Intrigue: C’est l’histoire d’un blog porté disparu…

Mondo Once Upon A Time Print Series - “Little Red Cap” Gold Variant Screen Print by Kevin TongA défaut d’un billet sérieux comme il m’arrive rarement d’en faire maintenant, je vais vous raconter une histoire, pour compléter une série toujours en cours sur les blogs (politiques) comme vous l’avez remarqué ces derniers jours…

Un conte Games of blogs: Drapeau rouge...

Il était une fois, deux joyeux compagnons décidèrent d’éditer le même texte sur leurs blogs respectifs, le premier (on va l’appeler Frère 1er), avait oublié la règle de base: Insérer des liens dans son billet pour faire coucou aux copains-lecteurs, pour qu’ils viennent lui faire «re-coucou!», le deuxième, un novice, décida de réparer ce crime de lès majesté et mit des liens dans son billet. Heureux comme c’est pas permis, Frère1er l’a vite remercié en lui disant: «Bobiyé de branleur! Et viens là que je te tape la bise!». Puis, il l’invita au bistro pour le rituel qui suit ou qui précède « l’heure du tweet » vers les 19h00, ça dépend des jours…

Acte 1. Prolégomènes.

Et les copains du web déboulèrent sur le deuxième billet, celui de… (?) (On va l’appeler «Fais-ça-bien), FCB. Puis un autre frère (un Bronzé) découvre qu’il est cité par FCB qui avait copié-collé Frère 1er, son premier TP. Gloire! cria le Bronzé avant de découvrir l’odieux rapport avec sa mélanine (encore une fois) et en des termes pas très élogieux, (ArgRrr), il était un peu colère, un tout p’tit peu, pas beaucoup. Puis il dit: «Ok les gens, moi aussi je sais faire des liens, on va encore bien se marrer». Donc il rédigea son bobiyé sans méchanceté (juste un peu), essentiellement sur Frère 1er qui n’arrête pas de lui chercher des poux dans la moquette. Après avoir tout bien fait, il envoya un message twitter à FCB (qu’il ne connaissait pas vraiment) pour lui faire «coucou!», c’est la tradition, recevoir un service et le rendre. Et c’est là que les problèmes commencent, le jeune frère FCB n’était visiblement pas content-content, énervé il était.

Tweet Frecasababylon

Le Frère bronzé dit « XXX » pour les intimes (disons Malcon3X, c’est mieux) a essayé de l’expliquer, FCB ne voulait rien savoir, le ton a vite changé…

IMG_0788

Fin de l’Acte 1, c’était un beau matin ensoleillé, 1er jour.

Acte 2 . Disparition et avis de recherche

Le soir en rentrant chez lui, Malcon3X découvre qu’un lien pointait vers son blog: « Ah, un lien, un nouveau coucou, regardons donc..», Il ouvre le lien et … rien!, adresse introuvable!, Ah merde! Mais que s’est-il donc passé?

Le Frère FCB avait disparu! Volatilisé. En cherchant bien, Malcon3X trouve «caché dans Google», dans la «Mémoire cache», un bout de papier, un billet. C’est là qu’il a compris que c’était vraiment grave, très grave.

fcb connard

(Et Paf!) Django Unchained, la douloureuse histoire de l’esclavage, ce crime contre l’humanité en plein dans la gueule d’un bronzé, c’est… comment dire, pas très commode, gravissime et pas anodin. Partagé entre colère (vite estompée) et désolation pour ce «jeune blogueur» pris en étau dans un histoire qui le dépasse, Malcon3X a  lancé un «Perdue de vue» sur twitter, le Frère José tout aussi inquiet n’avait pas de nouvelles, la Sœur Lody non plus, pas de trace, compte fermé là aussi. Quelques messages çà et là pour comprendre, puis l’attente…

Acte 3. La demande d’excuses.

Quelques jours plus tard, Malcon3X découvre la «grosse colère de Frère 1er» dans une discussion avec le Frère Jean, il revient sur la disparition non élucidée de FCB et déclare: « on peut raconter des conneries (vive la liberté d’expression et tout ça) mais il faut savoir présenter des excuses quand on est en tort. C’est primordial! Il ne s’agit pas de savoir qui est en tort dans la bisbille sujet de ton billet ou du mien: c’est évident. FCB a fermé son compte twitter et son blog. Il y a une atteinte très grave à la liberté d’expression. FCB n’est pas, comme toi ou moi, une référence dans les blogs, c’est un petit blogueur (…), il n’a pas à prendre de baffe. (Malcon)XXX a fait un billet aujourd’hui (ou hier soir) pour montrer un drapeau blanc. C’est bien mais ça ne suffit pas…Blogueurs, on est forcément bisounours, mais cela ne justifie pas tout… ».

Acte fin. Question.

On résume: 1. Frère 1er en colle une à Malcon3X (comme au bon vieux temps), 2. Le pauvre FCB fait allégeance à Frère 1er, rentre dans la danse félicité par ce dernier qui ne prend pas le temps de lui expliquer sa guéguerre contre Malcon3X. 3. Ce dernier lui rend la politesse (le bon vieux temps aussi), 4. Le pauvre FCB édite un «billet suicide» et explose en plein vol tout seul comme un grand, et son blog avec! (des remords? Sur conseils avisés?), Malcon3X découvre les confettis dans le «cache de Google» 5. Et, le bien cher Frère1er qui vraisemblablement n’a pas compris le sens du message «Drapeau blanc de Malcon3X» demande des excuses.

C’est génial comme histoire non? Livre de «contes des blogs », à éditer...

Puisque vous êtes arrivé jusqu’à cette ligne sans quitter votre écran des yeux, j’en conclus que vous avez aimé ce «Once Upon A Time» (enfin, si vous avez compris), donc, je ne vous ferai pas l’insulte de la question suivante: qui est victime de qui et de quoi et, qui doit des excuses à qui et pourquoi. Par contre, si j’étais MalconX (qui visiblement terrorise les gens à l’insu de son plein gré), si j’étais lui, je dirais à FCB: «Mon bien cher Frère, ta période d’initiation est terminée, tu sors du cache de google, « ta liberté d’expression » t’attend chez Frère1er. Je ne te ferai pas de mal, promis! Sauf si tu insistes bien sûr, histoire de…). Smiley».

(…)

Publicités