Les Marchés plébliscitent le projet François Hollande…

Ces derniers jours, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont multiplié les mises en garde contre les conséquences qu’aurait l’application du projet de loi de François Hollande pour la France.

Après avoir perdu le Triple A, ils spéculent sur une éventuelle crise de confiance qui mettrait la France à genoux avec, en amont, de  nouvelles attaques spéculatives contre l’euro.

Nous ne voulons pas d’une crise de confiance qui emporterait la France. Nous ne voulons pas d’une France à genoux (…) nous ne voulons pas que tous ceux qui ont amené la France où elle est aujourd’hui aient à ramasser la France dans une situation que connaissent aujourd’hui une partie de nos partenaires européens.

Nicolas Sarkozy, 11 avril.

Sauf que…

Sauf que…

Et PAF! L’austérité généralisée de Sarkozy est une impasse, Mettre de la croissance dans les traités européens comme le propose François Hollande, telle est la recommandation du Financial Times, la bible des marchés, qui rend donc  son verdict. C’est   »la loi du Marché » et, l’édito que j’attendais de Christophe Jakubyszyn.

Moralité (une phrase de Nicolas Sarkozy)

On ne fait pas campagne en promettant la ruine à un pays que l’on prétend aimer.

Pas mieux.

____________________

Une confidence: Mardi, les recommandations du Financial Times circulaient déjà sur Twitter. Jegoun avait fait un billet. J’en parlais dans mon billet d’hier. Pour vérifier l’objectivité de BFMTV et de  »Présidentielle 2012 », j’ai volontairement retwité avec CC (copie carbone) à @chrisjaku (le compte officiel de Christophe jakubucsyn) toutes les sources (qu’il a cité) avec l’espoir qu’il en fasse un édito. Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis pour quelque chose dans cette lumière d’édition, mais…. 😉

____________________

Publicités