L’apaisement à peser de Manuel Valls…

Manuel Valls s’était invité à la « séance du thé du 27ème jour du Ramadan », ce vendredi soir à la Mosquée d’Évry. L’ancien député Maire d’Évry a lancé un message d’apaisement à la communauté musulmane de France: «A travers le rayonnement de la mosquée d’Évry, je veux parler à tous les musulmans de France en partageant ce repas: les musulmans de France, c’est la France. Je veux réaffirmer que la République laïque, ce n’est pas la négation des religions ou, pire, le mépris de ceux qui croient». Un très beau message d’apaisement qui n’a semble t-il pas convaincu grand monde, comme l’illustre ces deux messages qui se suivent (comme par hasard) sur twitter

Manuel Valls Apaisement Evry

Le recteur de la Mosquée d’Evry a adressé à Manuel Valls le message suivant: «nous manifestons pour que cesse le massacre des innocents, l’antisémitisme ne fait pas partie de l’Islam. La France est très grande, elle peut faire beaucoup de choses : c’est notre espoir. ».

Un mot sur ce beau message d’apaisement de Manuel Valls: Sébastien F. n’y croit pas une seule seconde, Félicité D. semble avoir un gros doute. Juste un truc, il vrai que pour être crédible dans l’apaisement, il faut commencer par l’être soi-même, enfin, je crois. Vous remarquerez que, en signe d’apaisement, je n’ai pas dit que c’était une « opération récup », non, j’ai pas dit ça!..

Lire: Apaisement: F. Hollande se démarque de "la ligne Valls"

Je pense que Bernard Cazeneuve, Ministre des Cultes… (non, rien, apaisement on a dit,). On va garder « les musulmans de France, c’est la France« . C’est bien.

(…)

Publicités

Manuel Valls: Les Musulmans, la République et la Loi…

RépubliqueTrois phrases de Manuel Valls à retenir. C’était jeudi dernier, à la mosquée d’Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne) pour la rupture du jeûne du ramadan, Manuel Valls, le Ministre de l’intérieur (pas encore en vacances) avait déclaré:

1. « S’attaquer aux musulmans de France (…) c’est s’attaquer à la République ». Une phrase hautement symbolique, en réponse à la montée des «actes anti-musulmans» de ces dernières semaines. Pour ne laisser place à aucune tentative de récupération par les « veilleurs de banlieue », par les prédicateurs de haine dans les cités,  il a précisé…

2. « La loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public doit être appliquée avec fermeté (…) Ceux qui continuent de plaider pour le port de ce voile défient nos institutions ». Des droits, et des devoirs…

 

Et, pour lever toute ambiguïté, 3. « je ne laisserai jamais dire, ni ne laisserai croire, que les forces de l’ordre (…) privilégieraient davantage les actes antisémites que les actes anti-musulmans ou anti-chrétiens ».

La République pour tous.