Endemnités de départ: La jurisprudence Anne Lauvergeon?…

A. Lauvergeon

J’ai lu dans Challenge.fr  que Anne Lauvergeon fraichement débarquée de la Présidence du Directoire du Groupe Areva a osé décliner l’offre de Nicolas Sarkozy pour ses indemnités de départ. Elle a refusé l’équivalent de deux années de salaires, c’est rare et, ce fait soulage notre subconscient des errances morales de certains dans la même situation.

Jurisprudence Lauvergeon? Ce pas un fait de justice certes, mais il serait bon que l’on puisse s’en referer dans les clauses contractuelles des dirigeants d’entreprises, du moins dans les grands groupes. En politique, DSK (déjà lui) avait initié une jurisprudence: ‘’Tout homme politique mis en examen devrait démissionner (ou être débarqué de son poste) le temps de l’instruction‘’. C’est une règle non écrite recemment mise en pratique dans l’affaire Georges Tron, depuis gardé à vue pour de sombres histoires de moeurs, ou de pieds.

En mai 2007, Sarkozy avait déjà proposé à Anne Lauvergeon le ministère des Finances; son refus avait fortement déplu au président. Pour Areva, Anne Lauvergeon sera remplacée par Luc Oursel, directeur général délégué du groupe.

Madame Lauvergeon, MERCI.

PS: Pour les indemnités de départ, si vous pouvez (c’est juste une idée) les accepter  pour les reverser aux Restos du Coeur, pour les 25 ans de la mort de Coluche, ça serait un très bon geste…

Publicités