Walibi (Présidentiel): «La Piscine à vagues» des Macron à Brégançon, caprice à deux, caprice …

« La plage actuelle n’est pas vraiment privée » clame le couple Macron, Résident de la République à Paris, Rue du Faubourg Saint Honoré. Pour agrémenter leur séjour estival au Fort de Brégançon, un séjour «All Inclusive», ils envisagent d’y faire installer une piscine «à vagues». À vagues, en plus. Non, ils n’ont pas de gosses, c’est un choix, respect. Un Projet «hors-sol» comme ce bassin qu’ils pensent installer dans les jardins de ce lieu de villégiature de la République…

Les-Macron-vont-se-faire-construire-une-piscine-au-Fort-de-Brégançon-900x675

Avec notre «pognon-de-dingue» – charges non comprises-. À se demander si Emmanuel Macron est Président de la République ou « Gouverneur de la Banque de France ». La raison évoquée par l’Élysée? _Je résume_: « Oui c’est vrai, le Fort de Brégançon a un accès privatif à la Méditerranée – c’est chouette une plage privée- mais y’ a beaucoup trop des vacanciers et des paparazzis, nous on veut un minimum d’intimité les gens ok?». Intimité-Intimité-Intimité! Mais qui a vraiment envie de savoir ce qu’ils font «en privé»? Qui? Pas moi (Non merci). Une pensée pour les Maître Nageurs (MNS) qui seront affecté à la « surveillance de la baignade intime des #Tuche en vacances ».

Faire barrage au FN et se taper un « Gouverneur de la Banque de France » avec sa « piscine-de-dingue », à vagues, comme à Walibi …

Reste à connaitre le niveau du ruissellement, euh, du débordement (financier) de la « piscine à vagues« . C’est fou.

./…

 

Publicités

J’irais bien au Fort de Brégançon, moi…

20130806-074211.jpgOui, j’irais bien au Fort de Brégançon, sur ce majestueux rocher situé entre terre et mer, riche de 2000 ans d’histoire, sur l’ un des plus beaux sites de Bormes-les-Mimosas, non loin de la Route des Vins avec ses domaines prestigieux…

Ce lieu, objet autrefois de toutes les convoitises, devenu résidence officielle des Présidents de la République en 1968, a été délaissé en ce mois d’août pour un minable pavillon de banlieue. c’est une honte. Passer ses vacances en banlieue? Mais quelle idée!, c’est vraiment prendre des vessies les français pour des Lanternes (Tiens, je critique François Hollande…)

J’irais bien, moi, sur ce malheureux rocher, pour que sous la chaleur brûlante du Midi, les lieux marquent à jamais l’ombre du vacancier volontaire que je suis, j’y passerais volontiers mon séjour estival dans l’espoir de fixer dans la roche, les quelques moments d’intimité que je partagerais avec ma chère et tendre, sans les enfants (ils sont chez Mamie)…

Ah si je pouvais avoir les clés! J’écrirais « Merci François » sur le sable chaud de la plage privée de notre résidence d’Etat. J’organiserais des apéros géants sur l’héliport avec le CaptainHaka et FalconHill, J’inviterais tous les ami(e)s en vacances dans le Sud pour des ballades dans le très beau jardin et des randonnées dans l’arrière pays. Je donnerais congé à la sécurité et aux pelotons de gendarmerie, ainsi qu’à la garde républicaine, pour mes journées portes ouvertes, destinées aux enfants de France qui ne partent pas en vacances..

20130806-074326.jpg

Sî quelqu’un veut bien demander les clés à François (Hollande), je l’invite à contempler le monde au loin depuis le belvédère dominant la falaise du Fort de Brégancon…

Copie carbone à: Palais de L’Elysée (transmettre à qui de droit)

Merci.

Le Fort de Brégançon est tombé…

Après la prise de l’Elysée et de la Lanterne,  »le changement » escalade les remparts d’une citadelle dite imprenable: Le Fort de Brégançon, résidence estivale du Président de la République.

Un vent nouveau souffle sur la France, le dernier bastion est donc tombé ce 02 Août 2012. Le peuple fête cette Libération sur les plages ensoleillées. Les chars russes ont été stoppés à Alep par les révolutionnaires syriens, opposants à Bachar Al Assad, ancien convive de l’ex- Résident de L’Élysée.

Les blogueurs de gauche s’accordent quelques temps de repos. Rimbus n’a pas arrêté son blog, il n’a plus à craindre la  »Police de la Pensée ». Juan (Sarkofrance) et Dagrouik (Politeeks) sortent de la clandestinité et dévoilent leur véritable identité. Sur Twitter, le hashtag #UnderArrest crée par les résistants pour communiquer dans la clandestinité (au cas où) a été très vite remplacé par  #RadioLondres, piloté par Romain et Medhi toujours dans l’ombre.

Jegoun est porté disparu. Il a été aperçu la dernière fois à la Comète, une brasserie du KremlinBicêtre. Le vieux Yann est inconsolableMelclalex et SebMusset l’ont rejoint à l’île d’Ouessant où il s’est retranché. LouisLep a mis fin à son exil en suisse pour rejoindre Loudéac (leur village d’origine). Il va coordonner les recherches. Elcamino se porte volontaire. Laurent pense qu’il s’agit d’une fuite cuite prolongée pour éponger les excédents de la victoire….

A Lyon, ville de la Résistance et de Jean Moulin, Romain, Marco, Sylvie et MarieJupe ont brulé un cierge à la cathédrale Notre Dame de Fourvière, sur les hauteurs de la ville...

En région parisienne, Elody, CyCee, Rosaelle et Ladyapolline ont déboulonné la nouvelle statue de Carla et, se découvrent des vertus de  »blogueuses de mode ». Ah le changement… 😉

A droite, c’est terrible. Le blogueur @corto74 a viré fou, il est en suivi psychiatrique au CHU Le Vinatier à Lyon, faute de place à Paris, siège de l’UMP. Valentin le rend visite de temps en temps. DidierGoux s’est suicidé. Un groupuscule clandestin de droite, baptisé OR (Opposition Républicaine), s’est réfugié dans le pays basque espagnol. Le Journal LeFigaro a fait faillite…

On a très peu de nouvelles d’anciens dirigeants de LaDroiteForte: NicolasS. est en exil au Maroc dans une tribu des Omeyyades, François Fillon s’est cassé le pied dans sa fuite en Italie, Rachida Dati est devenue l’Égérie de Louis Vuitton, Nadine Morano n’a pas été accepté dans la Marine, elle a trouvé refuge chez sa copine tchadienne en Afrique. Claude Guéant et Brice Hortefeux sont portés disparus. Otages dans la Banlieue13? Quant à JF Copé, pas un Meaux mot.

Oui, Le Fort de Brégançon est tombé… #FF @Elysee . A suivre.

|Lire billet d’inspiration de Rimbus, 2010|.
.
.