au pouvoir, avec Wauquiez à l’économie et Guéant à l’intérieur? Ah, ZavezVu? Vous ferez comme on vous dira de voter sinon, vous pourrez pleurer l’époque où vous aviez tout le loisir de décréter que François Hollande est un type de droite, voilà !». Ça se tient, on va dire ça.

Ah les cons de la VraieGauche (vrauche) que nous sommes! on passe notre temps à réfléchir, à critiquer la Loi Macron, le Pacte de responsabilité, à chier sur la LoiRenseignement sans oublier toutes les conneries qu’on a pu dire ça et sur le chômage qui ne baisse pas, sur la frustration de Rebsamen à deux doigts de réussir l’inversion de courbe de la moutarde, etc. Oui, on se perd en arguties alors que les choses sont si simples, il suffit de relire l’Évangile de Gauche selon Saint’Con (5ans, validité): «Oui, le PS tu voteras car c’est ton destin! Ton avis à deux balles, on s’en tamponne! c’est Nous ou la Droite, voire le Front national (encore pire), TINA-pas-le-choix! Ce qu’on fait ensuite du mandat que tu nous confies, c’est pas ton problème, on fait comme on veut! Et si t’as des remords pov’con, t’auras qu’à t’dire que t’as voté bourré épicétout! Amen.».

Je m’incline (ou pas).

(…)