J. Lavrilleux dit « la petite frappe » est tombé: complicité d’escroquerie, recel, faux et …

L’Affaire Bygmalion, le casse du siècle de la présidentielle 2012 n’en finit pas de secouer le Gang des Républicains. Jérôme Lavrilleux (dit Jéjé la petite frappe) est tombé (mis en examen) pour «recel d’abus de confiance», «complicité d’escroquerie», «complicité de financement illégal de campagne électorale» et «usage de faux». Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Lavrilleux Sarkozy Bygalion Copé2015/06/img_1831.jpg

Jean Fanfan (dit Copé) se terre dans sa nouvelle planque et Paul Bismuth le chef de la bande organisée court toujours. Pendant ce temps, les « batards de juges » accumulent les charges et espèrent que J. Lavrilleux se mettra enfin à table. La traque continue.

(Lire in Le Monde)

« Jeudi noir » pour #Sarkozy: les juges valident les «écoutes téléphoniques», trafic d’influence…

image

«Mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy. La Cour d’appel a validé les écoutes téléphoniques dans le cadre de la procédure pour trafic d’influence et corruption qui vise l’ex-chef de l’Etat » écrit Challenges (lire). Trois ans après son éviction de l’Elysée, nouvelle gueule de bois pour Nicolas Sarkozy. Chez Alain Juppé, la journée du Bordelais-nouveau (disons, la Juppé) peut commencer.

Et c’est pas fini! N. Sarkozy vient de perdre son « Louvrier« , garde à vue.

unnamed

La France, ce pays Républicain. Jeudi noir. (…)

EXCLU: le « télephone bis » de Nicolas Sarkozy alias Paul Bismuth (image)…

Mieux qu’un simple enfumage dans LePoint.fr, une vraie info: le téléphone bis de Nicolas Sarkozy, alias Paul Bismuth, celui qu’il utilisait en cachette pour échapper à la surveillance des juges d’instruction. On a retrouvé l’image…

Télephone bis de Sarkozy Tribune le point

Il avait bien un deuxième téléphone, plus petit. L’info du jour…

« Ce que je veux dire à Nicolas Sarkozy» La réponse flinguée d’un français sympa…

Sarkozy Le Figaro“Nicolas Sarkozy : Ce que je veux dire aux Français.” Titre le Figaro à la UNE de son édition de vendredi 21 Mars.

Après deux ans de silence (enfin, si on veut), poussé par les affaires, il sort enfin de sa tanière! Pour qu’il abandonne ses cactus et qu’il revienne à Paname, il faut qu’il en arrive une sévère au nerveux Paul Bismuth. Ou qu’il ait besoin de pognon ou qu’il soit tombé dans une béchamel infernale!

Je ne savais pas comment dire certaines choses à Nico… enfin à Paul Bismuth. Sympa, je serais d’avis qu’on aborde molo car j’ai trouvé dans notre patrimoine sympas-racailles (chez les tontons flingueurs) des mots et expressions pour répondre à Nicolas Sarkozy. (avec modifs, Prêts?)

«(…)

Nico mon pote, je vais éviter de te traiter de pv’con même si tu le sais, les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Dis Nico, J’ai pas entendu dire que le Gouvernement t’avait rappelé, qu’est ce qui t’a pris de revenir à la UNE du Figaro? T’as sorti le vitriol? C’est curieux chez les « ex »  ce besoin de faire des phrases dans un papelard!. Nico, je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier… l’homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire: Tu commences à nous les briser menu!

Dis donc Nico, t’essaierais pas de nous faire porter le chapeau, des fois comme avec Mouammar l’alibi? Faut le dire tout de suite, hein Nico, il faut dire, le Mouammar, tu l’as eu en viager avec l’aide de BHL, près trois mois, l’accident bête, la belle affaire! On a voulu être diplomate pour éviter que le sang coule à l’UMP, mais maintenant c’est fini, tu vas avoir un réveil pénible Nico, les juges c’est pas la Stasi, mais ils vont te travailler en férocité, te faire marcher à coup de lattes! À ma pogne, je veux le voir! Et je te promets que tu demandera pardon, et au garde-à-vous !

UMP Tonton flingueurs Sarkozy Figaro UNE

Dans la vie, Y’a des impulsifs qui téléphonent, y’en a d’autres qui écoutent. Et t’as osé les traiter de bâtards les juges? Tu ne te rends pas compte! Ils ont la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours. Mais dis donc, ils ne sont pas juges pour beurrer les sandwichs! Des dingues ces juges, ils soignent sans ordonnance, sévère, aux quatre coins de Paris qu’on va te retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Ils dynamitent, dispersent, ventilent! t’es foutu, profite de ta femme mec, dors…, tu dormira encore mieux quand t’aura pris ta peine dans la gueule! Tu entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban… Ils vont te renvoyer tout droit à la maison mère… au terminus des prétentieux, c’est moi qui te le dis,  la boîte qu’ils vont te trouver les juges, c’est le bagne avec le réveil au clairon et tout le tintouin, non mais sans blague!?

L’Élysée, c’est Montauban, On ne devrait jamais quitter Montauban en laissant des traces. Change d’avocat, ou barre-toi en Crimée, te caner chez le Russe, te coucher avec le soleil et te lever avec les poules, Gégé te trouvera un passeport. Oui Nénesse, te faire enterrer avec ta régulière,  cherche pas à comprendre, faut prier que ça ne tourne pas à l’orage, sinon, te préparer à des nuits blanches, des migraines, des nervousses breakdowns comme on dit en banlieue. La bave du crapaud n’empêche pas la caravane judiciaire de passer!

En politique, si on se plante, on paye comptant et en liquide!. J’dis pas que Pat Buisson était un indic, non, il avait juste l’esprit extrême-droite. Quand tu parlais augmentation d’impôts des français, il sortait son dictaphone avant que t’aies fini!. Mais il nous a tout de même apporté de beaux enregistrements!

Pépère? Il assure, j’peux pas te donner les détails, j’ai promis, ce serait mal.

(…)»

Signé: un français sympa (Texte dialogues de Michel Audiard)

La droite et le « Grand banditisme (politique) »: les révélations enchainées…

photo 1Dans un point presse à l’Élysée, le président de la République a rappelé de façon solennelle, les grandes lignes de la Constitution. «Ma responsabilité, comme chef de l’État, c’est d’assurer l’indépendance de la justice, un principe fondamental…».

Depuis deux ans, la justice retrouve une certaine liberté, elle passe de façon incontestable (affaire Cahuzac)  sauf dans un milieu, celui du « Grand banditisme politique » à droite de l’échiquier. Contester les institutions et la Justice, c’est le programme politique des partisans de l’ex-majorité (UMP):  » La France, nous l’aimons, sa justice aussi sauf quand elle quitte la banlieue pour s’occuper de nos magouilles à l’UMP ». Une vraie bande organisée, des pros de la politique. Pour revenir aux faits sans enfumage,  je vous propose de relire l’acte d’accusation du Canard enchaîné de cette semaine, les détails des affaires en cours d’instruction…

1. Genèse de la « bande organisée »: Les Apprentis

photo 1

2. La taupe et le chef de clan: L’enregistré consentant

photo 2

3. Usurpation d’identité: un ex Président nommé « Paul Bismuth »

Sarkozy révélations du Canard Enchainé

4. Corruption et trafic d’influence: Quand l’infiltré Azur

Sarkozy révélations du Canard Enchainé4

5. Finances occultes, les notes

Sarkozy révélations du Canard Enchainé 5

Dans affaires, des noms cités dans des procédures judiciaires comme dans les milieux du Grand banditisme. La bande organisée est une évidence comme le titre Médiapart dans un dossier (accès abonnées).

Sarkozy bande organisée

Que la justice passe, pour en finir avec les « voyous de la République », particulièrement actifs à droite…