L’Affaire: Quand JF Copé fait « Braquo » dans les caisses de l’UMP … #Bygmalion #CopeGate

L'affaire JF CopéIl y a des jours comme ça où la première info annonce une très belle météo, c’est jouissif.

Un véritable « Hold-Up » écrit Le Point.fr qui a enquêté documents à l’appui. Montant du « braquage », huit millions d’euros pour avoir organisé les meetings de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy via Event & cie, la filiale événementielle de Bygmalion, une agence de communication appartenant à deux anciens collaborateurs de ses collaborateurs de JF Copé!.

Selon des documents dont Le Point a eu connaissance, Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale puis secrétaire général du parti, avait multiplié les commandes auprès de l’agence de com de ses amis Bastien Millot et Guy Alves pour charger la mule sur certaines prestations facturées à l’UMP hors appels d’offres. Lors des meetings, les frais de traiteur, de retransmission vidéo et d’éclairage atteignaient parfois le double des tarifs habituels!

L'Affaire Copé

Plus troublant, en épluchant les statuts de la société, Le Point a découvert un montage financier particulièrement sophistiqué avec une SARL logée au Luxembourg (Quoi? Évasion fiscale? Cc Bercy) un gestionnaire de fonds très lié au Qatar (on y est! Le Qatar!), la vente en 2006 et 2007 de deux joyaux immobiliers de l’État au Qatar par Jean-François Copé, alors ministre du Budget (Là, ça devient une affaire d’Etat!), des transactions intermédiaires via un fonds d’investissement dirigé par un certain Emmanuel Limio qui avait embauché le chef de cabinet de Jean-François Copé, Guy Alves, devenu depuis patron de Bygmalion, la boîte de com au cœur de la nouvelle arnaque dévoilée par le Point.fr.

EXCLUSIF (LePoint): 8 millions réglés par l'UMP à des amis de Copé!

Sarkozy va t-il se constituer partie civile? Et François Fillon, l’autre victime de Copé va t-il? (Devinez). Les militants UMP qui ont cotisé pour le Sarkothon (11 millions d’euros) peuvent dire merci à Bygmalion (ou l’inverse).  Je crois que JF Copé va avoir des problèmes, de gros problèmes, il va être « À Poil ». Si quelqu’un peut retrouver ses déclarations publiques pendant l’Affaire Cahuzac pour faire le point. Sa lettre de demande pour la souscription UMP doit être agréable à relire ainsi que ses « remerciements » aux militants UMP. Quand on pense qu’il ne voulait même pas rembourser la Lettre de remerciement de Sarko aux militants de l’UMP!

Monnaies (politiques): Les Guéants, les Cahuzacs et quelques Copés.

J’adore la politique, c’est mieux que Dallas: JF Copé va porter plainte pour diffamation, LePoint.fr fera son Médiapart avec de nouvelles révélations documents à l’appui, François Fillon va chercher à écarter JF_Copé de l’UMP et, (INFO) Nicolas Sarkozy sera candidat en 2017 après avoir annulé l’option « Primaire UMP » de Copé-Fillon, voila.

(A suivre)

Publicités

Facebook affiche la « théorie du genre », l’UMP va peut-être fermer sa page…

La première partie du titre est une info, la seconde une recommandation. Le sujet « gender » m’amuse depuis qu’on a découvert que l’UMP l’avait inscrit dans ses tablettes en 2011 et que Nadine Morano le défendait en février 2012. Ce matin de la Saint-Valentin, je voulais parler d’autres choses, de cadeaux high-tech par exemple, d’amour etc, finalement, on va rester sur le like. Le célèbre réseau social Facebook introduit les options « transsexuel » ou « intersexuel » dans le choix du profil utilisateur…

20140214-065142.jpg

Cette fois, difficile d’accuser l’école ou le gouvernement, le « gender » c’est Facebook!. La question est savoir si l’UMP de JF Copé, adepte de Facebook, va fermer sa page avec recommandation aux militants: « Barrez-vous!! ». Facebook, c’est le réseau préféré de Nicolas Sarkozy pour communiquer avec ses fans, c’est aussi l’espace de prédilection des mouvances réacs, alors, rester sur un réseau social qui affiche aussi clairement la couleur est contraire à leur éthique, cela devrait les inciter à partir voir ailleurs.

Rester, c’est faire un Like

[screen]

JF Copé, l’irresponsable de la 5ème république…

Il était temps! Dire la vérité aux français? C’est ce que vient de faire Jean-Marc Ayrault, dans une gueulante adaptée: « JF Copé  (UMP) est un irresponsable et un menteur, il est à côté de la plaque ». Magnéto.

 

Une sortie qui fait suite aux élucubrations de Jean François Copé sur un «rapport» que l’UMP découvre un mois après, un texte que la Droite présente comme une volonté du gouvernement de réintroduire les signes religieux à l’école, ce qui est complètement faux comme l’explique très justement jegoun.net.

LIRE: Le coup de gueule de Jean-Marc Ayrault

Précision de Jacques_Ambroise de Loudeac: « Un irresponsable, c’est quelqu’un dénué de tout sens de la responsabilité » selon une encyclopédie qu’il a rédigé personnellement. Une illustration style «Valeurs Actuelles» s’impose. Donc, à la UNE…

 JF Copé l'irresponsable A la UNE VAleurs Actuelles

JF Copé, Monsieur 1%, irresponsable? Je partage l’avis de Jean-Marc Ayrault, de François Baroin (UMP) et des militants de l’UMP.

LIRE: Copé, l'opposant le plus impopulaire de la 5è république(1%)

Paf !

JF Copé: Le flagrant délit de « langue de tweet »…

Billet sans intérêt, mais à moindre frais, juste pour le titre. JF Copé jure désormais qu’il a toujours été POUR le #MariagepourTous. Grâce à sa mémoire numérique, place au nouveau concept: la langue de tweet.

photo (2)

Le flagrant délit de langue de tweet, c’est simplement « se prendre les pieds dans son propre tweet, très clairement« . Un mensonge pour rien.

L’info-Copé du jour c’est un aveu sans précédent. Il reconnait enfin des similitudes entre le Front National et l’UMP. Lundi 21 octobre, sur les ondes de France Inter, JF Copé concède: « Il est de nombreux domaines dans lequel le Front national copie les propositions de l’UMP.« . Donc, le même contenu, CQFD. Qui a copié sur qui? 

C’est sans intérêt.

JF Copé pris la main dans le pot des fonctionnaires…

LETTRE F 1 1Jean François Copé, chante à qui veut l’entendre qu’il faut baisser le nombre de fonctionnaires! Il propose d’en supprimer 1 million, c’est énorme.

Hier soir sur le plateau de FranceTv, (Des paroles et des actes), JF Copé, fière de la tribune offerte a voulu remettre une couche, sauf qu’il était en face de François Lenglet, le spécialiste des graphiques qui s’est fait le plaisir de lui rappeler sa «bonne gestion» du nombre de fonctionnaires entre 2002 et 2007, lorsqu’il était Ministre du Budget dans les gouvernements Raffarin et Villepin.

Copé FonctionnaireGraphique Copé Fonctionnaire

On peut (et on va) féliciter JF Copé pour cette hausse magistrale du nombre de fonctionnaires. Fin 2011, la France comptait exactement 5.493.200 fonctionnaires, (Sakozy, aussi). Alors quand il affirme vouloir les «baisser d’un million», l’ancien premier ministre Alain Juppé (UMP) pense que c’est une connerie: «Soyons sérieux, 1 million de fonctionnaires de moins, ça ne veut rien dire! Où est ce qu’on va le prendre? On va supprimer massivement des postes dans l’éducation nationale?, dans la police?, dans la justice? Dire qu’on va supprimer d’un trait un million de fonctionnaires, ce n’est pas sérieux»

Supprimer les postes de fonctionnaires, c’est, (Projet Copé & UMP) 1. Réduire les effectifs de la Gendarmerie, de la Police nationale, c’est à dire accroitre l’insécurité dans nos villes et cités pour ensuite venir se plaindre à la télé, 2. c’est affaiblir l’éducation nationale, c’est à dire, sacrifier l’avenir de nos enfants, imaginez les conséquences pour la France et le retard possible face au modèle allemand de Sarkozy-Copé, 3. C’est privatiser à termes certains services gratuits de l’administration publique, je vous laisse deviner lesquels. 4. Etc (Merci de compléter la liste)…

Mon avis? Je partage l’avis d’Alain Juppé, Isabelle Maurer d’Alsace aussi…

JF Copé, l’infirmier politique qui veut délivrer des ordonnances…

111287003_com-lois-decrets-ordonnances-reglemens-et-avis-du-Pour sa rentrée politique, le Député-Maire de Meaux JF Copé a déjà tout un programme pour 2017: «En six mois, adoptons les grandes réformes par ordonnances. Et nous aurons alors tout le reste du mandat pour les faire appliquer, pour les expliquer, pour les évaluer », a t-il déclaré lors de son meeting à Châteaurenard.

Quelques heures à peine après cette déclaration, la riposte ne s’est pas fait attendre au sein même de l’UMP. Certains députés et pas des moindres, jugent inutile, «saugrenue et grotesque», cette proposition de légiférer par ordonnances. On va se limiter à trois déclarations assez caractéristiques de cette riposte interne…

Brochette critique des « ordonnances Copé » au sein de l’UMP …

1. Bernard Accoyer, ex-président UMP de l’Assemblée nationale, Pour lui, «le recours aux ordonnances empêche le Parlement de débattre au fond car il prive les parlementaires de la possibilité d’amender les projets de loi gouvernementaux, en prenant directement en compte les préoccupations des Français sur le terrain».

2. Pour Patrick Ollier, ex-ministre des relations avec le Parlement,  Prendre des ordonnances «peut faciliter effectivement la prise de décision dans des cas très précis mais je ne pense pas qu’aujourd’hui la manière dont il projette d’utiliser les ordonnances soit la bonne (…)

3. Pour Eric Woerth, qu’on ne présente plus, «c’est une idée saugrenue et grotesque (…) Même pendant la crise, nous ne l’avons pas fait, on a toujours respecté les droits du parlement » ….

C’est le moment magique où l’on marque une pause dans la lecture de ce billet pour une explication qui s’impose. Les réponses de Accoyer, Ollier et Woerth, ont eté formulées par l’UMP en Mars en 2013 , il ya 5 mois à peine, mais contre  François HollandeCe dernier envisageait de légiférer «par ordonnances» afin d’accélérer la mise en place de réformes nécessaires dans le cas très précis du logement, après adoption par les députés…

Capture d’écran 2013-08-25 à 23.13.53

Dans l’attente d’une actualisation de la critique UMP sur «les réformes par ordonnances», je me devais de vous présenter cette brochette critique des ordonnances Copé au sein de l’UMP, pour préserver le charme de la riposte politique. Cette «proposition Copé» présente néanmoins un intérêt, elle nous livre une vraie info de taille que la presse n’a pas encore titré à la UNE :

JF Copé est candidat à la présidentielle de 2017…

Au fait, ce n’est pas une info car personne ne doute de sa volonté arthurienne de conquérir un jour le Graal de la République. Un secret pour personne, son côté Laurent Gbagbo

Des épreuves pour l’infirmier politique…

Avant de pouvoir délivrer «ordonnances & décrets», l’impétrant Copé, notre infirmier politique, doit traverser trois épreuves majeures: 1. La bataille de la primaire UMP de 2016 face à Nicolas Sarkozy, s’il se présente, et face à son ennemi intime François Fillon sans l’aide de la #Cocoe cette fois. 2. L’épreuve des voix de l’extrême droite au premier tour de la présidentielle 2017, s’il arrive jusque là, face à Marine Le Pen, sa principale rivale sur ce segment très porté par N. Sarkozy en 2012. 3. Ensuite, rassembler sa famille politique face au Médecin traitant, le Président de la République, François Hollande…

Quelqu’un a besoin d’une ordonnance? La PharmaCopé(*) est ouverte…

Grotesque.

_________
(*) Merci à Babelouest. 
.

JF Copé: le braqueur…

Présidence de l’UMP. Seulement 85 000 adhérents UMP (sur 315 000) ont voté, pour ne pas revoter, c’est  ridicule. Dimanche 30 juin, 27% des adhérents UMP ont donc décidé, à près 93%, qu’ils ne voulaient plus revoter. Personne ne s’est déplacé dans un bureau de vote, les urnes sont restées dans la cave du siège de l’UMP, le vote était électronique. JF Copé reste donc président de l’UMP jusqu’en novembre 2015 malgré son braquage électoral du 18 novembre dernier, suivie de vives tensions avec François Fillon.

20130630-225411.jpg

Résumons. 74,9% des militants ne se sont pas prononcés pour JF Copé à la tête du Parti. L’UMP s’est donc doté d’ un président (légitime) par défaut… Décomplexé.

Jean Francois Copé, l’ennemi intime de Nicolas Sarkozy (et de François Fillon) a réussi le braquage parfait, celui de l’UMP. Sans effraction, ni électeurs, avec obligation pour Nicolas Sarkozy (et tous les autres) de passer par la case « Primaire 2016 » pour la désignation du candidat UMP de la présidentielle 2017…

Facile, la banque était vide.

Pour comprendre, lire aussi:

1.Sarkozy-Copé: le concept du con-vaincu...
2.« Moi, Président de l’UMP, l’anaphore de JF Copé…
.

BdG.

« Moi Président de l’UMP »: l’anaphore de JF Copé …

La séquence où Jean François Copé fait cette anaphore dure 3min21s et intervient en fin de débat pour la présidence de l’UMP. Il commence ainsi sa réponse à la question posée par le journaliste de UMPTV:

« Quel président de l’UMP comptez-vous être?» :

« Je veux être un président de l’UMP qui d’abord respecte les Français de Droite. Un président de l’UMP qui veut être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien.»

Puis, il enchaîne avec l’anaphore constituée des cinq mots « Moi président de l’UMP », prononcés à quinze reprises :

«Moi président de l’UMP, je serai le chef d’une opposition tonique sans François Fillon et ses amis car c’est l’intérêt de l’UMP, et c’est ce qu’attendent nos militants et les Français. L’unité de notre famille sera ma  première priorité. Tous unis, rassemblés sur une ligne politique claire, la mienne.

Moi président de l’UMP, J’appellerai au rassemblement et à l’apaisement, au nom des militants de l’UMP pour servir la France. j’ouvrirai les bras à F. Fillon et à ses amis [Eric Ciotti, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez], et les invite de me rejoindre dans la grande manifestation que j’organiserai contre le mariage homosexuel et le droit de vote des étrangers.

Moi président de l’UMP, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour les restos du cœur dans un hôtel parisien, car je refuse toutes formes d’assistanat. Je ne serai pas l’homme politique d’un tout petit quartier parisien qui depuis des années veut imposer à toute la France ce qu’elle doit penser. La générosité, ce n’est pas l’assistanat.

Moi président de l’UMP, je ne ferai pas fonctionner la justice de manière indépendante, je nommerai les membres de la cocoe et du conseil national de recours pour les élections du parti. Attention au retour de la « culture de l’excuse », ce serait une régression idéologique majeure pour notre famille

Moi président de l’UMP, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant décomplexé. ‘droitisation’ c’est le mot inventé par la gauche pour essayer de nous interdire de dire clairement les choses. Je ne me laisserai pas influencer par les  électeurs de Mayotte, de Wallis-et-Futuna ou de la Nouvelle-Calédonie.

Moi président de l’UMP, j’aurai aussi à cœur d’avoir un statut pénal du chef de l’UMP; je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à mon élection venaient à être contestés, je puisse dans certaines conditions désavouer la cocoe ou m’expliquer devant les seuls militants qui ont voté pour moi.

Moi président de l’UMP, je ne constituerai pas une équipe qui sera paritaire, avec autant de femmes que d’hommes. C’est pas ce qu’attendent nos militants et les français. Il faut dire la vérité aux français.

Moi président de l’UMP, Je mettrai en place un code de déontologie pour les vice-présidents de l’UMP, pour pas qu’ils rentrent en conflit d’intérêts avec mes décisions.

Moi président de l’UMP, les vice-présidents pourront cumuler toutes les fonctions possibles, je considère qu’il faut travailler plus pour gagner plus.

Moi président de l’UMP, je ferai un pacte avec de toutes les sensibilités de droite de France. L’un des premiers défis que je vais lancer, c’est de retrouver la fierté d’etre de droite, ne plus avoir honte de hisser haut nos couleurs, assumons pleinement et fièrement ce que nous sommes.

Moi président de l’UMP, je ferai en sorte que les partenaires sociaux ne puissent appeler à la grève pour bloquer les français dans leurs déplacements vers le siège de l’UMP. Je  modifierai ce qui relève de la loi.

Moi président de l’UMP, j’engagerai de grands débats sur la viande hallal, sur la burqa. J’ai évoqué  le pain au chocolat et le racisme anti-blanc dans cette compagne, il est légitime qu’on puisse avoir sur ces questions-là de grands débats de société. Oui, aujourd’hui, il y a en France, une droite décomplexée, et à côté une droite qui se sent coupable.

Moi président de l’UMP, je n’organiserai pas de nouvelles élections pour mon parti, car je pense qu’il est normal que l’actuel président de l’UMP soit le candidat de la famille pour la présidentielle de 2017.

Moi président de l’UMP …

Le journaliste arrête enfin Jean François Copé qui termine ainsi cette séquence en justifiant l’un de ses slogans de campagne, « La Droite décomplexée»

|inspiration|

JF Copé: le Mail de la victoire…

Suite à sa victoire dans l’élection pour la Présidence de l’UMP, Jean François Copé, le désormais Président de l’UMP m’a écrit une lettre de remerciement. Je me demande toujours pourquoi d’ailleurs, vu le nombre de billets sympas que je lui consacre ici en ma qualité de blogueur-impliqué.

Ma réponse.

Je te félicite pour ta victoire Jean François et, merci d’avoir cocoeïfié l’UMP!. J’en profite pour m’excuser (d’avance) pour mes prochains billets que tu apprécieras forcement. Amitiés.

Faisons une trêve, soyons républicains et… lisons le courrier de JF Copé…

Chère Amie, Cher Ami,

Vous m’avez élu à la tête de l’UMP au terme d’une campagne passionnante qui m’a permis d’aller dans toute la France à votre rencontre. Mes premiers mots sont pour vous, les militants. Après tant de déceptions à la suite de nos défaites électorales, il est heureux que vous soyez à l’honneur. Vous avez été fantastiques. Je veux vous dire ma profonde reconnaissance. Vous vous êtes mobilisés en nombre dans un grand élan démocratique. Je veux vous dire ma conscience aigüe de la responsabilité considérable que vous m’avez confiée.

Cette élection ne me crée aucun droit, aucun. Seulement des devoirs. Et d’abord le devoir impératif d’assurer la cohérence et l’unité de l’UMP. À mes yeux, il n’y a pas deux catégories de militants, ceux qui ont voté pour moi et ceux qui n’ont pas voté pour moi. Il n’y a qu’une seule et grande famille, l’UMP. L’UMP avec toutes ses sensibilités. L’UMP qui va mener le combat pour la France, avec une ardeur renouvelée.

Le choix de ce dimanche, c’est le choix d’une droite décomplexée, fière de ses valeurs, fière de son projet, fière de la France. C’est le choix d’une opposition tonique, qui assume une résistance claire face à la gauche. C’est enfin le choix d’une nouvelle génération pour partir à la reconquête et construire ensemble une France décomplexée.

Je veux bien sûr remercier tous ceux qui m’ont soutenu, tous ceux qui m’ont aidé, tous ceux qui ont prouvé la noblesse du combat politique : ils ont prouvé que rien n’est jamais écrit à l’avance. C’est une leçon que nous devons retenir pour les campagnes à venir.

Je veux dire à François Fillon, et à travers lui à tous ceux qui l’ont soutenu, mon respect, mon estime et ma volonté sincère que nous travaillions ensemble. Ce qui nous rassemble est beaucoup plus important que ce qui nous a distingués durant cette campagne. Nous partageons les mêmes valeurs, nous avons les mêmes objectifs : la grandeur de la France, le bonheur des Français. Je souhaite que François Fillon, avec sa personnalité, avec sa sensibilité, occupe une place éminente dans notre combat. Ce qui est vrai pour lui est vrai pour ceux qui l’ont soutenu. Dans les jours qui viennent, j’associerai tous les talents de notre famille politique aux combats à venir. J’ai besoin de chacun.

Je pense à Nicolas Sarkozy. Nous sommes fiers de lui, fiers de son action au service de la France. Je lui réitère mon engagement de fidélité et celui des militants de l’UMP. Je pense aussi à Jacques Chirac, fondateur de notre parti.

L’UMP est aux côtés des Français qui souffrent du désastre Hollande. Le Peuple de France est inquiet, en mal d’espérance. Nous serons toujours à son écoute. Nous ne tairons pas ses souffrances, et nous lui proposerons des solutions, avec une obsession : qu’elles soient justes et efficaces. Peu importe le politiquement correct.

Nous allons lancer une grande révolution civique, pour incarner la générosité face à la crise.

Nous allons recourir à tous les moyens démocratiques pour empêcher l’irréparable dans les projets de François Hollande.

Nous allons lutter, avec responsabilité mais sans concession, pour gagner la bataille de la compétitivité et de l’emploi en France. Pour restaurer l’autorité, dans la rue, à l’école, dans la famille. Pour faire triompher la République sur le communautarisme. Pour continuer à écrire ensemble la grande aventure de la France au 21ème siècle.

Ensemble, nous allons faire de grandes et belles choses pour l’UMP et pour la France !

Vive l’UMP !

Vive la République et vive la France !

Jean-François Copé

Président de l’UMP

Édit: Il a oublié le Cc à Marine Le Pen. C’est fait!.

|illustration|

FO Giesbert, JF Copé: La nuit, tous les tweets sont gris…

Ce billet, initialement édité sous le titre « Quand FO Giesbert tacle JF Copé #RadioMeaux … » a bénéficié d’une relecture. Après publication,  SebMusset m’a signalé que ce tweet est le fait d’un compte (@FO_Giesbert) parodique de Franz Olivier Giesbert, Directeur de l’hebdomadaire le Point. Ce dernier n’est pas inscrit sur le réseau social Twitter.

La nuit, tous les tweets sont gris. Prudence. Seb, c’est bien.

Ce compte parodique donne un avis sur le Point Chocolat de Jean François Copé. Faire plus con que ses collègues du FN? Traduction: D’après ce @FO_Giesbert « JF Copé est un con » ou, « JF Copé a fait une connerie ». On va respecter la pensée de l’auteur qui utilise le mot « con ».C’est un avis.

Avant de signaler à JF Copé que « les enfants ne font pas le ramadan », j’ai cherché à savoir, à partir de quel âge les gones peuvent respecter le jeûne. Sur un forum, quelques réponses à la question de Hananaou:« A quel âge vos enfants ont ils commencé a jeûner? ». Partageons leur conversation in extenso, en 5 piliers.

1. « Le jeûne est obligatoire à partir de la puberté mais c’est toujours bien s’ils peuvent le faire avant. Souvent les enfants on un désir de nous imiter et c’est très bien. Je pense que si ton fils en a l’envie et qu’il s’en sent la capacité qu’il le fasse, ça ne lui sera que bénéfique. Mes enfants sont encore trop petits, l’aînée ayant 3 ans et demi, mais ils font déjà la prière (enfin ça y ressemble),  la grande connait les ablutions etc., et j’ai hâte qu’ils grandissent pour partager encore plus de choses incha Allah. »

2.  » c’est bien de commencer a les habituer a partir de 7 ans si ils peuvent le faire comme ça à la puberté cela deviendra une habitude Incha’Allah. Ma fille fait la prière avec moi c’est vrai qu’on partage bcp de chose, la religion nous rapproche un peu plus. »

3. si je peux me permettre de te poser une question, comment leur est venue l’idée de jeûner notamment pour ton fils, est-ce de sa propre initiative ou tu leur proposes toi , et tu vois si ils y arrivent ? Question intéressante

4. « Faire jeûner un enfant de 7 ans en plein mois d’Août, c’est du délire complet!!! » Ah très bonne remarque…

5. il ne s’agit pas là d’obliger un enfant de sept ans à jeûner c’est lui qui a voulu pourquoi le freiner dans son élan? En plus s’il trouve cela trop dur, il peut très bien arrêter. c’est bien d’initier les enfants tôt au jeûne. Par contre si mon fils avait 7 et que le ramadan tombe au mois d’août, je ne le laisserai pas jeûner toute la journée, mais juste pour jouer le jeu, le laisser juste la matinée ou lui dire de bien manger à   midi et puis 19H par exemple…. C’est comme ça que mes parents ont fait avec nous. Je me rapelle encore, je prenais mon pti dej avant d’aller à l’école , pas de goûter et je rentrais à 13h toute fiere en disant que j’avais jeûné loool. Mais de 5h du mat jusqu’à 21h pour un enfant de 7ans, je trouve ça hot

Voila quelques réponses à cette question sur le jeûne des enfants. La seule contrainte semble être la puberté. Si vous en savez plus…

CC @JF_Cope.