De « l’imprésidence Macron » …

Après la « Présidence normale », nous voici dans l’ère de « l’imprésidence Macron ». Avant toute exégèse sur ce nouveau concept que je vous invite à définir, posons ici quelques mots, juste dix-mots: Adulé, sacré, égotique, inconstant, clivant, fourbe, décroché, englué, abîmé

#EnMarche à l’ombre, déjà. « Le gars avait percé » disaient mes cousins d’Abidjan. Mais comme nous le savons tous« 1er Gaou (de France) n’est pas Gaou » _Magic System_. Oui, il a oublié – ou n’a pas appris– de se retourner pour voir les ombres de ses prédécesseurs et apprendre la véritable valeur des choses. Bref, « la grandeur d’un homme ne se mesure pas dans sa personne ou par sa fonction, mais dans sa capacité à servir la grandeur des autres ». L’imprésidence (politique) c’est l’inverse.

./…

Publicités