Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo délogé de sa résidence vers une destination inconnue… #CIV2010

Extrait Jeune Afrique

Cette nuit aux alentours de minuit, les forces militaires du Président ivoirien Alassane Ouattara ont pris le contrôle de la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) dans la ville d’Abidjan.

Puis, vers 01h45 du matin, après quelques échanges de  coup de feu, on apprenait sur le fil twitter #CIV2010 le départ de Laurent Gbagbo de sa résidence présidentielle vers une destination inconnue. Information confirmée par les sources diplomatiques et par Jeune Afrique.

Les Forces républicaines d’Alassane Ouattara, auxquelles se sont ralliées la plupart des FDS, sont arrivées à Abidjan, où elles ont pris la RTI pendant la nuit. Elles ont également encerclé la résidence présidentielle dans le quartier de Cocody. Un imposant dispositif de la Garde républicaine et du Groupement de sécurité du président de la République (GSPR) la défend. Laurent Gbagbo aurait fui avec des proches vers une destination inconnue.

Tout a commencé dans la journée d’hier en fin d’après midi. A 18h20, Le Premier Ministre d’Alassane Ouattara, Guillaume Soro, avait déclaré que le chef d’État sortant Laurent Gbagbo avait « jusqu’à 19H00 » (locales et TU) pour démissionner « sinon on viendra, hélas, le chercher là où il est ». Vers 19h30 Le gouvernement du président d’Alassane Ouattara imposait un couvre-feu nocturne de 21h00 à 6h00 du matin à Abidjan tous les jours jusqu’à dimanche matin. Plus tard, il annonçait dans un communiqué que les frontières ivoiriennes sont fermées « jusqu’à nouvel ordre ». Il était 21h30, 30 minutes après l’expiration de l’ultimatum. La suite des opérations a conduit au départ de l’ancien président Laurent Gbagbo vers une destination inconnue.

Après le contrôle de l’aéroport, puis de la Télévision, direction la Résidence présidentielle. Scénario rendu possible avec le ralliement (ou la défection) des Généraux de L. Gbagbo vers le camp d’A. Ouattara. Notons que, le Chef des jeunes patriotes Blé Goudé avait tenté de se réfugier auprès de l’ambassade du Russie (sans succès), puis auprès de l’Onuci qu’il n’a cessé de harceler depuis décembre 2010. Le vent tourne…

La Côte d’ivoire sort (peut être) enfin d’une longue période d’incertitude politique. Place à la reconstruction. Les choses peuvent évoluer dans les heures à venir… (Billet rédigé à 03h15).

[image]

Publicités

Les Nations-Unies préfèrent le thé à la menthe au café ivoirien…

Thé ou café?

Dans le Café-bar des Nations Unies, la machine à café est en panne, on n’y sert que du thé à la menthe. C’est une résolution 1973 qui le stipule. Elle a été entérinée lors d’un raout international organisé dans le Palais de l’Elysée le 19 Mars 2011. Le cours du café à fortement baissé à la bourse d’Abidjan, les spéculateurs ont vendu toutes leurs actions, l’inquiétude s’installe au sein de la population. Cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe  en Côte d’Ivoire…

Le chef de la Grande Plantation d’Abidjan Laurent Gbagbo en profite pour mettre le pays à sac. Ses contre-maîtres tuent les ouvriers qui refusent désormais de travailler dans ses plantations. Ces derniers avaient voté en décembre 2010 la cession de leur part à Mr Dramane Allassane Ouattara pour reprendre les commandes de la coopérative ivoirienne en prévision de cette résolution des Nations Unies. Ces dernières semaines ont été pénibles et la guerre civile s’installe. Les Nations Unies sont en occupés sur les côtes de la Méditerranée et l’association #civ2010 va porter plainte pour non assistance à personnes en danger….

Je pourrais continuer dans ce sens et vous pondre un roman sur ‘’Ce que Je pense’’ du monde qui nous entoure, mais non. Pas envie, je veux simplement pousser une gueulante, exprimer une réflexion à voix haute.  Je me veux la voix des sans voix. Je reviens sur une frustration qui court sur le net. Frustration du peuple ivoirien qui souffre de se voir abandonné.

Depuis samedi dernier, la France est entrée en guerre contre la Libye et, tous on applaudi pour la grandeur retrouvée de la France ! A l’exception des quelques réticents qui voient d’un mauvais œil la récupération de cet engagement militaire à des fins de politique intérieure, les présidentielles de 2012 s’approchent et, je comprends cette retenue.

On a presque tous souhaité une intervention internationale pour mettre fin aux souffrances des libyens, souffrances infligées par les troupes de Mouammar El Gaddhafi. Il fallait que cela cesse, oui. Mais, depuis le déclenchement des hostilités, j’ai comme un sentiment bizarre, une répulsion humaine du fait que des hommes vont mourir, nos enfants y resterons peut être, nous serons endeuillés collectivement. Cette perspective ne m’enchante  guerre (c’est le cas de le dire). En disant cela, je me réconcilie avec ma copine la rebelle qui  est de tous les combats sur twitter, de la crise ivoirienne à celle de la Libye en passant par Tunis et la Place Tahir en Égypte… Mon souhait de justice n’est pas une  addiction à la guerre… Je me pose des questions…

Ah ! Je vois les réflexions du genre : ‘’Comme ça, on souhaite une intervention et, maintenant que c’est fait, on est pas content ? Jamais contents les français ! Toujours à rouspéter ! ‘’. D’abord une chose, je n’ai pas souhaité une guerre quelconque. Être mal à l’aise  face à la folie meurtrière d’un dictateur sanguinaire n’est en rien un blanc-seing pour tous les va-t-en-guerre de la planète non plus

Capture de mon twit traduit par une journaliste Néerlandaise (TV)

Les raisons évoquées de notre engagement? Protéger le peuple Libyen, sécuriser la ville Benghazi. Très bien !! Et après, on marche sur Tripoli pour finir le boulot? ou, on observe un statut-quo. Combien de temps? Et les ivoiriens d’Abidjan alors ? Ils peuvent aller se brosser ? Je ne vais pas vous faire le plaisir d’une dissertation sur le deux-poids-deux-mesures, c’est barbant et puis, tout le monde s’en fout !!

Ils n’ont qu’à crever ces cons d’ivoiriens avec leur démocratie à la con! On s’en tamponne! L’ultimatum de Nicolas Sarkozy du 17 décembre 2010 disait :

Laurent Gbagbo doit se plier sans délai au verdict des urnes ‘avant la fin de la semaine’ sous peine d’encourir des sanctions européennes et d’avoir affaire au tribunal pénal international .

Depuis il s’en ait passé des dimanches ! Que des messes de célébrées dans les églises ivoiriennes depuis ! Que des messes de requiem! Que des veillés mortuaires…

C’est pas bien de le dire en ces temps de guerre me diront certains. On doit être solidaire derrière le chef des armées en temps de guerre! Vrai, et je m’en fiche ! J’avais envie de le dire et puis ça me fait du bien ! C’est dans mon forfait…

Non, je ne suis pas ivoirien. Je n’irais pas voter pour les cantonales ce dimanche tout simplement parce que ma circonscription n’est pas renouvelable pour ces élections de 2011. Je n’irais pas à l’église brûler un cierge pour nos appelés dans le feu de l’action dans le désert libyen non plus. j’ai transmis cette obligation à Mgr Barbarin (Evêque de Lyon) que j’ai croisé samedi soir dans une église du 5ème arrondissement, à l’occasion d’un appel au baptême des jeunes de Lyon. Il fera une prière  pour nos soldats et pour le peuple ivoirien….

Non, ça ne compte pas...?

Que sont devenues les résolutions de Nations Unies sur la Côte d’Ivoire ? Quid des sanctions économiques au niveau européen, les gels des avoirs et tous ça?  Que ni-ni.. Le boulanger d’Abidjan Laurent Gbagbo pisse dessus depuis des mois, les meurtres des civils continuent, le hashtag #civ2010 en parle toutes les secondes. Mais on s’en tape ! Ivoiriens ! Circulez ! Il n’y a rien avoir…

Certains blogueurs d’Abidjan ne comprennent pas ce désintérêt de la communauté internationale sur leur sort. Eh ben mes amis, faut croire que les Nations Unies préfèrent le thé à la menthe au café Ivoirien. Des goûts, dégout.

Pas besoin de lire dans la marre de café ivoirien pour voir les effets induits dans la politique française. Ça ne m’étonnerait pas de lire ceci dans le sondage que fera le Journal du dimanche (JDD) : ‘’ La côte de popularité du Président de la République est en hausse de 5%….

Que dire aussi  des éléments de langage de l’UMP dans les semaines à venir ? Je les vois d’ici : ‘’le grand chef d’état’’, ‘’l’image de la France dans le monde’’ etc.…  Je ne dis pas que c’est une des raisons de cette détermination française dans le conflit libyen, mais vu l’utilisation qui va en être faite….

Quoiqu’il advienne, je n’oublierais pas: -les ratés de la diplomatie française dans la révolution du Jasmin, -notre absence de ‘’La place tahir’’, de l’avion de Aziz Miled (MAM), -l’ambassadeur Playboy sur Facebook etc. Je me refuse d’oublier qu’une député UMP a proposé de remettre dans les bateaux les civils tunisiens et égyptiens… N’oublions pas que le chômage ne cesse d’augmenter en France, que le prix du gaz va flamber de 5% le 01 avril, que l’économie va mal depuis quatre ans déjà!, que notre dette extérieure est la plus importante de ces cinquante dernières années et, qu’on aura toujours besoin de notre petit café du matin !

Les blogueurs de gauche sont partagés dans cette guerre de Libye. Certains approuvent, d’autres sont réservés. La position est certes difficile à tenir, mais compréhensible. Applaudir des deux mains, c’est comme voter Chirac au deuxième tour des présidentielles de 2002. Je ne connais pas les détails du différent commercial sur la vente d’armes à Kadhafi, j’attends les prétendu preuves de financement de la  compagne présidentielle de 2007 par Saîf- Al-Islam et, de lire le canard enchainé de mercredi prochain. On peut être contre les dictateurs du monde et ne pas être va-t-en-guerre. Aussi, pourquoi c’est nous qui sommes en première ligne ? La Libye n’est pas une ancienne colonie française que je sache ! Pourquoi les ritals ne prennent pas la direction des opérations dans leur ancienne colonie ? Les ricains eux, ne se mouillent pas trop. Ils ont déjà leur Afghanistan. Maintenant, on a peut être le notre aussi et, ça m’emmerderait de ne plus avoir mon café le matin!

LIBYE: Ultimatum, JAPON: Ultime atome nucléaire…[Màj vidéo]

Ultime atome…

L’actualité de ce jour (ou de ce week-end) peut être résumé par l’image ci contre ou, par ce titre que j’emprunte à l’ami @pierrederuelle. Le jeu de mot est excellent en dépit de la gravité des événements.

Les dernières heures ont été pleines de rebondissements. Au Japon pour le risque nucléaire et, en Libye pour le risque  guerre contre le régime de Kadhafi (auto-proclamé, le Roi des rois d’Afrique).

Résumons.

1. LIBYE : La France, Les États-Unis, le Royaume uni et plusieurs pays arabes ont lancé hier soir un ultimatum à Mouammar Kadhafi. Voici le texte intégral:

«La résolution 1973 adoptée par le Conseil de sécurité impose des obligations très claires qui doivent être respectées.

La France, avec les États-Unis, le Royaume-Uni et des pays arabes estiment qu’un cessez le feu doit être mis en œuvre immédiatement, c’est-à-dire que toutes les attaques contre les civils doivent prendre fin.  Kadhafi doit mettre fin à l’avancée de ses troupes sur Benghazi et les retirer d’Adjdabiyah, Misratah et Zawiyah. L’approvisionnement en eau, électricité et gaz doit être rétabli dans toutes les zones. La population libyenne doit pouvoir recevoir l’aide humanitaire.

Ceci n’est pas négociable. Si Kadhafi ne se conforme pas à la résolution 1973, la communauté internationale lui en fera subir les conséquences et la mise en œuvre de la résolution sera imposée par des moyens militaires.»

Pendant ce temps, sur le terrain,  Kadhaffi s’en tape et viole le cessez-le-feu prévu dans la résolution du Conseil de sécurité adoptée la veille. Il était hier aux portes de Benghazi. La Bolivie et l’Équateur rejettent une éventuelle intervention militaire en Libye. Le président Bolivien Evo Morales estime qu’une intervention va «entraîner davantage de morts» et ne vise qu’à s’approprier le pétrole libyen. De son côté Kadhafi refait le coup de la visite des observateurs (amis) internationaux pour constater le respect d’un cessez-le-feu sans cesse violé. Enlisement de la situation en vue…

2. JAPON : Après le séisme et le Tsunami sur l’Archipel, les pompiers sont toujours en œuvre aux pieds des centrales nucléaires en danger. Le Japon classe désormais l’accident nucléaire en niveau 5 au lieu du niveau 4. D’après les évaluations de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN),

en cas d’aggravation de l’accident, une contamination à Fukushima serait beaucoup plus localisée mais aussi plus forte qu’à Tchernobyl. Dans le pire des cas, le rayon d’évacuation autour de la centrale pourrait être porté à 60 ou 70 km mais la mégalopole de Tokyo (35 millions d’habitants), située à 250 km de là, serait épargnée.

A l’échelle planétaire, les retombées radioactives de l’accident resteraient inférieures à celles provoquées dans les années 50-60 par les essais nucléaires.

L’électricité est en passe d’être rétablie dans la centrale nucléaire,ce qui serait une bonne chose. La situation reste  préoccupante. Peur de la fusion de l’ultime atome nucléaire….

Et, pendant ce temps en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo continue de défier les résolutions des Nations Unies depuis décembre 2010. Le pays est au bord de la guerre civile généralisée. On compte  des plus en plus de victimes des exactions de l’armée fidèle à Laurent Gbagbo et, de nombreux déplacés.. Faut croire que la côte d’ivoire est passée de mode…. L’ONU n’ira plus boire au café ivoirien, et confirme sa préférence pour le thé à la menthe….

FRANCE:La Libye sera-t-elle notre Afghanistan à nous?

17 Mars 2011, Nations Unis

Cette nuit aux Nations-Unies (ONU), la France a retrouvé son prestige dans le concert des nations. La résolution 1973 des Nations Unies autorisant l’utilisation de la force contre les armées de Kadhafi, permet la mise  en œuvre de la « responsabilité de protéger« , et ressuscite le droit d’ingérence. Ouf ! Il était temps…

Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères a porté personnellement ce dossier aux Nations Unis, cela nous rappelle l’intervention de Dominique de Villepin en Février 2003. La comparaison s’arrête là. En 2003 la France refusait d’entrer en guerre contre l’Irak de Saddam Hussein. Depuis hier, on peut dire que cette résolution sonne comme une déclaration de guerre contre la Libye de Kadhafi.

Cette victoire diplomatique a été obtenu sans les voix des traditionnels botte-en-touche (la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil) et… l’Allemagne (si si..), les partenaires du G8 ont fait défaut.

Que contient cette résolution-1973 des Nations unis ? 1-Demande de l’arrêt des combats. 2-Instauration d’une zone d’exclusion aérienne pour empêcher le bombardement sur des populations civiles. 3-Accroissement des sanctions économiques sur le régime Kadhafi. 4-« Les Etats membres sont autorisés à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser les combats. » Ce dernier point permet à la France et ses alliées de frapper le cœur du pouvoir Libyen.

Cette avancé diplomatique n’augure pas des lendemains qui chantent. Sa mise en place suppose la participation militaire des différents états d’une coalition à bâtir avec l’adhésion des pays de la ligue arabe (ce qui n’est pas gagné) et  des pays de l’Union africaine (là non plus..). Au regard l’attentisme de ces derniers sur la crise ivoirienne (en cours depuis décembre 2010), on peut se poser des questions.

La France, redevenue la Patrie Universelle ses droits de l’homme peut-elle mener seule cette offensive salutaire pour le peuple libyen ? Des vies étaient (et sont) en danger, les bombardements sur les populations civiles inacceptables. Que va-t-il se passer maintenant ? On y va avec qui ? Sans l’Allemagne, quel poids à cette résolution pour l’Europe ? Combien de temps cela prendra t-il ?

En réponse à cette résolution, le Colonel Kadhafi promet ‘’un enfer’’ à la France s’il était attaqué, avant d’accepter aujourd’hui même, le principe d’un cessez-le-feu par son ministre des affaires étrangère. Ruse, gain de temps ? Pas sûr qu’il abdique pour si peu.

La création d’une zone d’exclusion (entre les deux parties), créera de facto deux Libyes. Celle de Kadhafi (et son fils) avec l’actuel drapeau et, La Nouvelle Libye des insurgés de Benghazi (avec l’étendard de la liberté retrouvée).

Paris organise à l’Elysée samedi 19 mars un sommet sur la crise libyenne avec la participation de Ban Ki Moon (Secrétaire générale des Nation Unies), Les représentants de la  Ligue Arabe et de l’Union africaine. (UA). Sur le terrain, Washington post nous apprend qu’Al Qaeda a fait une proposition officielle de service aux insurgés libyens. Si j’ai bien tous compris, nous allons faire la guerre à Kadhafi qui lui est en guerre contre Al Qaeda d’Oussama Ben Laden, qui lui veut nous détruire.. Sacré merdier...

Quoi qu’il en soit, une intervention est (était) nécessaire. Ne rien faire, c’est donner un signal positif aux dictateurs de tous les continents (En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo attend toujours son éviction par les Nations Unis). Le pays des droits de l’homme peut se féliciter de porter à nouveau l’étendard de la Liberté. C’est une lourde responsabilité, à inscrire dans la durée. La route sera longue et sinueuse, l’enlisement possible, les bavures aussi. Fasse le ciel que cela ne devienne pas notre Afghanistan à nous. En dépit de la présence du Royaume-Uni, faut dire que la défection de l’Allemagne est très mauvais signe pour la coalition européenne. A quelques mois des présidentielles de 2012, voila la guerre qui s’invite dans le débat politique français… A suivre.

JAPON: Et si on créait une taxe séisme et tsunami?


...

Tsunami, Séisme, catastrophes naturelles etc. Certains parlent déjà de la fin du monde, de 2012. Intéressons-nous au coût financier de ces séismes et surtout de notre générosité qui, bientôt sera mise à contribution, solidarité oblige…

Ce billet n’a pas vocation à contribuer au débat nucléaire ou pas nucléaire?. Je ne suis pas spécialiste en la matière,  je me permet de dire ce que je pense

L’idée polémique est la suivante : Et si on créait une taxe séisme, tsunami et catastrophes naturelles ? Oui, une taxe à l’image de la taxe carbone à la charge des seules centrales nucléaires, pas du contribuable et, même pas de façon indirecte.

Rappel : la taxe carbone une taxe environnementale sur l’émission de dioxyde de carbone, gaz à effet de serre qu’elle vise à limiter. Pour cette nouvelle taxe, pas question que le contribuable paye comme pour le « contribution carbone » en France (17 euros le prix d’une tonne de CO2 émise, soit en moyenne à 74 euros par contribuable français), mais les centrales nucléaires sur une partie de leur bénéfice. L’énergie est indispensable certes, mais nous la payons à des entreprises commerciales. Il s’agit ici d’anticiper les coûts de la reconstruction des équipements et villes détruites. Faire payer les pays à gros potentiels nucléaire en proportion de leurs installations.

Une différence de taille : la taxe carbone concerne les dégâts causés à l’environnement, à la couche d’ozone. C’est une incitation à moins polluer. Pour la taxe séisme à mettre en place, il est question des coûts de réparations des infrastructures détruites par une catastrophe naturelle.

Les coûts sont énormes dans les cas de séisme. Si, en plus, comme au japon, un tsunami vient s’en mêler, l’addition s’élève à des dizaines de milliards d’euros. Question: Pour le Japon: Qui va payer ? Les seuls japonais ? La communauté internationale (FMI, Banque mondiale, l’Agence internationale pour l’Energie atomique, AIEA etc.), pour éviter une contagion nucléaire sur l’ensemble de la planète ? Sûr qu’on nous refasse le coup de Tchernobyl….

Coût des séismes : En Italie, les zones touchées par le tremblement de terre de l’Aquila qui a fait près de 300 morts le 06 avril 2010, le coût est d’environ 12 milliards d’euros selon les autorités italiennes. Le séisme du 22 février 2011 en Nouvelle Zélande (appelé de Christchurch) coûtera entre 6.3 et 8.8 milliard d’euros.

 

Centrales nucléaires, Etat des lieux 2009

Dans un article de l’express (15 mars 2011), on apprend que l’estimation du coût de la reconstruction des équipements au Japon avoisinerait les 171 milliards d’euros selon le crédit suisse. Pour Haïti (toujours sinistré), les estimations sont de l’ordre de 10 milliards. La communauté internationale avait promis une aide de 2.1 milliards, mais un an plus tard, moins de la moitié de la somme a été livrée…. Alors question : Qui va pas payer les 17 fois coût-de-la-reconstruction-de-Haïti pour le Japon ? Pendant ce temps en Côte d’ivoire, les milices de Laurent Gbagbo rejoue la partition  le Rwanda au su de tous le monde, Kadhafi en Libye l’accompagne dans ce concerto de massacre en crime majeur

Notre générosité va à coup sur être mise à contribution. Sur Internet, la question se pose sur les blogs, les forums etc. Pour un internaute, je le cite : ‘’je donnerais de la tune pour le Japon quand celle de Haïti sera arrivée‘’. Je ne suis pas loin de partager cet avis, mais, je me pose encore pas mal de questions. Peut-on ne pas les aider ? On se sent tous concerné par ce drame qui malheureusement en rappel d’autres.

Seulement voila. Le pouvons nous ? Je vais nous chercher des excuses si vous permettez. Il y’a  l’incontournable crise économique, la hausse du coût de la vie, sans compter que les déficits publics en France  qui ne cessent de croître depuis des années (8.2% du PIB en 2011, record de ses cinquante dernières années !, la tribune.fr). Disons aussi que la générosité des français est en baisse sensible (baisse des dons du Téléthon, de Sidaction etc.). On n’a plus les moyens de notre générosité. Le Japon n’a pas de chance… sauf si, on créait au niveau international, une taxe séisme!.

Y contribueront les pays riches à fort probabilité sismique et/ou tsunamique (cherchez pas, c’est nouveau, je viens de l’inventer..). La péréquation ses contributions se fera aussi au prorata des installations nucléaires des différents pays et, on est pas mal placé (relire carte ci dessus). Ces installations rapportent des milliards  d’euros, cette nouvelle taxe tirée exclusivement de leur recettes d’exploitation servira pour les dépenses de reconstructions en cas de sinistres, et de fond d’investissements de solidarité pour les pays pauvres non nucléaires. Ces pays sont (ou seront) victimes, autant que nous, des catastrophes nucléaires possibles  et à venir. Pour les autres catastrophes naturelles indépendantes de l’activité humaine (causes non marchandes), cette caisse commune devrait permettre un premier élan de solidarité en plus de notre générosité. Voila pour ma contribution. Je ne suis pas devenu taxophile (cherchez toujours pas…), je reste persuadé que la solidarité avec le japon doit être mise en avant, seule la forme est à trouver.  Que ceux qui ne partagent pas mon avis le disent dans le fil des commentaires ou se taisent à jamais.

[Love Taxes]

Séisme: Le témoignage de Voltaire, [Poème].

Japon, 11 Mars 2011

Entrailles, Terre, Colère. Oui encore…. Au Japon, un séisme d’une magnitude 8,9 sur l’échelle de Richter, s’est produit ce 11 mars au large de la côte nord-est du Japon, suivi d’un tsunami de dix mètres sur la côte de Sendai.

Le bilan est encore incertain. Il y aurait plusieurs centaines de victimes, de nombreux disparus et d’importants dégâts. La secousse a été ressentie jusque dans la capitale Tokyo. Des alertes au tsunami ont été déclenchées également sur les cotes russes, aux Philippines, en Indonésie, à Taiwan, aux îles Marianne ou encore à Hawaï. C’est le plus violent séisme jamais enregistré dans l’archipel nippon.

Ce séisme en rappel d’autres. Haïti le 12 janvier 2010, magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter, puis 20 janvier (6.1). Bilan : plus de 230 000 morts, 300 000 blessés et 1,2 million de sans-abris.

Très peu de gens se souviennent de celui de Lisbonne le 01 novembre 1755. Le tremblement de terre de Lisbonne a eu lieu à Lisbonne (Portugal) le 1er novembre 1755 à 9h40 du matin. Selon les sources, il y’a eu entre 50 000 et 100 000 victimes. La secousse fut suivie par un tsunami et des incendies, qui détruisirent la ville de Lisbonne dans sa quasi-totalité. Ce séisme, le premier à avoir fait l’objet d’études scientifiques poussées, entraîna la naissance de la sismologie moderne. Les sismologues estiment sa magnitude entre 8,5 et 8,7 sur l’échelle de Richter. La secousse aurait été ressentie jusqu’au Maroc.

Ce fait historique se trouve dans l’héritage de la poésie de Voltaire (Poème sur le désastre de Lisbonne, 1756). Ce poème que je vous propose a fait l’objet d’une polémique en son temps, avec Rousseau. Lisons et, éprouvons.

« O malheureux mortels ! ô terre déplorable !
O de tous les mortels assemblage effroyable !
D’inutiles douleurs éternel entretien !
Philosophes trompés qui criez : « Tout est bien » ;
Accourez, contemplez ces ruines affreuses,
Ces débris, ces lambeaux, ces cendres malheureuses,
Ces femmes, ces enfants l’un sur l’autre entassés,
Sous ces marbres rompus ces membres dispersés ;
Cent mille infortunés que la terre dévore,
Qui, sanglants, déchirés, et palpitants encore,
Enterrés sous leurs toits, terminent sans secours
Dans l’horreur des tourments leurs lamentables jours !
Aux cris demi-formés de leurs voix expirantes,
Au spectacle effrayant de leurs cendres fumantes,
Direz-vous : « C’est l’effet des éternelles lois
Qui d’un Dieu libre et bon nécessitent le choix ? »
Direz-vous, en voyant cet amas de victimes :
« Dieu s’est vengé, leur mort est le prix de leurs crimes ? »
Quel crime, quelle faute ont commis ces enfants
Sur le sein maternel écrasés et sanglants ?
Lisbonne, qui n’est plus, eut-elle plus de vices
Que Londres, que Paris, plongés dans les délices :
Lisbonne est abîmée, et l’on danse a Paris.
Tranquilles spectateurs, intrépides esprits,
De vos frères mourants contemplant les naufrages,
Vous recherchez en paix les causes des orages :
Mais du sort ennemi quand vous sentez les coups,
Devenus plus humains, vous pleurez comme nous.
Croyez-moi, quand la terre entr’ouvre ses abîmes,
Ma plainte est innocente et mes cris légitimes.(…) »

(extrait du Poème sur le désastre de Lisbonne, Voltaire, 1756)

La réponse de Rousseau dans une  »lettre à Voltaire » est à lire dans les commentaires. En attendant les vôtres.

[Monde Arabe]: Le nouveau Jeu de paume….

[Monde Arabe] : Le nouveau Jeu de paume….

Le Jeu de paume, c’est une référence de la révolution française de 1789 ( Le serment du Jeu de paume est un engagement d’union pris le 20 juin 1789 à la salle du Jeu de paume, à Versailles, par les 578 députés du Tiers état lors des Etats généraux de 1789. Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution.). Le monde arabe joue le remake avec de nouvelles règles : Serment de manifestation continue jusqu’à la chute des dirigeants dictateurs…

Dans mes précédents billets, les aspects multiples de cette révolution venue de #Sidi Bouzid (Tunisie) ont été évoqué. Pour faire simple, un vernissage (sources, lexpress.fr) facilite la vision d’ensemble de la situation actuelle…

Libye: Muammar el Gadhafi (Kadhafi)

Edit : Capturé, puis mort le 20 octobre 2011 à Syrthre (Libye)

Algérie: Abdelaziz Bouteflika

Bahreïn: Roi Hamad Ben Issa El Khalifa

Yémen: Ali Abdallah Saleh

Jordanie: Roi Abdallah II

Syrie: Bachar El-Assad

Qui sera le prochain qu’on va peaumer en route ?  »Jeu de paume »….To be continued…

@ crédit photo: lexpress.fr

#Tunisie: le Médiator de l’Union pour la Méditerranée…

#Tunisie : Le Médiator de l’Union Pour la Méditerranée…

Médiator: Le remède de la démocratie...
Médiator: Le remède de la démocratie…

#Sidibouzid, ville tunisienne. C’est aussi un hastag du réseau Twitter qui a permis de suivre en temps réel l’évolution de la ‘’révolution du Jasmin’’

Une dictature est tombér et, avec elle l’Union pour la Méditerranée’ de Nicolas Sarkozy. Le Médiator? Ah oui… ce médicament prescrit aux diabétiques en surpoids mais souvent utilisé comme coupe-faim débouche sur un scandale aussi grave que celui du sang contaminé…

L’Union pour la Méditerranée a été pensé comme un médicament pour guérir cet espace de vie de certains maux, particulièrement: la poussée islamiste et les flux migratoires vers l’Europe… Depuis 2007, Nicolas Sarkozy a fait de l’Union pour la Méditerrané (UPM) son projet phare en politique étrangère. Le but : créer un espace de paix et de sécurité autour du bassin méditerranéen… Sauf que les bénéfices sont divergents entre les 27 états de ce projet mort-né.

Au nombre des patients : On note l’Algérie, La Libye, la Tunisie, les Emirats Arabes unis, le Maroc, La Syrie, L’Egypte sans compter les Etats Arabes du Golf et Israël… L’ambitieux projet souffrait déjà des problèmes structurels des pays concernés qui voulaient simplement ‘cueillir’ la contribution financière européenne sans avoir à bouleverser le quotidien de leur population, ni réformer leur gouvernance.

Paris, Juillet 2008

En Syrie, la dictature héréditaire des Assad a montré la voie. En Egypte, tout est mis en place pour que Gamal Moubarak succède à son père. En Libye, le Colonel Kadhafi, qui a connu De Gaulle, Pompidou, Mitterrand, Chirac, prépare sa succession au profit de l’un de ses fils. Au pouvoir depuis 1987, le Tunisien Ben Ali s’apprêtait à modifier une fois de plus la Constitution pour s’offrir une présidence à perpétuité. Bouteflika, déjà ministre dans l’Algérie des années 60 souhaite amender la Constitution pour s’accorder un troisième mandat en dépit de son grand âge et de son état de santé… Voila le profil des partenaires du Grand projet d’Union de la méditerranée de Nicolas Sarkozy, des diabétiques du pouvoir absolu avec la politique de la peur comme coupe-faim pour des populations privées de liberté d’expression..

Notons que des voix discordantes (Allemagne) s’élevaient déjà en Europe. L’Allemagne ne cachait pas son scepticisme devant le pragmatisme français qui veut sceller une union avec des régimes non démocratiques et peu respectueux des droits de l’homme.

L’union pour la méditerranée à cet égard, c’est comme concevoir un médicament pour soigner certaines pathologies sans tenir compte des effets secondaires ou des conséquences induites. Les laboratoires de démocratie que sont les pays occidentaux ont renoncé, pour ces pays, aux valeurs élémentaires qui fondent nos sociétés. Les hésitations du gouvernement de François Fillon, les sorties hasardeuses du Ministre des Affaires étrangères Michelle Alliot Marie sur la contestation de la rue tunisienne, laissent penser que ce ‘’médicament’’ qu’est la démocratie trouve en la Tunisie une expression nouvelle : le médiator

...

La révolution du Jasmin est en soit un Médiator car met en lumière nos tolérances au nom des principes de rentabilité, de comptabilité, de visée personnelle. Comme pour le médicament à scandale (Médiator), les relations inféodées par la seule rentabilité financière vont à l’encontre des principes simples d’humanité qui devraient sceller nos relations avec certains pays. C’est un vrai scandale avec beaucoup de victimes. Des voix s’élèvent, les laboratoires de démocratie sont mis en cause comme le fabricant du Médiator (laboratoire Servier), les conflits d’intérêts dévoilés… et, on se cache derrière des explications approximatives, des catalogues de bonnes intentions et de directives nouvelles. Pathétique.

Comme en Tunisie, on attend des explications, des mises en examens et les condamnations. Certains seront déclarés responsables mais pas coupables comme pour le procès du  sang contaminé. Dans ce procès des relations avec les régimes peu regardant sur les droits de l’homme, les fabricants de la démocratie du bassin méditerranéen seront-ils entendus comme le vieux Servier? Des voix s’élèvent pour applaudir le courage de la rue tunisienne. Qu’en est-il de l’Algérie ? Du Maroc ? De la Libye ? On ne dit rien ? Ah bon ! Rien ? Même pas une toute petite indignation pour nous faire plaisir ? Non ? Allez courage…

En Tunisie, la dictature était prescrite (remboursée par l’Union pour la Méditerranée) jusqu’à son retrait du marché le 14 janvier 2011.  Aidez-nous à sécuriser l’Europe ! Freinez pour nous les flux migratoires via l’Espagne et, vous aurez carte blanche dans la gestion ‘’démocratique de vos pays’’. Dictateurs ? Mais non… c’est des amis de l’union pour la Méditerranée!

Cette révolution du Jasmin met en cause toute la chaîne ‘’sanitaire’’ des relations entre l’Europe (fabriquant de la démocratie) jusqu’aux autorités maghrébines de contrôle des peuples et de privation des libertés. Sauf que dans ce cas, le contrôle et la sécurité porte sur des hommes, des femmes, des jeunes diplômés, privés de liberté par des gouvernements dont la seule préoccupation est l’intérêt de leur clan. On espère un effet contagion vers L’Algérie, Egypte, Jordanie, Maroc? La Tunisie devient le Médiator de la démocratie de l’union pour la Méditerranée ici la contagion est voulue, car positive. Et si cela pouvait aboutir à une nouvelle gouvernance des Etats Africains en général…..

Indignez-vous ou, Fermez la …

...Indignez-vous (Indigènes Edition) est le maître mot de cette année 2011 qui s’annonce palpitante: Préparation des élections de 2012 en France et, Année à haut risque en Afrique. Alors, voici mes premières indignations…

La mort d’un Antillais en région parisienne n’a suscité aucun commentaire de la part des autorités politiques. Curieux, silence pesant et grande indignation de la communauté antillaise de France. L’excuse? éviter de communautariser une agression de droit commun. Allez comprendre… Qu’en penserai Aimé Césaire ? Pas sûr qu’il apprécie la visite d’une partie du gouvernement en tournée aux Antilles en compagnie de chef de l’État et du chef du parti majoritaire Jean François Coppé pour lancer la grande pêche aux voix pour la campagne électorale de 2012. Circonvolution

Des élections africaines: La crise ivoirienne (africaine) me pousse à la réflexion suivante. Quand l’occident installait les dictateurs en Afrique, des intellectuels (Africains et occidentaux) criaient au scandale, à l’ingérence etc. Lors des crises civiles (Rwanda), la non assistance de l’occident et de la communauté internationale a été pointé du doigt. Aujourd’hui, ladite communauté internationale finance les élections en Afrique, assiste les pays pour le bon déroulement de ces joutes électives, et ils ne sont toujours pas contents. Les pseudo-intellos sont passé de la non assistance à l’ingérence coupable de l’occident. Cela m’indigne

A tous les biens pensants qui accusent (encore) l’Europe, le France, la Cedeao pour leur bonne gestion de la crise ivoirienne. Mon conseil: Indignez vous pour ce qui est juste… Sinon, cette jurisprudence #Gbagbo est à craindre en Afrique..

– On fait les élections, mais c’est l’ONU qui finance, OK – On met en place une commission d’électorale indépendante (CEI), OK – Mais je garde l’armée, je nomme mes cousins au Conseil Constitutionnel, j’empêche la CEI de proclamer les résultats des élections, on passe la main au Conseil Constitutionnel qui invalide tous les votes dans les régions de mon adversaire, on me proclame Président et, si vous n’êtes pas d’accord, je dirais que c’est un complot de la Communauté Internationale, c’est la faute à l’ancienne puissance coloniale.. Et, je ferais valoir l’identité africaine, le Panafricanisme primaire contre le reste du monde. Je garde les bulletins de vote trois semaines, après, je propose de recompter les voix…. Mais, je ne me gênerais pas de prendre des avocats blancs, surtout pas africains, j’inviterais canal+ avec moi en ‘martyrs people’ , je transformerais la Télévision nationale en TV Mille collines comme au Rwanda,  etc…

Alors Messieurs et Mesdames les pseudo intellectuels partisans de cette vision de la démocratie en Afrique: Évitez de nous entrainer dans de vastes périodes oratoires ou la fleur de la rhétorique vous  permet d’escamoter le fond du débat, pour ne présenter qu’un talent patenté, fait de mots, de périphrases, d’accusations anti coloniales, adroitement juxtaposées, aussi sonores qu’inutiles. C’est amphigourique, Indignez vous

  • Indignez vous de la situation du Cabinda exproprié par l’Angola, Indignez vous de l’ingérence Angolaise dans les troubles civiles et guerres en Afrique et en Côte d’Ivoire…
  • Indignez vous pour les deux jeunes Français qui ont trouvé la mort en Afrique, suite à leur enlèvement par des groupes armées de l’AQMI (Al Qaida au Maghreb Islamique) à Niamey (Niger). Cette situation est devenue une récurrence indigne de l’Afrique…
  • Indignez vous contre l’enlèvement des cinq otages Français depuis le mois de septembre, ajoutons les deux journalistes Français (Stéphane et Hervé) en captivité en Afghanistan depuis plus d’un an.
  • Indignons nous de cette situation qui traverse le Sahara comme un effet contagion vers l’Afrique sub saharienne. Cela fait du tort à l’Afrique. Indignez vous pour les centaines de morts des nuits ivoiriennes par les milices, mercenaires et autres forces obscures du Sékou Touré d’Abidjan….
  • Indignez vous de l’exil du Dakar en Amérique Latine avec son lot de recettes d’activité. Indignez vous que cela s’appelle encore le Dakar… Et si vous pouvez, n’oubliez pas de vous indignez pour le Kosovo, sauvé de la barbarie Serbo-Russe par ladite communauté internationale
  • Indignez vous contre la montée des prix des denrées alimentaires en Algérie et en Tunisie et contre la répression sanglante qui en découle..
  • Indignez vous contre l’extermination des chrétiens au Moyen orient et partout dans le monde… Indignez vous de la récupération électorale qui en découlera dans les mois à venir, 2012 oblige…
  • Indignez vous contre  la pauvreté et les malheurs de Haïti chérie Indignons nous pour les sans-abris, les SDF dans nos villes  en cette période hivernale…
  • Indignez vous, restez digne ou, Fermez là !!! ça nous fera des vacances….

Errare humanum est, Preseverare Diabolicum

Voila ce que je pense…

Ted Williams: C’est l’histoire d’un mec, avec un fabuleux organe…..

Ted Williams: C’est l’histoire d’un mec, avec un fabuleux organe…

A peine croyable, un conte de fée des réseaux sociaux. C’est l’histoire d’un mec, normal le mec (Noir Américain), sans domicile fixe, faisant la manche au feu rouge d’une ville américaine. Sur son carton accroché autour du cou, on peut lire: J’ai une voix en or…. Une voiture s’approche de lui et…

La vidéo, en ligne sur Youtube à vite fait le tour du Web. Buzz et, tous les média américains ont relayé l’info en boucle. La vie de Ted williams à re-basculé: Radio, Presse écrite etc. Interview, pige d’une journée par ci, contrat d’une semaine par là et, un contrat en tant que Speaker officiel d’un grand club de basket de la NBA. Et, même le très sérieux CBS en a fait son chouchou… On va chercher sa maman, avion, aéroport, etc. Perdu de vue

Le meilleur pour la fin: Il était invité sur NBC News (et oui, on se l’arrache..) pour faire le générique de la célèbre émission Today

Belle histoire n’est ce pas? Pas sûr que cela arrive chez nous… Moi je dis ça, je ne dis rien… Tenez:

Nous, on a les resto du coeur (Coluche), on a que France-info et, la première chaine Télé en audience, c’est TF1 (allez savoir pourquoi..): Imaginez la tête du mec qu’on sort de la rue pour lui proposer de faire une pige à France-info. Mieux, faire la bande annonce d’un reportage de TF1 sur l’insécurité. Ou, Spécial Voice de Cholet Basket-Club… Imaginez le rêve Français, déjà à dire c’est pas terrible, alors à imaginer…..

Bon, #okjesors…