Législatives : la «Marche des encombrants », 3615 Qui n’en veut (M. Valls, Boutih, ElKhomri)..

Investis, ni par le PS ni par «EnMarche», ils sont candidats. Des indésirables

Manuel Valls Législatives

Myriam ElKomri Législatives Paris

Malek Boutih Marisol Touraine

 

Des encombrants, dans la «Majorité Présidentielle par effraction». Du tapinnage (politique), ça va finir devant le Jury des électeurs. Et cette fois, «faire barrage sera un vrai plaisir». Séquence 3615 Qui n’en veut …

Reste l’option « créer sa propre secte ». Je dis ça je dis rien.

./…

Publicités

Le trou de la Sécu rebouché: Avec la «bonne Santé dedans » (ou pas)? …

14487822_ptrou-s-cuEn Avril 2014, le Plan de réduction des dépenses publiques (Montant,50 milliards d’euros) pour 2017 prévoyait des ponctions suivantes : 18 milliards d’euros d’économies de la part de l’État, 11 milliards d’euros d’économies sur les collectivités locales, et – plus important10 milliards d’euros d’économies sur l’assurance maladie, 11 milliards d’euros d’économies  sur les dépenses de protection sociale. Nous y sommes, presque.

Et l’on apprend que, « le déficit de la Sécurité sociale (régime général et fonds de solidarité vieillesse) devrait fortement se réduire en 2016, à – 7,1 milliards d’euros, son plus bas niveau depuis 2002. Cette année-là, le déficit avait atteint -4,8 milliards d’euros. Le déficit du seul régime général (maladie, accident du travail, retraite et famille) serait divisé de moitié par rapport à 2015 pour atteindre -3,4 milliards d’euros grâce à un accroissement des recettes ». Bonne nouvelle ?

le-trou-de-la-secu-en-2017-et-cela-a-des-effets-tres-concrets-sur-votre-vie

Oui, des effets très concrets sur nos vies, sur notre santé, et ce n’est pas peu dire. Après avoir imposé 3,4 milliards d’économies en 2016 – déremboursement de certains médicaments, hausse du prix de la consultation, etc.-, l’équilibre ne sera atteint en 2017 qu’au prix de 4 nouveaux milliards – nouveau coup de rabotc’est à dire …

  • Moins de lits d’hôpitaux: Virage « ambulatoire » avec suppression des lits d’hôpitaux en renvoyant les patients plus vite chez eux, voir le jour même.
  • Baisse des frais de fonctionnement: Maîtrise de la masse salariale, et rationalisation des politiques d’achats.
  • Moins de prescriptions médicamenteuses, plus de génériques : Le premier poste de réduction des dépenses provient de la diminution des prescriptions, et de l’augmentation des médicaments génériques…
  • Moins d’examens médicaux: scanner, IRM, échographie, etc.: Il va falloir s’armer de patience, ou apprendre à insister lourdement pour faire un examen médical…

 

trou-de-la-secu

Mon avis: Avant de se réjouir sur cette *réduction des déficits*, il faut prévoir une nouvelle « contribution santé » dans votre budget d’ici 2017. Et on ne se posera pas la question de l’affectation des économies réalisées (CICE, Pacte de responsabilité, etc). Comme l’a dit Marisol Touraine, « Le trou est derrière nous », – on le savait 😉 -, peut-être bien avec «notre bonne santé dedans».

actualite-societe-faute-dargent-et-par-pudeur-les-plus-pauvres-sacrifient-leur-sante

« Le malade est mort, nous avons vaincu le virus, youpi! » a écrit quelqu’un sur Twitter. Médecin Molière, presque. Oui, faute d’argent, certains renoncent, « être bien portant risque de devenir un luxe qui ne sera pas à la portée de tout le monde ». Demain, les « malades qui s’ignorent » ne seront plus forcement imaginaires. Le semainier (politique) de Sarkofrance aborde le sujet avec plus de détails, à lire.

./…