Cinq bonnes raisons de suivre les soirées électorales sur France 3 Régions… #Lyon2014

Municipale2014, Lyon Rhône-AlpesCe matin 09h00, France3 Rhône-Alpes a dévoilé son dispositif spécial pour les soirées électorales du 23 et 30 mars. «Blogueur-invité» à ce point presse, j’ai pris des notes pour vous expliquer avec mes mots, pourquoi vous allez être les premiers sur l’info le soir de la grand’messe électorale sur Fr3Rhône-Alpes. 

D’abord une chose, lorsqu’on cause télévision, l’habillage est de circonstance même sur un blog (politique). Permettez donc, Mesdames Mesdemoiselles (ça ne se dit plus) et Messieurs,  que je m’installe dans le fauteuil du présentateur-vedette, en compagnie de mes deux assesseurs de circonstance (Paul Satis et Olivier Michel, journalistes politique sur Fr3Rhône-Alpes, avant de vous donner les 5 bonnes raisons de suivre les Municipales sur France 3 Rhône-Alpes (ou dans votre Région, pareil).

Paul Satis et Olivier Michel FRance3, Municipales lyon2014(Faire présentateur télé face au prompteur et sans oreillette, ça c’est fait)

1. La première raison est une évidence: l’élection municipale est un scrutin local, n’en déplaise aux « nationalisateurs des élections locales » (nouvelle expression, c’est plus parlant). Pour une municipale, l’électeur lambda cherche avant toute chose, une info de proximité (écoles, cantines, le cadre de vie, l’emploi, les transports, le rayonnement international, d’urbanisme, la qualité de vie, etc.) enfin, il s’intéresse aux sujets en lien direct avec son quotidien, de la proximité avant tout. Puis viendra le temps des tendances et résultats le soir des élections, pour sa commune, son arrondissement etc,. Le relais automatique avec l’Édition Nationale de France3 permet de suivre les directs grâce à la richesse éditoriale des 24 antennes régionales associés. Oubliez donc BFMTV, itélé et les autres chaînes d’info, la municipale se joue chez vous.

2. Pour les débats pré et post-électoraux des candidats de votre commune. Entendre les grands majors de la politique nationale nous expliquer à longueur de soirée notre politique locale sans connaitre notre ville et nos préoccupations, c’est…, enfin passons.. Fr3Rhone-Alpes organisera par exemple, ce jeudi 20 mars un grand débat avec toutes les têtes de liste de la municipale lyonnaise. Voici le programme.

Débat municipale Lyon 2014, les candidats et résultats

Puis, les admissibles du deuxième tour (s’il y un deuxième tour) se retrouveront pour la belle à Lyon et dans deux villes importantes de la région (Roanne par exemple).

3. Le dispositif Fr3Rhone-Alpes est exceptionnel (j’ai vérifié, c’est bien et c’est beau). L’image vieillotte de France3, c’est une connerie à oublier, car les moyens mis en place nous plongent dans une nouvelle ère numérique, compatible avec les réseaux sociaux: Tenez, le soir de l’élection dès19h00, on pourra suivre le direct sur son smartphone ou sa tablette (iPad) via un « fleuve d’actualité » alimenté au fur et à mesure  avec des résultats par commune, par arrondissement, des réactions etc..

photo 4

4. Pour l’info de proximité, proche des électeurs.  C’est déjà le cas depuis le 03 mars avec le décryptage de l’info par Paul Satis et Olivier Michel (en haut avec moi dans la photo) dès 19h00 dans le « journal de campagne » : Monographies, portraits des candidats, sondages, anecdotes etc. Bref,  des outils simples pour comprendre les enjeux locaux.

5. Les réseaux sociaux et des débats interactifs. Pour suivre le fil des tweets, un hashtag est à disposition: #MunicipalesRA. Dispositif piloté par une équipe Web de 4 personnes (deux journalistes, une chargée d’édition numérique, une animatrice des réseaux sociaux (Facebook, twitter etc). Mieux, entre les deux tours, des «débats citoyens» se feront en partenariat avec Google «Hangout», ce qui devrait plaire à Jegoun qui souvent en parle.

Pour finir, , la vraie raison, c’est le fait de m’avoir invité, c’est dire combien ils s’intéressent à la proximité, à moi (Merci pour l’invitation), à vous. Aussi, je pense que vous ferez comme moi pour une autre raison: On paye une redevance télé, tant qu’à faire, on regarde!

C'est par là: France3 Rhône-Alpes, Municipales 2014

Voila.

Publicités