« Un con vaut mieux que deux tu l’auras » (Sarkozy, la Gauche, les rêves)…

Je ne pensais pas  Le Figaro capable d’éditer un pareil titre, «Le comité des vieux cons»,  c’est drôle, l’ex-canard de Sarkozy prend quelques distances…

Figaro Comité des vieux cons Sarkozy UMP

Pour l’entourage de François Fillon, c’est non: «Il nous présente un comité des vieux sages pour en faire le comité des vieux cons. (…) Il décroche Dominique de Villepin de son croc de boucher pour nous tendre un piège (…) On n’est pas obligé de foncer dedans». No comment. Reste à rajouter les anciens Présidents de la République (Giscard, Chirac) et le Pack-de-vieux-cons sera au complet. Il se contentera d’un «con»

Non, Manuel Valls n’a pas reçu d’invitation, il y pense peut être (je suppose), et l’idée d’un « Comité de vieux cons » se déclinera à Gauche dans l’appel du «vote utile » because Sarkozy is back!, s’y attendre. Sarkofrance le rappelle d’ailleurs dans son édition du jour, il cite le 1er Secrétaire du PS JC Cambadélis qui pense que le retour de Sarkozy «c’est une bonne nouvelle pour la gauche parce que le temps du’ tous contre le PS’ s’achève.». Faux! Et à double titre: 1. A gauche Personne n’est contre le PS, bien au contraire! les frondeurs par exemple œuvrent dans l’intérêt des valeurs de la Gauche, donc pour le PS, 2. La période «Anti-politique-libérale-de-Valls» va continuer et prendre de l’ampleur. Avec Sarkozy de retour sur sa niche politique, les doublons (copies) passent mal.

Sarkofrance: «Ce que veut dire le retour de Sarkozy pour Hollande»

La Gauche devrait donc se garder d’espérer pareille éventualité sans rien changer, les orientations politiques style love entreprise et Pacte d’irresponsabilité ne sont pas solubles dans le «vote des cons». A défaut d’avoir deux petites neurones d’intelligence, l’utilisation du Cloud (politique) permet à l’électeur de restaurer certaines choses, les sauvegardes sont automatiques.

Oui, « Un con vaut mieux que deux tu l’auras ». C’est à perdre la raison...

(…)

Publicités

Sur De Gaulle > Oh les cons…

C’est un papier du canard enchainé du 14 mars 2012 qui suscite mon courroux. Une info qui a échappé à tout le monde. Même l’ami RomainBlachier, blogueur lyonnais, élu local, Adjoint au Maire du 7ème arrondissement de Lyon, ville de la résistance et de Jean Moulin compagnon de route du Général De Gaulle, était passé à côté pour ne s’intéresser qu’à l’accointance Depardieu-Sarkozy. On va l’excuser…

 Pisser sur le Général De Gaulle, c’est une honte. Ne pas le dénoncer, c’est se rendre complice pas bien. Le Mémorial du Général-de-Gaulle est devenu une pissotière…. Oh les cons…

Lisez…

.

C’est bien de financer un Mémorial à Colombey-les-deux-Eglises pour le Général et, de l’inaugurer en présence d’Angela Merkel. Mais putain! Est ce trop demander que d’avoir du personnel de la Police, de la Gendarmerie ou de l’armée (voir des chômeurs payés) pour sécuriser ce haut-lieu de la Mémoire de la France Libre? A défaut d’une présence humaine, pourquoi ne pas installer des caméras de vidéo surveillance ou, des  »radars » pour choper ces cons de pisseurs en  »flagrant délit de pisse »? Une précision: le 1er con qui viendra me dire que c’est la faute à la crise, je le….

Pourquoi cette colère? Parce que le Général De Gaulle, on ne pisse pas dessus! Le lieu du souvenir de cet homme qui a fait que la France reste la France est sacré. Oui, le sacré n’a pas le même sens selon quoi soit natif d’ici ou de là-bas. C’est mon côté  »là-bas » qui s’exprime dans ce billet.

 »là-bas »‘, il est toujours vénéré. On l’appelle encore aujourd’hui  »Papa de Gaulle » (je me demande bien pourquoi d’ailleurs). A Brazzaville (Congo), on se retrouvait souvent sur la Place Général de Gaulle, à l’ombre du manguier, sur le côté de la  »case De Gaulle », pour discuter entre copains  »gaullistes »….

 »là-bas », le respect dû aux anciens est une valeur morale immuable. La mémoire des anciens, on n’y touche pas. Le lieu de sépulture, un espace de  »vie » qui toujours suscite le respect. Alors, aller pisser sur le Mémorial du Général de Gaulle! (je suspecte la bande à Corto)…

 »la-bas », Le Général a laissé une marque indélébile. Il y était en janvier1944 pour remercier ces enfants d’Afrique qui avaient  répondu  »présents »  (contraints et forcés) à son appel du 18 juin. La victoire était proche, il y avait pensé, lui…

Bande de cons!

(Tiens, et si on faisait une loi?)