Requiem pour un con…

Depuis la lecture d’un intéressant billet chez l’ami Jegoun « La France des exilés fiscaux?« , dans lequel il tacle très justement un exilé fiscal donneur de leçons, il y a comme un p’tit air qui m’trotte dans la tête: « Requiem pour un con » de Serge Gainsbourg, je me demande bien pourquoi ;-). En cherchant sur le Web, je découvre une très belle version At-Work

Je partage l’avis de Serge Gainsbourg et, j’ajoute:

« Tu es libre de penser que tu es con
Mais tu es con de penser que tu es libre ».

Libre et t’as rien…

Pour redonner à la Marseillaise son sens initial.

Publicités