Fin de l’impunité parlementaire de Patrick Balkany…

Poursuivi pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale dans une enquête visant aussi son épouse Isabelle, et à la demande des juges Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon, l’Assemblée nationale a mis fin  à «l’impunité parlementaire» du très sarkozyste Patrick Balkany (UMP). Breaking news…

UMP  Patrick Balkany perd son immunité parlementaire

Avec cette levée dimmunité parlementaire (dans ce cas Balkany le terme impunité est plus approprié, 30 ans de…), les juges ont le feu vert pour une garde à vue, une détention provisoire, ou un contrôle judiciaire etc. Des mesures désormais possibles à l’encontre des époux Balkany qui (on suppose) ne traiteront plus la Garde des Sceaux de «laxiste». Dans un communiqué de presse, Patrick Balkany dénonce (sans rire) un «déferlement insensé de mensonges et la violence du déchaînement des médias» (sic!), et estime être «jeté aux chiens et à une sorte de justice en place publique qui rappelle les plus sombres périodes de notre histoire». Une certitude, le couple Balkany va enfin découvrir «les heures les plus sombres» de l‘indépendance de la Justice souhaitée par F. Hollande.

(screen)

Publicités