Dimanche sans Pape: Top 7 des péchés à faire…

Cet après midi, chez des amis à l’heure de l’apéro, on a joué à « Un dimanche sans pape », un nouveau jeu où chacun doit énumérer 7 pêchés capitaux pardonnables par le prochain pape. Allez, au pif…

7péchés
1. Acheter le livre de Nadine Morano et dire que c’est une belle oeuvre expérimentale d’une stupéfiante puissance littéraire (style nouvelObs pour le « roman » de Marcela iacub). Oui Nadine, t’es allée au bout de la tristesse du monde pour ce trésor  d’un éclat  réel. Merci.

2. Avoir une relation extraconjugale avec préservatif. Un gros péché qui compte double au Scrabble et au Vatican.

3. Faire croire à Gaspard Proust (de chez Ardisson) qu’il est aussi drôle que Stéphane Guillon. C’est très mal.

4. Dire à un sans-papier que sa demande de statut de réfugié politique a été acceptée! (Pour de faux). Le laisser payer l’addition au resto pour fêter la chose.

5. Envoyer un courrier signé Taubira à Christine Boutin et Frigide Bardot, leur annonçant l’annulation du Projet de loi sur le #MariagePourTous.

6. Dire à Nicolas Sarkozy que le Conseil constitutionnel a invalidé l’élection du François Hollande du 06 Mai 2012. La cocoe avait oublié de compter les voix de Mayotte, il gagne avec 111 voix d’avance et qu’il peut reprendre sa place. Pirater le figaro pour éditer l’info à la Une.

7. Faire une prière.

D’ici la fumée blanche du conclave qui débute mardi, vous pouvez…

Publicités

Sarko-tic > » Nous sommes le seul pays au monde à … »…

Ce début de phrase vous parle? Vous aussi? Il est vrai que le désormais  »Nous sommes le seul pays au monde à avoir …. » va rentrer dans le panthéon des tics de la politique française.

C’est devenu un préfixe dans l’argumentaire de Nicolas Sarkozy. Soit pour se valoriser ou, pour critiquer les avis contraires à sa politique. Tout y passe. C’est un tic qui accompagne de fausses affirmations. Un jeu…

Question pour un champion (France3) va bientôt l’intégrer dans le célèbre jeu de Julien Lepers dès septembre 2012:

Julien Lepers: Question…

Vous gardez la main…

Indice chez vous >Nous cherchons un homme politique français

Top! Qui, Qui, qui, qui a déclaré:  »Nous sommes le seul pays au monde à ****…

Nicolas Sarkozy!

Bravo! une seconde!, nouveau record!

Facile

J’ai trouvé dans impôts-économie, quelques données justes, tirées de Marianne, pour alimenter ce nouveau jeu:  »Nous sommes le seul pays au monde... »…

1. Nous sommes le seul pays au monde à avoir des dépenses de fonctionnement de la Présidence de la République supérieures à celles des USA et de l’Allemagne (voir graphique ci dessus).

2. Nous sommes le seul pays au monde où les habitants supportent le plus lourd tribut pour les seules dépenses du Président de la République en période de crise.

Même en additionnant les trois autres pays (USA, Allemagne, Grande Bretagne), C’est nous qui payons le plus, sans être pour autant le plus grand des pays comparés (en population, en économie, ou capacité d’exportation) etc …

3. Nous sommes le seul pays au monde où le Président de la République passe plus de temps en voyage qu’à s’occuper des affaires de l’État. Là aussi, si on additionne la Grande Bretagne et l’Allemagne, on reste loin devant! Les champions, c’est nous! (ou les cons, c’est selon…)

4. Nous sommes le seul pays au monde où des ministres de la République sont condamnés par la justice et continuent à siéger au Conseil des Ministres

5. Nous sommes le seul pays au monde où un Président sortant, cerné par les affaires, peut se représenter à une élection présidentielle sans programme et, ne cesse de piocher dans le programme de ses principaux concurrents.

En conclusion

Nous sommes le seul pays au monde à avoir un Président de la République qui pense que nous sommes le seul pays au monde habité que par des cons. Et, qui ose nous dire:  »Aidez-moi! »

Il est difficile de tromper la vigilance des français désormais très bien informés sur les réseaux sociaux. L’expansion d’internet permet à chacun de vérifier l’information, de comparer les programmes et, d’avoir un avis précis sur les enjeux de cette présidentielle. La vague Hollande est à confirmer dans les urnes dès le 22 avril. La France a besoin de changement.

C’est ce qui ressort des analyses sur les intentions de vote. Même les électeurs de gauche, tentés par Jean Luc Melenchon pensent que leur leader peut attendre les prochaines échéances de 2017, voir de 2022, dans l’intérêt de la gauche…

————————————-
Pour les commentaires, merci de commencer par:  »Nous sommes le seul pays au monde… ». C’est pour Julien Lepers de  »Question pour un Champion ».
————————————-
Merci.