#Terrorisme et Société: S’accrocher, pour ne pas glisser… #Orlando #Magnanville

Les temps sont durs, et les tensions durent, revue de stress…

image

D’un attentat à l’autre et sans transition, d’Orlando à Magnanville, le doute s’installe, la peur de glisser comme l’écrit si bien @Catnatt dans un très bon papier à lire dans Slate.fr.

20160614_150519

«Je me surprends à penser court, à penser radical, à penser expéditif»Un excellent billet  qui résume très bien nos peurs, le ral bol face à  ces tarés qui veulent nous dicter notre mode de vie. Un papier miroir de nos angoisses et reflet de nos tentations vers la « facilité », et qui se lit comme une espérance

« il faut avoir les nerfs bien accrochés. Parce que je suis sûre d’une chose, à l’échelle de l’histoire, le radicalisme ne gagne jamais. Tous ces siècles n’ont oeuvré que pour la liberté, du moins une certaine forme de liberté progresse. Les statistiques sont là, inébranlables : pour l’instant, à l’échelle du monde, ça va mieux. Accrochons-nous… (…)… « 

Oui, s’accrocher, pour ne pas glisser...

./…

Publicités