Tapinage (politique): M. #Valls prêt à travailler avec #Fillon s’il gagne. Ho? Mon Dieu …

Tenir un blog c’est pénible et jouissif en même temps. Exemple? Je pose ça là, épicétout

Valls prêt à travailler avec Fillon s'il remporte la présidentielle

« Trouver des compromis ». Reste Marine Le Pen, il n’est pas figé le mec. Donc à suivre. Ça fait le bonheur de ValeursMachin qui cite l’Obs (lire la source). [Petit message de service pour finir]. Aujourd’hui sur les blogs de France et de Navarre, quelqu’un doit se sentir mal, très mal. Oui, je parle bien de … -Ah j’ai oublié son nom-, mais oui mes amis vous savez bien, nous avions un autoproclamé-chef-de-clan, il s’appelait Munganga-Achalundin-vidéo-, il était (…) Ah j’ai trouvé: le Copain-exPS! – Oui, celui qui pestait contre l’ouverture du blog Vallscination (politique) et le blog de l’ami GrandLudo (un simple militant socialiste contre la Vallsification de la Gauche), celui qui disait à qui veut l’entendre (je résume, avec le ton du niveau politique de ses remarques de fond) …

« Oui euh … moi heu … (intro Coluche), je te parie une tournée qu’avec Manuel Valls, tu verras ce que tu verras, il va nous ramener à Gauche plein-plein d’électeurs de Droite, et en 2017 François Hollande sera réélu Président! Et Macron, il est pas bien le Macron? Sa mission la jeunesse, les djeuns-avec-Pépère, et on va tout gagner en 2017! Oui toi là, toi (me parlant),  faut que t’arrêtes de dire que du mal de Manuel Valls, t’es qu’un vilain méchant! etc ».

A peu près. il se reconnaitra, il me doit une bière, voire plus, plus. Smileys-à-la-con toussa & cordialement.

Billet balle de match.

./…

La dernière « vacherie » de M.#Valls: Annexer la Cour de #Cassation à Matignon …

C’est dans la « lettre demande d’explication de la Cour de Cassation » adressée au tout nouveau Premier ministre Bernard Cazeneuve, signé par son Premier Président et le Procureur général: La Cour de Cassation, juridiction supérieure de l’Autorité judiciaire est placée sous le contrôle du Gouvernement, donc de Matignon. C’est dans le Journal officiel du 05 novembre, dernier acte de Manuel Valls …

Courrier du Premier président de la Cour de cassation et du Procureur général au Premier ministre

czd7wr4wqaap4ns

Pourquoi? Le cinquennat (5 mois) de Cazeneuve à Matignon commence bien.

./…

#LoiRenseignement: Manuel #Valls censuré par le Conseil Constitutionnel…

imagesJusqu’à ce vendredi, au nom de «la défense des intérêts nationaux», les pouvoirs publics pouvait procéder, sans le moindre contrôle, à la surveillance de communications par voie hertzienne grâce à un article très court – glissé dans la Loi renseignement par Manuel Valls– et qui disait: «Les mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des transmissions empruntant la voie hertzienne ne sont pas soumises aux dispositions du présent livre, ni à celles de la sous-section 2 de la section 3 du chapitre Ier du titre III du livre Ier du code de procédure pénale. ».  C’est fini, le petit article de loi en vigueur depuis vingt-cinq ans, rebaptisé Art. L. 811-5 in Loi Renseignement – vient d’être censuré par le Conseil constitutionnel dans une décision rendue vendredi 21 octobre.

surveillance-hertzienne-le-conseil-constitutionnel-censure-la-loi-renseignement

La version Valls de cet article permettait de s’affranchir des contrôles que cette loi -l’ancienne- imposait en précisant par exemple, que la surveillance de particuliers ne peut être autorisée par le premier ministre qu’après avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Il avait tout bonnement viré le CNCTR et les Sages – désormais sous la présidence  de Laurent Fabius- ont dit non, ce «trou législatif béant» est contraire à l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et porte «une atteinte manifestement disproportionnée au droit au respect de la vie privée et au secret des correspondances». C’est anticonstitutionnel, les Sages demandent au législateur d’élaborer un nouveau texte d’ici le 31 décembre 2017, après la présidentielle. Le « Youplaboum » de Manuel Valls est annulé.

loi-renseignement-valls-conseil-constitutionnel

Raté! En juillet 2015 le CC n’avait validé que les articles qui lui avaient été soulignés dans les saisines du président de la République et du président du Sénat, il ne s’était jamais saisi de la question prioritaire de constitutionnalité déposée au printemps par des associations (La Quadrature du Net, French Data Network, la Fédération des fournisseurs d’accès à Internet associatifs et Igwan.net). Contrairement à la jouissance affichée de Matignon, le Conseil constitutionnel confirme la crainte des associations, encadre très sérieusement l’application de la LoiRenseignement. Un désaveu et deux «réserves transitoires»: 1. Les mesures de surveillance ne pourront pas s’appliquer aux écoutes soumises à autorisation par la loi renseignement, et 2. la CNCTR devra être «régulièrement informée» des opérations mises en œuvre.

Bref, Manuel Valls a été censuré.

./Screen/Le Monde

Tiens, le bras droit de M.#Valls (Carlos Da #Silva) entendu par la police judiciaire (exemplarité!)…

La Police judiciaire a entendu Carlos Da Silva -Député remplaçant de Manuel Valls- sur demande du procureur de la république, une histoire d’emplois fictifs, de passation de marchés publics, de rémunérations, etc. On va poser ça là, puis on en parle. C’est une info de Médiapart

image

Carlos Da Silva? Député de l’Essonne en remplacement  de Manuel Valls après son départ du Ministère de l’intérieur pour Matignon, le bras droit de « Cher Manuel » , c’est lui qui tient la boutique Essonne.

image

Mais Pasdamalgam! «Présomption d’innocence et immunité parlementaire toussa» sur le dos de la transparence qu’il prônait dans l’affaire Cahuzac. «En cette période difficile pour la crédibilité des responsables politiques, j’ai souhaité m’exprimer et réaffirmer mon attachement aux valeurs essentielles qui m’ont conduit à m’engager en politique: (…) la transparence et la responsabilité qui doit être celle de toute personne à qui les françaises et les français ont souhaité confier un mandat». Il a oublié «l’exemplarité de son « Cher Manuel», on ne va pas se demander si le député-titulaire savait, ou si Carlos Da Silva doit démissionner de son mandat de député-remplaçant-non-élu. Non.

A suivre.

./…

Le « macronnage social » de M. Valls: Que disait la Gauche en 2008? #dimanche

D’abord une question que pose l’ami Juan: A qui (ou à quoi) sert Emmanuel Macron? répondre par «A personne (ou A rien)», c’est une gentillesse certes mais une réponse fausse. Plus juste serait d’affirmer: «A la Droite (ou A appliquer le programme de Nicolas Sarkozy)», [dans la vidéo (Sarkofrance).]

.

C’est à gauche qu’on trouve la critique la plus juste: «Déplafonnement des heures supplémentaires, fin des RTT et des jours fériés, disparition du repos compensateur, possibilité de travailler jusqu’à 70 ans… Depuis deux ans, la liste des reculs sociaux, présentés comme des avancées du modernisme, ne cesse de croître. Mais elle pourrait encore s’allonger avec la fin annoncée du repos dominical des salariés. Plus de deux siècles de luttes sociales sont ainsi effacés en quelques traits de plume ». L’auteur de ce texte? La Gauche alors dans l’opposition contre les régressions sociales de la Droite! C’est Jérôme Guedj (PS) a exhumé pour nous, non sans malice ce texte extrait d’une  « tribune de Gauche » de 2008 cosignée par 128 élus, intitulé: Dimanche: « YesWeekend!« , contre la généralisation du travail dominical.

Dimanche YesWeekend Tribune Gauche 2008

Dans les signataires, 10 sont actuellement dans le Gouvernement Valls, oui et j’ai les noms: Christian Eckert (Secrétaire d’État, Finances, comptes publics et budget), Bernard Cazeneuve (Ministre de l’intérieur), Marylise Lebranchu (Fonction Publique), Jean-Marie Le Guen (Secrétaire d’État, relations avec le Parlement), George Pau-Langevin (Outre-Mer), Sylvia Pinel (Logement), Christiane Taubira (Justice), Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé), Alain Vidalies (Secrétaire d’Etat, Écologie), et Annick Girardin (Secrétaire d’État, Affaires étrangères). Dans cette très belle «tribune de Gauche» qui qualifiait ce macronnage social de M. Valls «de régression sociale», j’ai retenu quelques «Argu de Gauche» contre cette loi «de gauche. Lisons.

Yesweekkend

Loin de la prudence demandée par le Conseil économique et social (CES), le gouvernement (ajoutons Valls) matraque une nouvelle fois le code du travail, officiellement au nom de la croissance contre la crise. (…) Cette proposition de loi révèle la vision mercantile inquiétante de la droite (…) Mais qui peut croire qu’une ouverture généralisée des commerces conduirait à une augmentation globale du chiffre d’affaires du commerce français? Les Français ne dépenseront pas le dimanche l’argent qui leur manque la semaine. Au mieux, les achats dominicaux se substitueront aux achats de la semaine.

(…) Les Français ne dépenseront pas le dimanche l’argent qui leur manque la semaine. Au mieux, les achats dominicaux se substitueront aux achats de la semaine, sans gain pour.

(…) Loin des créations d’emplois annoncées, c’est plutôt une destruction d’emplois qui nous attend, et particulièrement ceux du commerce de proximité. (…) A chiffre d’affaires égal, les artisans et les commerçants de proximité emploient trois fois plus de personnel que la grande distribution.

(…) Manifestement, l’apport du travail dominical est contesté par ceux qui le subissent. (…) Si le gouvernement veut augmenter le pouvoir d’achat de ses concitoyens, c’est par la revalorisation des salaires qu’il devra le faire, et non par des primes aléatoires !

(…) Christine Lagarde, avait émis des réserves à ce sujet, signalant qu’elle trouverait «dommage que le dimanche devienne un jour comme les autres». (…) La loi de 1906 a fait société. Elle a permis à la France de développer un modèle envié de qualité de vie.

(…) Demain, le dimanche sera un jour de travail banal. Pourquoi le payer plus alors ? (…) c’est aussi un recul formidable auquel nous assistons. (…) Cette conception de la vie est une véritable menace pour la sphère familiale, amicale, culturelle, sportive, spirituelle ou associative.

(…) Nous refusons que la civilisation du supermarché remplace la civilisation du loisir. La citoyenneté ne se résume pas à l’acte de consommation.

(…) Au «travailler plus, pour gagner plus» qui a montré son injustice depuis deux ans, les députés de toute la gauche (socialistes, radicaux de gauche, communistes et verts) opposent le «travailler mieux, pour gagner mieux». (…) Nous défendrons avec la plus grande énergie notre conception de la société et de la vie, lors du débat au Parlement.

(…)

« Le Dimanche c’est pas fait pour travailler » écrivait Jean-Jacques Urvoas le député proche de Valls sur son blog, avec une très belle illustration…

Ce billet vaut signature pour le texte de 2008.

(…)