«Suppressionalisme (politique)» de Nicolas #Sarkozy, ça le reprend …

Des suppressions de postes chez les policiers, les gendarmes, dans l’enseignement, chez les contrôleurs fiscaux, les fonctionnaires, etc. Ce matin sur Europe 1, Nicolas Sarkozy a déclaré: «Nous sommes le seul pays en Europe à avoir augmenté le nombre de fonctionnaires depuis 2012 ». Une phobie anti-tout

 sarkozy-europe1-suppression-des-postes

Il se répète, ça le reprend, comme déjà entre 2007 et 2012, avec: – 12 469 emplois de policiers et gendarmes supprimés entre fin 2007 et  2012 (source), –suppression de 54.000 postes de militaires dans la loi de programmation militaire votée en 2009, – 80.000 postes supprimés dans l’Éducation nationale en 5 ans, – Suppressions des postes dans la Santé, – dans la Justice (des juridictions, tribunaux de grande instance (TGI), tribunaux d’instance et juridictions de proximité, conseils de prud’hommes, tribunaux de commerce, greffes détachés de tribunaux d’instance, etc). [source: L’héritage : Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, by Jeff Melclalex]

lheritage-le-vrai-bilan-complet-des-5-ans-de-nicolas-sarkozy-a-lelysee

Et ça viendra nous vendre la sécurité et des «frontières gardées» sans policiers ni gendarmes, il nous reparlera de la morale et de l’éducation sans enseignants et éducateurs, de la lutte contre le terrorisme sans l’arsenal qui l’accompagne, du laxisme de la justice sans les magistrats et juges.  Il est «contre l’éducation des enfants français» -on peut le dire-, car il propose, ni plus ni moins, la suppression de l’école obligatoire de 3 à 18 ans (sic!).

sarkozy-contre-lecole-obligatoire-3-ans-18-ans

L’éducation par l’enseignement pratique? C’est une idée. Il faut vraiment ne pas aimer l’école comme lui pour … (…). Donc, on plongera les gosses dans la potion magique dès l’âge de 3 ans comme chez «nos ancêtres les Gaulois» pour faire leur éducation, la chasse aux sangliers sera obligatoire! Travaux pratiques derrière Obélix l’Instit-en-chef! Reste à trouver les druides bénévoles et surtout, la « formule perdue de la potion ». Pour résumer le programme de Nicolas Sarkozy en 3 points:

  1. Suppression, 2. Suppression & 3. Nationalisme!

D’où ce concept sur le «suppressionalisme (politique)» de Nicolas Sarkozy. C’est nouveau, je viens de l’inventer -à développer-. C’est une école de pensée qui compte déjà de nombreux adeptes, à droite, chez les extrêmes, mais pas que. Avec ces Primaires, la France s´engouffre dans l’Ère des suppressionalistes, ils vont finir par supprimer la République.

./…