Rachida Dati, la Sapelogue épinglée …

La Cour des comptes épingle les dépenses de Rachida DatiRachida Dati l’ancienne Garde des sceaux s’est bien gardée de déclarer quelques dépenses vestimentaires sur son compte personnel, elle les a porté dans les lignes comptables du Ministère de la justice lorsqu’elle officiait Place Vendôme, info de la Cour des Comptes qui vient de l’épingler pour dépenses sapologiquement exagérées.

Près de 190 000 euros de dépenses indues, notamment de vêtements, des foulards Hermès, des frais de communications, etc. Le coup (coût) du foulard…

Rachida Dati épinglée pour des dépenses indues quand elle était garde des sceaux

Rachida Dati, ancienne égérie de la Sarkozie (une firme politique en bande organisée, spécialisée dans les collections finances-cachées – Collection Automne-Bettencourt, la ligne Désert-de-Libye, le hors-série Bygmalion saison Printemps-2012, etc. -) n’a pas respecté le principe premier de la confrérie (Wo)Mens’wear, c’est-à-dire, «Porter avec élégance des épingles sur soi (ou de la soie), mais ne jamais se faire épingler pour mauvaise diatance ». Malgré son séjour initiatique au Congo-Brazzaville en juillet 2013,  Rachida Dati vient de trahir «l’esprit de la Sape» par ce non-respect manifeste des règles de cet «échappatoire à la dureté de la vie et aux difficultés du quotidien» qu’est la Sape. L’amour du Kitendi (foulard) n’est pas une circonstance atténuante, et l’élégance ne peut souffrir d’une connivence avec les fonds publics.

Christiane Taubira, l’actuelle locataire «Place Vendôme» est tout aussi fashion-victime, mais à l’insu de son plein gré, car victime (elle) de la Noirophobie des fractions racistes qui toujours «l’épinglent», une fâcheuse récurrence, mais ça, c’est une autre histoire que Rachida Dati n’a pas compris. Elle vient d’éditer un #tweet.S.O.S.

Tweet sos Rachida Dati Taubira Najat Vallaud Belkacem

Ah bon? Tu pousses le bouchon un peu trop loin Rachida! Ce n’est pas la bonne formule pour un appel à l’aide (elle se dit victime d’une «cabale politique» de la part des amis de Nicolas Sarkozy). Possible mais, les élégants d’Afrique se désolidarisent, pas concernés par les tribulations internes à l’UMP selon le principe de la séparation de la Sape et de la Politique, loi 1905, Art.13, débrouillez-vous.

Billet connerie (vestimentaire) & politique, fait.

(Screen)

Publicités

Style Taubira: Nouvelle tendance, Place Vendôme, Paris ..

Adopter une nouvelle fragrance. Combler un manque, une absence, être heureux, c’est le principe même de l’adoption, une envie à forte   valeur sociale. L’adoption peut être liée à une décision de justice, c’est du moins la forme légale d’une filiation sans faille.

La justice de la République avait depuis quelques années besoin d’une nouvelle fragrance. En effet, très peu de Français connaissent le nom de l’ancien Ministre de la Justice sous Nicolas Sarkozy. (Ah! C’était qui?). On était un peu orphelin. Avec Christiane Taubira, malgré une chasse à courre organisée,  une injustice a été réparée. Tendance…

Place Vendôme, la Garde des sceaux  ne fait pas du shopping-à-la-Dati. Elle travaille, façonne la nouvelle politique pénale de la République. Pas celle qui fait de la prison  »la seule réponse, la seule peine, la seule référence », mais  celle de la révision des  »peines planchers » introduites par NicolasSarkozy, responsable d’une bonne partie de l’inflation carcérale. Difficile de ne pas partager cet avis.

Désengorgement des prisons, Réformes des peines planchers et du Conseil Supérieur de la Mgistrature, trois grands chantiers pour un Ministère de la Justice enfin retrouvé. Je ne résiste pas au plaisir d’entendre JFCopé dire:  »les gens ont voté Marine Le Pen (…), et on a Taubira à la justice ». Des mots, de Meaux.

Et l’adoption? (J’y arrive, on se calme). Les premiers orphelins de la justice, c’est à dire, la profession (Magistrats, Avocats, les justiciables, etc.) approuvent ces nouvelles orientations et apprécient particulièrement le  style Taubira, la nouvelle tendance, Place Vendôme à Paris…

 »Que l’on rende enfin justice à Christiane Taubira! » clament Patrick Klugman et Léo Forster, dans une tribune libre dans Le Monde(idées). Pour ces deux avocats-à-la-cour,  » En à peine 100 jours, nous assistons à un redressement où la raison reprend le dessus sur l’émotion. Que l’on juge: Rétablir un ministère qui ne soit pas une simple annexe du ministère de l’interieur était devenu une exigence. Si l’ordre doit être assuré, ce n’est pas au détriment de l’équité et de la dignité ». Pas mieux comme signe d’adoption.

Autre orphelin soulagé par cette « adoption », Maître-Eolas, notre célèbre avocat à la cour et sur Twitter…

Adopté!. La Justice a enfin trouvé son Ministre, les sots Sceaux de la République sont bien gardés. Désormais, lorsque Christiane Taubira parait, le cercle de la profession applaudit. Une nouvelle ère commence.

Il était temps.