« Les #Macron à l’Élysée ça coûte un #pognon de dingue aux français et les gens sont toujours pauvres »

En réponse à la déclaration d’Emmanuel Macron stigmatisant ces salauds de pauvres qu’il pense « responsabiliser (sic) ». Un simple titre pour billet et nous évitera de nous perdre en arguties…

Pour Macron, les aides sociales coûtent un « pognon de dingue » sans résoudre la pauvreté

Du Laurent Wauquiez dans le texte, nouvelle formule. On aurait pu s’arrêter aux seuls frais de fonctionnement du cabinet de Brigitte Macron à l’Élysée, un budget énorme, financé par notre « pognon ». Je résume, extrait…

12 fonctionnaires au service de Madame Macron…

Elle dispose de deux conseillers du président de la République spécialement mis à sa disposition et d’un secrétariat pris sur l’effectif de la présidence. Selon Paris Match, ce sont 10 personnes qui sont chargées de répondre au courrier de Brigitte Macron…

440 000 euros pour les seuls collaborateurs, mais beaucoup plus en réalité, avec le coût (non chiffré) des forces de sécurité qui assurent la protection de Brigitte Macron. Et c’est sans compter également les frais de représentation pris en charge par l’Élysée et le coût des déplacement officiels.

Le budget de l’Élysée, duquel dépendent les activités de Brigitte Macron, est en hausse de 3 millions par rapport à 2017 après avoir été gelé par François Hollande à 100 millions d’euros pendant 4 ans.

Source: Contribuables.org

Cet « assistanat » là, on en parle pas assez. Oui, et ça nous coûte un bras. Oublions les frais de façade et de bouche..

20180614_122620.jpg

On ne parlera pas non plus du fléau de l’assistanat de qui vous savez: « Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), zones franches, exonération de la taxe foncière, facilités comptables, niches et allégements en tous genres, etc.« , un «pognon de dingue» pendant les années Macron ministre de l’économie à Bercy de 2014 à 2016. Et « Lui Président », cet assistanat bat tous les records.

Screenshot_20180615-045723_Twitter

Macron Résident de la Republique a taillé un environnement fiscal et réglementaire sur mesure pour ses donateurs de campagne 2017, pour les entreprises et sans aucune contrepartie! Tout ce blé, et les français toujours de plus en plus pauvres, c’est fou …

Et ce n’est qu’un debut.

./…

Publicités