#Immigration: le «Off Salvini » d’Emmanuel Macron | «Oui mais..» Ça se radicalise…

Dans un pays qui désormais revendique le droit d’être islamophobe, dans une France qui fait des victimes de cris de singe des racistes anti-blancs, Jupiter surfe sur la vague et affute ses armes politiques pour 2022. Devant des parlementaires macronistes, Emmanuel Macron a déclaré –à propos de l’immigration: « Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder le sujet en face. Devons nous être le parti bourgeois? Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle  (..) « La France a toujours été un pays d’immigration. [Mais] en Europe les flux n’ont jamais été aussi bas et en France les demandes d’asiles aussi élevées. Je défendrai toujours l’asile mais il est parfois utilisé par des réseaux » |Source| Cédric Pietralunga -journaliste (politique) au quotidien Le Monde.

Macron immigration Savini Migrants

Le barrage imaginaire n’était qu’une passerelle. Par ces propos Emmanuel Macron sort les immigrés ou enfants d’immigrés – et descendants- du champ lexical des « classes populaires », de facto, les soustrait de la pauvreté et du chômage. En clair, ils n’existent pas dans la lecture de sa société bourgeoise, donc blanche, à l’entendre. Le préjugé est manifeste, sans conteste, dans une société ou la politique consiste à accroitre le profit des riches, à baisser les protections sociales des fameuses classes populaires pour ensuite jeter l’opprobre sur les étrangers, désignées « coupables ». Des propos racistes et Mattéo Salvini approuve ce message. Et Christophe Castaner n’en pense pas moins. Récemment, autour d’un verre avec des amis Lyonnais, tous de Gauche (ou Ex) j’évoquais cette dérive identitaire comme souvent sur ce blog, et l’un d’eux  m’a lancé: « Bah, c’est la RealPolitik! ». Ah bon? Le FN disait (dit) exactement la même chose, il a oublié, apparemment. Petit rappel, « Marine LePen 2012 dans les Paroles et des Actes » …

Et, version Emmanuel Macron (2019) : « Les bourgeois ne croisent pas l’immigration, ce sont les territoires les plus pauvres qui en sont le réceptacle (..) les classes populaires subissent le chômage, la pauvreté, et ce sujet (l’immigration)». Pareil. Étonnant non? Bref, beaucoup d’ami.e.s d’ExDeGauche acceptent désormais ce que l’on combattait ensemble. – Ils se reconnaitront.  Soit. Rendez-Vous à Verdun2022, je serai dans le camp d’en face, dans les tranchées coté France, Allée Gauche Propre, Bataillon des Tirailleurs, et vous n’aurez pas du mal à me reconnaitre

En France, l’Extrême-droite est bien EnMarche...

 Bonne chance.

./…

Publicités