Les «#cons-finis» by Pierre Perret. La Macronie a pris cher là (Paf!). #Déboulonnage…

Pierrot is back avec sa chanson du confinement. Je vous pose ça là, avec les sous-titres qui vont bien.

Partageons l’avis de Pierre Perret, ça m’évitera de vous parler de ce racisme qui traîne sur les plateaux télé (pas que), ou de ces statues d’esclavagistes & suprémacistes blancs qu’on déboulonne – à juste titre – partout dans le monde. Et que dire de l’immonde Colbert, rédacteur-en-chef de l’odieux Code Noir (lire) qui toujours pavoise devant l’Assemblée Nationale? Bref, oublions ces cons finis qui ont confiné mon humanité dans la traitre négrière et l’esclavage des siècles et des siècles

./…

Carnet des runes: Des adieux…

«Dans les carnets intimes du messager des runes (*), l’écriture est en transe & clignote à la une des mystères des amants & de leurs infortunes. [Des adieux …] Et des mains maladroites & moites au soir trop chaud raturent les fantaisies de Schuman au piano. Les cris des martinets sur les toits de Soho. [Des adieux …] Et les noires sentinelles drapées dans leurs guérites n’ont plus besoin d’antennes-paraboles-satellites pour capter le chagrin à son extrême limite. [Des adieux …] Après de vagues lueurs, d‘ultimes prolongations on repart à genoux, le cœur sous perfusion au bord de la faillite mentale mais sans passion» [Des adieux …] Déjà le vieux veilleur mélancolique nous guette annonçant des avis d’orage & de tempête | Mais bientôt le silence nous fait mal à la tête [Des adieux …] Mais on finit toujours par noyer son cafard dans un taxi-dancing ou dans un topless-bar, on finit toujours sur l’éternel quai de gare»

Dans les premières paroles de cette mélodie de Tiéfaine, partagée par Ervé qui fait ses adieux au Sud pour Paname, j’ai cru entendre «Dans les carnets intimes du messager des rues» comme écrit dans son tweet. Il est ici question de «Runes», un mot que je ne connaissais pas j’avoue (et Tiéfaine c’est pas Tabu Ley non plus). Et c’est là que mon esprit torturé – quand je ne comprends pas – s’est mis en branle pour (le) savoir. Oui, une chanson s’écoute toujours avec traduction et les paroles de la mélodie cachent souvent de beaux trésors. J’ai trouvé, je résume…

Runes. Étymologiquement ce mot signifie secret, chuchotement ou murmure. Les runes c’était un art sacré issue d’un vieil alphabet germanique appelé Futhark (composé des 6 premières lettres de l’alphabet runique: Fehu, Uruz, Thurisaz, Ansuz, Raidho et Kenaz , donc Futhark). Pour faire simple, Rune c’est l’écriture secrète du parcours initiatique de l’être humain tout au long d’une vie terrestre (et certainement la préparation à une autre).

«Des adieux», que nous allons faire au confinement. Sortir et s’en sortir, pas facile. Demain dans la Rue, des Runes, des Ruines? Il nous faut respirer «l’R» du temps, « il est facile d’arriver et difficile de partir » m’a soufflé une copine sur Twitter. Elle a raison. La vie n’est que confinement-déconfinement, un voyage, une marche sans fin. À lundi («Alain a dit»|vous l’avez?»).

♬ Dans les carnets intimes du messager des runes, des adieux ♪….

./…

« Siku Ya Mungu » | Billet avec zéro % de #politicien « logé-nourri-blanchi » dedans..

Siku Ya Mungu Papa Wemba Fde Rugy Nourri logé blanchi

Pour faire le distinguo entre une soirée entre ami.e.s et un « dîner professionnel« , je vous propose une évasion musicale dans le monde merveilleux de Papa Wemba. En 1987, pour des besoins marketing et pour se faire connaître du Grand public à l’international, il avait convié des amis endimanchés dans ses appartements à Paris pour des agapes fraternelles. Un moment festif pour l’artiste musicien 1er d’Afrique, frangin du fils blanc de la tribu Zulu. «Siku ya Mungu », présentation & clip …

Retour aux faits. [1] Papa Wemba n’a jamais été logé-nourri–blanchi! Et [2], il n’a jamais fait le Tour de France pour s’en féliciter, ses invités oui. Billet musique, fait. Pour MacroNique (Politique), lire l’Édito de Sarkofrance.

./…

#JLM « Under Arrest » |#PasDeVague et loin de cette musique (politique) qui tourne en boucle…

Pasdevague JL Melenchon Perquisition

Au milieu des années 90, les Inrocks s’entretenaient avec « Arrested Development »05 juillet 1994 – tandis que le monde entier se déhanchait sur « EveryDay people ». Les vrais savent. Le temps passe et la sonorité politique d’aujourd’hui tourne sur JLM Under Arrest. Pour changer de refrain et de musique, The Guardian nous propose un back to The #Sound of #Atlanta, ça va vous faire beaucoup de bien…

Billet comprimé (politique), prescription by Véro Servat. Cette consultation est gratuite. De rien.

/illustration by Me

Public Enemy : Du miroir de la violence …

Prolégomènes: « Les personnages & les situations de ce récit ne sont pas forcement imaginaires. Toute ressemblance avec une fiction récente ou situation historique ayant existé est purement fortuite (ou pas) ». Attention, les images ci-dessous basées sur des faits historiques et bien réels sont d’une violence inouïe ...

“Honky Talk Rules” by Chuck D, Lead vocal de Public Enemy, sample évident de “Honky Tonk Woman” des Stones [oui]. Extrait: « i let the entire world hear and know of your problem, but let everybody also know of your crimes, but you don’t want to ever fix this world by solving rather have the whole earth singing to your lies… » A traduire (déjà ici).

L’« effet miroir», une violence inacceptable … ./…      

#ArethaFranklin, Emotional grace …

Du mouvement des droits civiques (aux côtés de Martin Luther King, de Rosa Parks, etc) jusqu’à Barack Obama, un lien, un nom et une voix, celle de la Queen Of Soul Aretha Franklin. Toute une vie de Roots

God bless Aretha Franklin, Amazing grace ..

./…

Quand « Beyoncé clip le Louvre », la #culture urbaine redonne vie à l’#Art et à l’Histoire…

Dans ce clip (Apshit) réalise au Louvre par Beyoncé & Jay-Z, les références à une certaine histoire sont nombreuses (à découvrir). Les toiles jusque là hiératiques, se dévoilent avec majesté, les œuvres s’animent au rythme des notes et entrent dans la danse, le « Sacre de Napoléon » est enfin festoyé. Et que dire de cette 1ère « visite de famille » pour la « la négresse » de Marie-Guillemine Benoist, heureuse, sous le regard et la tendresse Joconde de Monalisa sa copine 

« Culture urbaine » n’a jamais aussi bien porté son nom. Demain, « ils » iront au Louvre sur les traces de cette toile mouvante, demain, ils étudieront l’Histoire de l’Art dans les collèges et lycées via ce support dynamique, demain, ils s’approprieront l’œuvre figée pour une nouvelle dynamique sociale. Demain, ou pas. Allez, tous au Musée les Djeuns’, #culturezVous! A ce propos, une question: « Pour vous, que représente cette image tirée du clip de Beyoncé? » Ah! indice: la symbolique historique est importante, très. Ref. à l’histoire d’un long voyage sans retour. Et Vous avez 4heures …

Traitre negrière esclaves bateaux

Bonne Fête des Pères les copains. (Billet Culture, fait.)

./..

My « Army Of Lovers », faut connaitre …

Si tu ne connais pas ..

« 🎵 Be be ay be be ay!🎶 Around the world around the world 🎵 A time to go a time to live 🎶 A place to be a love to give 🎵 When traveling around the world My army of lovers 🎶Be be ay be be ay!🎶… ». Bref, faut connaître…
.
Music video by Army Of Lovers performing « My Army Of Lovers », (C) Disco Extravaganza, 1991 Universal Music AB

./…

Au rythme de la #Rumba (Kongo) …

Natif d’un paradis absurdement raté, j’habite une vaste pensée, oui j’habite une merveille entre Rhône et Saône et le plus souvent, quand tout m’effraie, j’habite le rythme de la Rumba. Entrez, c’est open …

Au cœur de ce qui enchante ma vie, ces airs (Césaire) joyeux

./…

 

Afrika Obota ou « Mère Afrique » de Pierre Claver #Akendengue. Billet [@Zgur_ Music] …

Dans le casque «Extimités (musicales)» l’émouvante « Africa Obota » ou «Mère Afrique» du Grand Pierre Claver Akendengue, l’encyclopédie de la musique africaine. L’ami @Zgur_ ne jure que par lui. Il connait #AfricaObota, ce sublime chant en langue Omyènè du Gabon qu’il ne … parle pas – à vérifier-. Et ça l’a marqué, moi aussi d’ailleurs, depuis tout petit au Congo, une mélodie très présente sur le «Grundig Satellit 2000» – la radio de mon Père- toujours connecté sur les ondes courtes d’ «Africa n°1, Boite postale 001 Libreville Gabon» (comme l’annonçait le générique, de mémoire). Au menu, une longue intro symphonique qui sublime la «Mère Afrique» au rythme guitare acoustique et percussions (bongos, congas, goumbis, talking drums, etc). J’avoue, ce beau refrain «🔊Congoooôôôô-ho! Algérie! Nigéria 🎶Zaïre – Ghana🎶 – Éthiopie🎵 – Camerounnn!🎶🎶» à 2’20 m’a beaucoup marqué, une vieille addiction que je vous livre …

Pour la « récitation des pays d’Afrique » y a pas mieux, en musique en plus, je le conseille. Ouvert et très engagé, « plus grand » que Manu Dibango en Afrique mais moins connu à l’international, Pierre Claver Akendengue avait répondu au «discours de Dakar de Sarkozy» en novembre 2008 dans « Vérité d’Afrique », un album vision globale de l’histoire de l’Afrique, à découvrir.

Africa Obota Pierre Akendegue

🎶Africa! Africa! Africa! Africa ! [En savoir plus, relire billet Zgur de juin 2009]

./…