Philippe Varin, PSA: Quand un  »Légion d’honneur » supprime des emplois…

C’est dans le titre. Hier sur twitter,  l’ami guyBirenbaum nous a lu le J.O sur les épinglés de la Légion d’honneur 2012, on s’est bien marré.

J’ai consulté la livraison 2011 (sous Sarkozy) et, on découvre que Mr Philippe Pierre VARIN, PDG d’un Groupe automobile Peugeot Citröen, déjà Chevalier de la légion d’honneur le 19 juin 2003, a été élevé au grade de  »officier de la Légion d’honneur » l’année dernière, sur proposition du Ministre de l’économie, des finances et de l’industrie…

Alors, apprendre que PSA Peugeot Citroën de Monsieur l’épinglé 2011 va arrêter la production dans son usine d’Aulnay (Seine-Saint-Denis) en 2014 et la suppression de 8 000 emplois en France m’oblige à m’interroger sur l’interaction entre le copinage-politique et l’intérêt-industriel. On peut…

Aussi, une refonte dans l’attribution de ces breloques que l’on déshonore serait la bienvenue. Exemple de projet de loi utile, très…

 »Tout chef d’entreprise ou employeur, épinglé de la Légion d’honneur, doit s’abstenir de licencier les salariés de sa boite sans concertation préalable avec le gouvernement, et avis des pouvoirs publics, Sinon… »

Ce plan de licenciement était connu depuis 1 an selon Bernard Thibaut. Cela n’a pas empêché le gouvernement Sarkozy-Fillon d’honorer Monsieur Philippe Pierre Varin.  »Je te file une médaille si tu reportes les licenciements après les présidentielles » devient une évidence. Et notre ami Jean François Copé (UMP) qui maintenant s’inquiète sur le sort de PSA:  »La cote d’alerte est dépassée. Je suis extrêmement préoccupé par cette annonce », a-t-il dit sur FranceInfo. Je suis inquiet pour JF Copé, chef de l’UMP, au service de Sarkozy-Fillon, ces 5 dernières années au moins…

François Hollande a du boulot. Reste à trouver un qualificatif pour le dico des blogueurs. Édit: On me propose  » Varin d’honneur « …

Corto, A toi l’honneur… 😉

|capture|

Publicités

Pechiney-Alcan > Une raison à la con pour fermer l’usine…

En Savoie, prendre un café au pied de la montagne, ce n’est pas toujours un bonheur surtout lorsqu’on sait que les jours à venir seront sombres. C’est ce qu’affirme Cyril, Youssef et Adam à Saint-Jean-de-Maurienne, dans les colonnes du  »Dauphiné Libéré », rubrique Présidentielle2012, la campagne vue du bistrot.

450 suppressions d’emploi au programme dans  cette vallée qui a pourtant voté Sarkozy en 2007 (33, 50% au premier tour contre 23,36% pour Ségolène Royal). Dans cette usine d’aluminium Pechiney Rio-Tinto-Alcan, spécialisée dans la métallurgie comme Arcelor Mittal, centenaire depuis 2007, les élections ne sauveront pas les emplois, c’est trop tard pensent-ils.

Pour Cyril 24 ans

Le sauvetage de Lejaby, Sarkozy ne va pas le refaire ici: il n’a pas d’ami à placer. On a bien compris que c’est sa pub qu’il faisait. J’attends d’avoir les programmes, mais je pense qu’un vote de plus ou de moins, ça ne change rien.

Cet avis est partagé par Adam. Ils ont raison sur  »le programme de Sarkozy‘ que tout le monde. Cependant, je conseille de lire celui de François Hollande déjà disponible.  Relancer l’emploi, la productivité et la croissance, c’est  la 1ere des ses 60 propositions

<<Je veux relancer la production, l’emploi et la croissance. Je créerai une Banque publique d’investissement. À travers ses fonds régionaux, je favori- serai le développement des PME, le soutien aux filières d’avenir et la conversion écologique et énergétique de l’industrie. Je permettrai aux régions, pivots de l’animation économique, de prendre des participations dans les entreprises stratégiques pour le développement local et la compétitivité de la France.>>

Pour Youssef (49 ans), Pechiney Alcan..

Les jeunes ne se battent plus, c’est grave. Rien ne les fait réagir. Cette semaine, les ouvriers d’Arcelor Mittal se sont fait gazer, on aurait dit que c’était les flics de Vichy face à eux! Pendant quatre ans, il est resté dans son terrier. Là, il sort partout d’un seul coup. C’est ridicule!

La situation est ridicule en effet. Le 14 mars à Voreppe, Rio Tinto Alcan avait annoncé le lancement d’une étude destinée à évaluer les options de cession de son site de Saint-Jean-de-Maurienne. Motif de cession: Des coûts énergétiques peu compétitifs au niveau mondial.

Le président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne se dit dubitatif sur le motif (contrat de fourniture d’électricité par EDF) invoqué par Rio Tinto Alcan pour se retirer du bassin. Fermer une usine parce que l’électricité de EDF est trop chère, c’est un comble!

Une certitude, Sarkozy n’ira pas à Saint-Jean-de-Maurienne et, ces ouvriers n’iront pas manifester devant son QG de campagne comme Les Arcelor Mittal. A défaut d »emploi, ils tiennent à leur santé…

Source: Le Dauphiné Libéré, Édition Tarentaise du 18  Mars 2012.