«Géraard! Il faut que j’te parle!». Ma «lettre Coluche» à Gérard #Collomb… #Calais

Monsieur le Maire, Mon cher Gérard, faut que j’te parle …

20170624_042312Les électeurs lyonnais et moi, nous t’avons élevé au grade de Maire de la ville – et de la Métropole – lors des dernières municipales, – les précédentes fois aussi -. Acteurs de la ville, on n’avait pas que ça à foutre mais fallait « faire barrage », pour #EvidementLyon. Oui, on t’avait fait confiance Gérard. D’ailleurs tu pourrais dire merci maintenant que t’es Ministre-à-l’intérieur-de-Paris. Au lieu de ça, Mônsieur donne un autre exemple …

Gérard, tant que tu passais tes journées à dézinguer tes amis de la Gauche à Lyon, passe encore, mais que tu fasses ton méchant sur les migrants à Calais, non! Tiens, on a trouvé tes propos dans la presse, et ça ne sent pas bon Gérard, faut le dire à ton cabinet (ministériel)…

Collomb Migrants Calais

Gérard, on a été trop bon avec toi quand tu as abandonné lâchement la bataille des régionales, tu aurais pu aller jusqu’au premier tour avec Jean Jacques Queyranne candidat du PS, pour faire plaisir à la pauvre Hélène – Y en a toujours une- et nous éviter la présidence FN de Laurent Wauquiez. Si t’avais fait ce qu’il fallait Gérard, t’aurais pu être, je sais pas,… toujours Maire de Lyon. Oui. Au moins t’aurais été un mec honnête. Au lieu de cela, Mônsieur nous tape sa crise de jouvence avec le Kendji Girac de la politique, le voila EnMarche arrière, et il cherche à faire passer Manuel Valls pour un enfant de chœur Place Beauvau. Non mais Géraard!

Non Gérard, non! Fais attention Géraard! Fais attention! Tu es sur une pente savonneuse! Crois-en l’expérience d’un vieux blogueur lyonnais, sympa. Aujourd’hui c’est une petite jungle qu’il te faut, mais demain t’enfumeras toute une forêt! Jouer au pyromane par temps de canicule, et priver d’eau de pauvres gens, c’est mal. Nous obliger à faire pompier, sans parler de la honte qui retombe sur notre pauvre ville, c’est une honte. On a l’habitude désormais n’est ce pas? Après les Barbarinades de l’Église lyonnaise et sa pédophilie en bande organisée, après les sérénades des identitaires du Vieux-Lyon et associées, etc, l’image de Lugdunum, la Cité des Gaules, terre de Jean Moulin et de l’esprit de la Résistance n’arrête pas de prendre des coups, surtout sur Twitter, c’est d’une violence, inouïe! Mon cher Gérard, c’est quand les identitaires te félicitent et te proposent leur aide que tu t’inquiètes, normalement ..

Génération identitaire veut aider Gérard Collomb à couper les routes des passeurs !

Non Gérard, c’est pas de la mauvaise foi (et c’est pas interdit que je sache). Depuis la fin du cycle électoral, à Gauche on picole pour éponger les excédents de la défaite. Non, tu peux pas comprendre Gérard, les vieux en politique je comprends pas. Vous lisez pas les journaux, vous regardez pas la télé, vous faites pas de sport, vous baisez (..) – euh, je veux pas savoir-. Tiens, tu sais toi qui c’est Steve Job ? C’est le fils du plus migrant qu’on a eu du monde! Ton iPhone avec Siri dedans, c’est lui! Ah! Heureusement que son Père avait traversé avant, elle aurait été belle la France aujourd’hui! Avec ses veilles cabines téléphoniques, son Minitel et sa «FrenchTech» toujours absente du marché des smartphones …

Aussi, Je présente les excuses de Lyon aux migrants du monde entier et à toute la France. Pardon les gens, merci de bien vouloir nous excuser. Cordialement.

Billet « Qui aime bien toussa », fait.

./…

#EnMarche les «encombrants!»: Quand les «passéistes» pro #Valls se parjurent, ok!

C’est drôle. Après avoir fustigé et théorisé sur « la Gauche passéiste », Manuel #Valls découvre – et nous aussi-, que finalement, il parlait de son clan aujourd’hui #EnMarche chez son pire ennemi! Proverbe (politique):  « Qui a trahi le Président de la République & les valeurs de la Gauche le sera par les siens ». Dans l’album photo de la « vieille Gauche » désormais EnMarche, on note: Gérard Collombqui expérimente les méthodes FN à #Lyon-, Claude Bartolone déjà coulé dans la Seine en iDF lors des dernières régionales-, La Nicole Briq– L’ex Ministre, qui s’en souvient? -, Pierre Bergéde Saint Laurent., Patron du Journal « Le Monde« , et désormais Bertrand Delanöé-sur-Seine, – retraité & exilé à Tunis -. Que des jeunes pro (ou ex-) #Valls, désormais « réformés » par la communion des Simples d’Esprit: «Debout! Lève toi #EnMarche!»

Amen. Pré-compagne Présidentielle ou « Deuxième #PrimaireGauche »? D’abord une pensée émue pour Manu(Valls), ce grand perdant si  loin et si proche de cette belle période présidentielle où se joue sans lui, la « Deuxième Primaire de la Gauche », ou  « la Primaire Contre la Gauche » pour respecter l’avis de Anne Hidalgo, Maire de Paris qui pense que « Macron est un candidat de Centre et d’une droite libérale ». Contrairement au « Maire-Passé-de-Paris », en France comme à Paname, le présent et l’avenir sont aux cotés de Benoit Hamon.

Maire soutient Benoit Hamon pas Macron

Après avoir esquivé les urnes de la PrimaireGauche, les pro Macron sont à fond dans une joute politique -toujours loin des urnes- avec la « complicité » des perdants pro (ou ex-) Valls. Et leur « argument marketing » tient en une seule phrase: « la peur du front national », un « mot clé » qui structure l’essentiel de leurs attaques contre le programme du vainqueur de la primaire à Gauche, Benoît Hamon. Leur cible, c’est la Gauche et rien d’autre. On remarquera, et c’est assez étonnant, chez les pro- Macron, particulièrement dans le « discours de ralliement des nouveaux adeptes », une constante:

« Au delà de sa simple évocation, le Front National reste un artefact chez les pro-Macron, ils ne l’agressent pas frontalement dans leur prise de parole en public où à la télé, mais critiquent ad libitum -et presque exclusivement- « Benoit Hamon », vainqueur de la #PrimaireGauche. Ils ont « peur de BH2017 », c’est plutôt bon signe …

Critiques sévères de l’accord réussi Hamon-Jadot (Verts), mais une kyrielle d’applaudissements pour le « parjure » des « invités sans parrainages à la Primaire Gauche », – François de Rugy & Sylvia Pinel-, nos  « encombrants », ces heureux bénéficiaires du temps de parole de la Gauche. L’objectif? affaiblir de la Gauche avec mise en avant du « vote supposé utile » dès le 1er tour.

A propos de  « la peur du front national » (Ma parenthèse enchantée): C’est toujours très drôle de voir « les jamais inquiétés par le FN »  venir vous dire à l’approche des élections combien il faut s’en méfier. Ça m’amuse toujours  (ou pas) d’entendre chez certains, toujours les mêmes d’ailleurs, des « houlalalala Mon Dieu les gens! ZavezVu ce qu’ils disent contre vous au Front national? OuPiNèse! Vite, venez avec nous les gens, votez! Mais pour nous hein! Blablabla… ». Le Front national les inquiète? Vraiment?  Z’étaient tous derrière Alpha Diallo -dit BlackM, petit fils du tirailleur Mamadou Dialloviré de Verdun par la polémique de tranchées du FN? NoOoN?!  Ce « changement possible » qui désormais « semble les inquiéter » impactera t-il leur quotidien comme chez certains d’entre-nous depuis des années -sans présence du FN au pouvoir-? -Vous avez 4 heures-. En France, « racisme & discrimination » n’est pas/plus le seul fait de la Droite et ses extrêmes, l’extension du domaine est EnMarche depuis des lustres déjà. Avis unanime « des victimes intimes » à l’insu de leur plein gré, et j’en fais partie. (Proverbe africain, Nzété ébétéla nakaké): Un arbre déjà foudroyé ne craint pas l’Éclair Qui Luit. Bref, continuez c’est tout droit ⇒

Nous voici donc face à une arnaque (politique) savamment orchestrée, avec à la clé, un non respect des engagements face à la légitimité du vainqueur – malgré eux– de la PrimaireGauche. Bref, se tourner vers l’avenir et faire battre le cœur ♥ de la #Gauche

Dans ce monde des enfoirés, permettez que j’en cite un, sympa, l’Ami Coluche. Il disait: «La société n’a pas voulu de nous ? Qu’elle se rassure ! On ne veut pas d’elle !On lui fout la paix. C’est pas nous qui allons leur mettre des bâtons dans les trous!». Pour nos « nos chers vieux passéistes – ces regressistes-« , pareil! Quoi que, l’idée « les bâtons dans les trous » est une tentation. Passons, on a une présidentielle à gagner. Oui, et on va les surprendre, encore une fois, comme lors de la PrimaireGaucheles sondages ne votent pas. Wait and See.

Vive la République et Vive la GauchePropre, la vraie!.

./…

#EnMarche la «Méthode #FN»? Quand #Collomb prive @ChTaubira & E.Plenel de Salle à #Lyon.

Taubira Collomb Mediapart Lyon

Jusque là, « interdire une salle municipale » pour une réunion culturelle, c’était le «propre des maires Front national», jusque là. Attendue à Lyon ce 11 mars pour signer son livre « Nous habitons la Terre », Christiane Taubira se retrouve «Sans Salle de réunion fixe» par le fait d’une pression de la Mairie Centrale de M. Gérard Collomb, Sénateur du Rhône et Maire de la ville. Et ce n’est pas une blague (info LyonMag). La rencontre, programmée de longue date, était initialement prévue dans les locaux de la Maison Pour Tous – Salle des Rancy, au 249 rue Vendôme, Lyon 3 comme l’indique sa page Facebook.

Rencontre avec Christiane Taubira Lyon

Face au succès d’édition et au charisme de l’auteur désormais porte-parole de Benoit Hamon, un espace beaucoup plus grand a été trouvé pour accueillir beaucoup plus de monde, – dans la salle associative de La Librairie du Tramway, 92 rue de Moncey dans le 3ème arrondissement-. Mais problème, je résume: «Gérard Collomb Maire de Lyon & Père #Macron 1er est intervenu en intimant à l’association de ne pas accueillir Mme Taubira, prétextant que « les locaux ne doivent pas accueillir de contenu politique (sic) ». Ho? Il faut croire que lors des nombreux passages de son poulain Emmanuel Macron sur Lyon, ils jouaient à la Belote à défaut de lever des fonds.

Donc, changement d’adresse pour Christiane Taubira, désormais exilée & hors contrôle de la municipalité dans une salle de l’Université Lumière Lyon 2, quais Claude Bernard dans le 7ème arrondissement. La date et l’heure restent inchangées, Le 11 Mars à 14h …

Taubira à Lyon

Nathalie Perrin-Gilbert, Maire du 1er arrondissement (à Gauche hors PS), – citée par Lyon Mag– parle « d’une ville aujourd’hui prisonnière« , déplore qu’un un débat entre élus locaux organisé par Mediapart (avec Edwy Plenel) a également été annulé par la municipalité lyonnaise de Gérard Collomb. Mediapart confirme l’annulation..

Le Live de Mediapart délocalisé à Lyon ne plaît plus à la mairie. Du coup, plus de Live. Enfin si, mais à Paris..

Prétexte? «une période électorale est en cours ». Ben voyons, « interdire les causeries littéraires sur l’étendue de la ville pendant le temps des élections? » Sauf si vous êtes #EnMarche je suppose. Reste à publier l’interdiction de la lecture des «programmes des candidats» jusqu’au lendemain des élections. Le Live Mediapart aura bien lieu, à Paris. – une ville – comme nous le savons tous- privée d’élection, n’est ce pas Gérard?– Aussi,

Lyonnais & Libre, je présente toutes nos excuses à Ch. Taubira & à Mediapart …

Bref, après avoir plombé la campagne des Régionales du PS en livrant sur un plateau la Région Auvergne- Rhône-Alpes à la Droite identitaire de Laurent Wauquiez, notre «ex bon Vieux Gégé»- pour qui j’avais fait campagne (Municipales 2014)» se radicalise chaque jour un peu plus. Et lorsqu’il s’adresse aux électeurs PS de B. Hamon en chantant «la peur du FN» pour une maladroite incitation au «vote -dit- utile», on peut douter de la « sincérité » du personnage et de l’approche, surtout après « cette douteuse inspiration FN ».

C’est une honte.

./…

#Lyon: Quand Gérard Collomb fait le pont…

Oui. Quand Gérard Collomb fait le pont (Schuman), il bosse.

Pont Schuman Pont Gérard Collomb

Et Cébo!. Si vous êtes sur Lyon, je vous invite à le visiter, pour faire le pont.

[Explications]

(…)

Lyon, classée ville la mieux gérée de France par Challenges.fr #Lyon2014

Déjà sur le Podium des meilleurs Maires de France, Gérard Collomb est encore à la UNE de Challenges.fr de ce 20 mars 2014.

 Lyon, Meilleurs ville de France

Une dette en baisse, des dépenses de fonctionnement modérées etc… Encore une fois, Lyon (1ère Ville intelligente de France, lire) est citée en exemple par l’hebdomadaire Challenges paru ce matin en kiosques, Lyon est la ville la mieux gérée de France, un classement basé sur trois critères de gestion: (dette, fonctionnement et impôts) et deux indicateurs de dynamisme: (investissement et évolution de la population).

collomb 2
collombclic pour agrandir

Lire aussi

1. Lyon 1ère ville "intelligente" de France
2. Top 10 des meilleurs maires de France (comparaison UMP/PS)

Oui, il y a de quoi être fier du travail accompli ces dernières années par l’équipe #ÉvidemmentLyon de Gérard Collomb. Évidemment.

Quand l’UMP Michel Havard (Lyon) plagie le programme de Gérard Collomb (PS)… #Lyon2014

Pendant que JF Copé reprenait à son compte les dispositifs sur la transparence déjà en place grâce à la gauche, Michel Havard, le candidat UMP à Lyon, pompait joyeusement « les documents diffusés » par les équipes de Gérard Collomb (PS) dans les 9 arrondissements de Lyon. J’avais un ptit doute sur les «copier-coller» des tracts UMP (voir la comparaison-image dans le 2ème commentaire), plus maintenant. Le plagiat a été dénoncé par Olivier Brachet, le directeur de campagne de Gérard Collomb dans un communiqué

 Municipale Lyon Plagiat de Michel HavardCLIC pour agrandir
Lire : Michel Havard (UMP, Lyon) proche de l’abandon?

A l’UMP, la nouvelle devise semble être: « On n’a pas les mêmes idées mais, on vous pique les vôtres! ». Aucune éthique, incohérence et improvisation etc. On va cependant féliciter Michel (Havard) d’approuver si fort le programme #EvidemmentLyon de Gérard Collomb.

(C’est une honte).

Michel Havard (UMP, Lyon) proche de l’abandon?… #Lyon2014

Michel HavardLyonnais et électron libre, je suis avec attention la vie politique Lyonnaise, particulièrement à l’approche des élections municipales de mars 2014.

J’ai l’impression d’une non-élection car l’opposition municipale brille par son absence et par une ineptie phénoménale qui suscite l’admiration si ce n’est de la pitié. Question: « Qui connaît Michel Havard? » Pas grand monde sur le plan national et, idem à Lyon où il brigue le mandat de maire sous la bannière de l’UMP.

Le Filloniste Michel Havard le « chef d’entreprise » (Capital 1000 euros, 1 salarié, lui) a eu beaucoup de mal à réunir sa famille politique, les divisions Copé-Fillon n’ont rien arrangé. Au delà des facteurs exogènes, son «inaudible programme» reste très loin des préoccupations des lyonnais. Alors, exister face au Sénateur Maire de Lyon devient presque mission impossible, surtout après le brillant « Meeting-dating » de Gérard Collomb dimanche 23 février au Pathé-Vaise, devant près de 2500 personnes. D’où cette question à la UNE de LyonMag: Font-ils le poids?

Municipale Lyon 2014

Il faut croire que non. La dernière tentative du candidat UMP tourne à l’invective: « Gérard Collomb se cache » a t-il déclaré vendredi en compagnie de Bruno Lemaire de passage à Lyon. Michel Havard ne se cache peut-être pas mais, il reste invisible!. La stratégie «exister sous la lumière de son adversaire» masque mal l’absence de propositions conséquentes pour Lyon, il reste dans la ligne UMP: nationaliser la municipale lyonnaise comme l’a encore martelé Bruno Lemaire: «Gérard Collomb est de gauche. Voter Gérard Collomb, c’est soutenir François Hollande ». Joli programme, avare.

Selon les indiscrétions des milieux politiques lyonnais, dans le voisinage du candidat UMP, il se dit que Michel Havard ne rêve plus, il aurait fait une croix sur ses prétentions pour l’hôtel de ville de Lyon, il a « abandonné« . L’abandon en politique ne veut pas dire se retirer de la course, c’est juste accepter une évidence partagée par les électeurs, et assurer ses arrières: il rêve de conserver son mandat de conseiller municipal, voire son statut de chef de l’opposition si les copéistes lyonnais l’acceptent, ce qui est moins sûr en cas d’échec.

Il faut dire que le baromètre de L’Express.fr des meilleurs maires de France qui classe Gérard Collomb 2ème meilleur maire de France, (sur 9 critères: rayonnement, culture, développement durable, transports urbains, urbanisme, fiscalité, développement économique, sécurité et solidarité) a fini par anéantir les espoirs de Michel Havard qui a personnellement vécu ce classement comme le désaveu de toute sa stratégie dans cette élection lyonnaise, un désarroi partagé par de nombreux militants UMP.

Municipales: Après son bilan, Gérard Collomb précise son programme

(A suivre)..

Guy-Alain BEMBELLY, Lyon 01 mars 2014.

Le plaisant « Meeting-Dating” de Gérard Collomb au Pathé Vaise #Lyon2014

image_1C’est à partir de 1920 que la notion de «Meeting» remplace la vieille « Réunion politique » pour devenir au fil du temps une «Grande Messe» des campagnes électorales (François Hollande, discours du Bourget 2012).

Le « Meeting politique« , c’est un fait qui marque une compagne électorale, ou l’inverse, c’est surtout l’occasion d’imprimer sa marque, ses idées, son programme.. J’aurais pu dire « cétait » car à l’heure des réseaux sociaux et du foisonnement numérique, le « Meeting à l’ancienne » semble ne plus susciter la convoitise des politiques, il marque le pas mais se renouvelle avec plus ou moins de succès.

Sans délaisser la colle et les affiches juxtaposées guéguerrement sur les panneaux publics, la communication politique (compol) expérimente de nouveau concepts: Certains incontournables traversent le temps: les tracts sur les places de marché, spots vidéo, le porte-à-porte etc. Un nouveau concept a vu le jour ce 23 février 2014 à Lyon avec l’innovant meeting de Gérard Collomb: Lumière sur la ville! ». Un rassemblement populaire dans un grand complexe de cinéma, le « Pathé Vaise« , avec un style nouveau et une accroche simple: « À chaque arrondissement de Lyon sa salle, à chaque lyonnais son fauteuil »

image_2

L’idée? Réunir les différentes listes du candidat Gérard Collomb dans cette vieille usine devenue Complexe-Ciné, non loin des berges du Rhône. En réalité, j’y étais et je peux dire que ce n’était pas un « meeting politique » au sens traditionnel du terme, je dirais plutôt un «Meeting-Dating». Oui, ce terme (je viens de l’inventer) me convient car les candidats rencontrent les électeurs et réciproquement, ils échangent sans tabou sur les sujets qui préoccupent les lyonnais, posent et répondent aux questions, participent aux animations proposées dans chaque salle du complexe. Le cadre s’y prête: confort, podiums, grands écrans etc. D’une salle à l’autre et en quelques pas, on a vite fait le tour de la ville, des arrondissements pour découvrir les mini-débats et réflexions croisées. Le politique écoute, l’électeur s’exprime, on assiste à une inversion du rôle émetteur-récepteur, à l’insertion de l’électeur au cœur du dispositif, il redevient « acteur-de-sa-ville« .

Dans cette belle offre appliquée au marketing politique, on s’éloigne des grandes envolées lyriques, des périphrases adroitement juxtaposées aussi sonores qu’inutiles, le meeting politique devient interactif dans un nouveau Story Telling, il est « tactile » car l’électeur « touche » du doigt le projet du candidat via la proximité générée par ce format. Les « animations« , disons, les « produits d’appel » (défilés, danses, théâtre, concerts, démonstration de gymnastique) complètent le tableau avant la traditionnelle prise de parole du candidat (le discours) dans le Grand hall d’entrée, devant près de 2500 personnes…

Meeting Collomb Pathé Vaise

Ce concept peut s’appliquer dans des villes sans arrondissements (si ce n’est déjà le cas), les quartiers, thèmes, projets, ou les impétrants suffisent pour asseoir durablement ce principe dans le paysage politique. Nul doute que la « Grande Messe » fera de la résistance mais, elle cohabitera sans complexe ni cinéma, avec sa petite dernière: le « Meeting-Dating » (ou, Meet´Dating)…

Quand la compol’ se réinvente, c’est #EvidemmentLyon

(J’ai aimé)

Municipales #Lyon2014: Ce que disent les sondages… #Acteursdelaville

Un extrait du journal 20 minutes à lire en 2 minutes

Gerard Collomb, lyon 2014

Mon avis: Non, ce n’est (encore) gagné, 42% ce n’est pas assez, il faut se mobiliser pour amplifier ce résultat dès le 1er tour et pour une vraie majorité au Conseil municipal de Lyon. Pour cela, devenez Acteur de la Ville autour de Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon. C’est très simple, ça se passe ici: Acteursdelaville.fr 

Acteurs de la Ville

Acteurs de la Villese veut une plateforme de rassemblement de la société civile et de ceux qui, chacun dans leur domaine, font vivre la cité. Force de proposition, la plateforme “Acteurs de la Ville” souhaite contribuer à l’enrichissement du projet 2014-2020 et participer à la dynamique de Lyon.

Ses réflexions feront écho aux grands thèmes du projet de Gérard Collomb: 1. créer les emplois d’aujourd’hui et de demain, 2. penser la ville et la métropole de demain, 3. bien vivre à Lyon.

#Acteursdelaville.

Au boulot! (Merci).

#Lyon 1ère ville « intelligente » de France…

Oui, la Ville de Lyon est en tête du palmarès des villes françaises « intelligentes« , C’est ce qui ressort du palmarès 2014 établi par l’opérateur spécialisé dans le Machine to Machine et les objets connectés m2ocity. Une info ZDnet.

Lyon ville inteligente

Si vous cherchez la ville française la plus connectée ou la plus intelligente, faites un tour chez nous, à Lyon. Number One sur 50 villes intelligentes les plus emblématiques de France, en s’appuyant « sur l’analyse exhaustive des nombreuses initiatives locales engagées pour développer une «ville intelligente».

villes_intelligentes

Paris n’est que 4ème, à égalité avec Issy-les-Moulineaux. Un palmarès qui tient compte de l’intérêt des projets dans les domaines d’action locale, principe intégré dans la gestion de la ville, ces dernières années, par Gérard Collomb, le Sénateur-Maire de Lyon, notamment pour le cadre de vie, la gestion de l’eau, des bâtiments, la mobilité urbaine, le recyclage etc.. Oui, Lyon est un «territoire numérique», une «ville connectée», un facilitateur et un accélérateur des projets intelligents (projets d’Open data, Dialogue en ligne avec les administrés, informations en temps réel et bornes). Etc.

Lyon, une ville intelligente pour des habitants « intelligents« , nous.

Source