«Gérald Darmanin et les tentes de ma tante la réfugiée» | Fables de la Macronie …

« La Police française ayant lacéré à coups de couteau les tentes des réfugiés – à neuf heures du matin par trois degrés celsius en France – se trouva fort aise pour faire œuvre d’humanité loin de ses terres quand le séisme fut venu …

« Je vous enverrai – sauf omission- avant l’An21, et dès demain matin, 240 tentes mises à disposition par les mystères des affaires étranges, foi de Beauvau!» dit leur chef.

Dans l’attente de la morale de cette histoire – s’il y a – je tiens à présenter toutes mes excuses à «Jean de La Fontaineje ne boirai plus de ton eau-» et à ses ayants droit.

./…