Municipales 2014: Sondage du Figaro, info ou intox-2017?

Être dans l’opposition, une pénibilité que le Figaro a du mal à assumer. L‘horloge parlante de l’UMP se projette déjà en 2014 avec ce sondage réalisé en partenariat avec BFMTV. Ils espéraient  peut être de « bons » résultats pour la Droite, ou pas…

20130307-235505.jpg

Même les sondages « maison » ne marchent pas, bizarre. Les temps sont durs? les français résistent? Quelques enseignements…

1. Malgré les chants partisans d’une presse orientée, le futur des forces politiques en 2014 donne toujours un avantage à la gauche. Merde! Même le futur n’est plus ce qu’il était. 42% d’intention de vote pour la Gauche contre (seulement), 38% pour l’UMP et l’UDI.

2. L’immigration n’est pas le sujet phare dans les préoccupations des français. La municipale est une élection locale avec des attentes très fortes pour les impôts locaux, la lutte contre la délinquance, l’accès au logement, etc. En somme, des sujets en lien direct avec le quotidien, sur des considérations purement locales (62 %).

3. Ce sondage est celui du contexte actuel, avec la suite de la hausse du taux de chômage et des indicateurs économiques au rouge depuis 2008-2009. Imaginons une stabilisation ou inversion de la courbe du chômage en 2014, avec retour de la croissance . Imaginons.

Pour finir, on peut anticiper l’édito du Figaro au soir du 2ème tour: « il est des scrutins intermédiaires dont l’impact est majeur, 2014 est de cette veine (je m’inspire d’une analyse Municipales-2008 de Bruce Teinturier, TNS-Sofres). La Gauche va poursuivre la deconstruction de notre économie sans réelle opposition. F. Fillon et JF Copé sortent affaiblis de ce scrutin, l’UMP est toujours en crise, le Parti n’accouche plus de rien depuis le départ de son champion en 2012. Le positionnement au centre de l’UDI, et en réalité nulle part, crée un vide. Nicolas Sarkozy avait réussi en 2007 la cohésion des familles politiques de droite » etc…

On peut donc se demander si ce résultat, plutôt favorable à la gauche, n’est pas une simple ruse pour imposer Nicolas Sarkozy comme leader naturel de la Droite dès 2014, en vue de la présidentielle 2017.

Alors, info ou intox-2017?…

Publicités

L’Édito assassin du Figaro sur l’UMP [Rires]…

À quelques mots près, cet Édito du Figaro, signé Alexis Brézet, Directeur des rédactions, est un chef-d’œuvre. Le dernier paragraphe est…

Féliciter le Figaro? C’est fait.

On va juste en rire.
.

Impôts: Le racisme anti-hollande…

La trouvaille-FN de Jean François Copé (racisme anti-blanc) a enclenché un nouveau phénomène d’édition. Sans retenue et souvent avec maladresse, des articles de presse et billets de blog ont tenté de re-articuler le sens du mot «racisme», dans lequel le racisme dirigé contre les blancs serait vu comme un phénomène distinct du racisme général. On attend avec impatience le 1er raciste anti-blanc

Puisque le racisme peut se décliner dorénavant avec différentes extensions (anti-machin, anti-truc etc..), permettez qu’on l’utilise aussi pour la presse, celle qui roule à l’extrême et n’amasse pas mousse. A la UNE de Figaro de ce jour…

Défaitiste le Figaro? Faire peur aux français?  C’était le sens de la réponse de Jean Marc Ayrault à l’ami David Pujadas lors de l’émission «Des Paroles et des actes» de jeudi soir sur France2. Il faut dire qu’en la matière, le Figaro a une longueur d’avance et l’habitude d’afficher son «Racisme Anti-Hollande» en grand format…

J’entends déjà certains me dire:  »Mais, vous faites du racisme Anti-Figaro!’’. Peut être bien que oui, peut être bien que non. Je m’explique: Si, parler du racisme Anti-Hollande du Figaro, c’est faire du racisme Anti-Figaro, alors, s’exprimer sur le racisme anti-blanc (Copé et FN), c’est faire du racisme anti-quelque-chose. (vous suivez?). Donc, le racisme anti-blanc serait, dans cette hypothèse, une simple expression d’un racisme qui ne dit pas son nom. C’est.. un coming-Out.

Le «racisme anti-blanc» vise l’inversion de la victimisation. En France, les personnes qui souffrent de discriminations sont d’abord les personnes issues de l’immigration et des Dom-Tom, les Juifs, les femmes, les homosexuels.  Je vois bien une victime du racisme se faire accuser de  »raciste anti-blanc ». ça peut être drôle!

Reprendre à son compte toutes les excuses à la con pour se justifier. Exemple: «Je ne suis pas raciste car ma femme est blanche!» ou encore,«Je ne suis pas raciste, j’ai des amis blancs, dont ma meilleure amie qui est savoyarde, et donc plus blanche qu’une Arabe!»… Y a mieux, «raciste moi? ben voyons! Tiens, mon petit frère est blanc, adopté lors du tremblement de terre au Kosovo»… A l’infini…

Et les impôts? Trop c’est trop? en 4 mois seulement? Et dans 5 ans, le Figaro sera t-il édité sur montgolfière pour faire plus grand? J’imagine… Ce que le Figaro ne dit pas, c’est le fait que la situation actuelle de la France est la conséquence de 5 ans d’approximations et d’échecs. Ne pas rendre à César la paternité de ce bel héritage, c’est comme se mettre dans la peau d’un partisan du racisme anti-blanc

Mon avis: Le racisme est un nom de domaine, il n’a pas d’extension. Non.