Pas d’ouragan Mélenchon, juste un vent faible…

Jean-Luc-Melenchon_pics_809Tel un Ducros, Jean Luc Mélenchon se décarcasse depuis des mois, il a oublié la droite, Henin-beaumont et le Peuple pour se focaliser sur la critique du gouvernement.

Il rêve d’une 6eme République, de Matignon avec Eva Joly à la Justice, François Delapierre, son bras gauche pour remplacer Pierre Moscovici à Bercy, il pense à Gérard Filoche dans un grand ministère des affaires sociales et du travail, à Marie-Noëlle Lienemann au Ministre des affaires étrangères. Mélenchon rêve surtout d’un grand coup de balai en gardant Benoît Hamon au Budget, et Cécile Duflot à l’Intérieur. Mettre Jean-Yves Le Drian aux anciens combattants, Michel Sapin à la culture, une fiction politique (Rue89) de sa marche sur la Bastille etc. En vain, les français n’adhèrent pas à son discours

20130505-125925.jpg

Non, ce n’est pas suffisant pour Matignon. Depuis l’arrivée de François Hollande à l’Élysée, L’évolution de l’image de Jean Luc Mélenchon baisse. Malgré ses critiques à répétition, il n’avance pas. Il n’ y a pas d’ouragan Melenchon, juste un vent faible… Il faut l’aider. On vient de nommer David Martinon « Représentant spécial de la France pour les négociations sur le numérique », on peut bien nommer Jean Luc Mélenchon « Ambassadeur de France au Vénézuela », chez Chavez non?

Il faut l’aider Jean Luc, pour qu’il serve à quelque chose…

SourceGraphique.

Publicités