Oh Mon dieu! Le passé caché de François Fillon…

Selon certaines archives déclassées, on apprend que: FILLON François était un brigand dans la Vendée…

CLIC pour Agrandir

FILLON François: domicilié à Lemur, département de Mayenne et Loire, condamné à mort le 4 nivôse an 2, par la commission militaire séante à Savenay, comme brigand de la Vendée.

Précision pour Jean François Copé: Il s’agit d’une source documentaire avec des fiches nominatives sur les décapités de la Révolution Française. Aucun lien d’affiliation entre ces deux F. Fillon..

Désolé JF Copé, l’actuel Fillon, il a encore toute sa tête! (Et PAF!)

|source|

Publicités

‘’Indignez-vous!‘’: Après le printemps, l’été européen?…

Les temps sont durs et les tensions durent. L’indignation de la jeunesse espagnole semble gagner les différentes capitales européennes. A la question de savoir si ce mouvement s’étendra en Europe, Alain Juppé, Ministre des Affaires Étrangères, interrogé sur Canal+ a déclaré dimanche midi : ‘’Qu’il est peu probable que l’on assiste à un été européen après le printemps arabe‘’…

Il évoque la différence du contexte économique. En France, le chômage des jeunes est de 25 % contre 45 % en Espagne. Il oublie que ce taux de chômage reste élevé et les dégâts de la crise financière dans l’opinion s’y prêtent. D’ailleurs l’OCDE tacle la France pour son fort taux de chômage des jeunes. On se classe 23e sur les 30 pays de l’OCDE. On ne peut pas dire que les bientôt 5 ans de Sarkozysme soient une réussite…

Après avoir traversé le détroit de Gibraltar pour l’Espagne, l’indignation semble donc se répandre partout en Europe: Madrid, Paris, Athènes,  la jeunesse européenne inspirée par Stéphane Hessel se mobilise…

Les révolutions arabes  visaient à renverser des régimes corrompus et autocratiques. En Europe ces mouvements s’inscrivent dans un contexte de politique d’austérité qui touche particulièrement les jeunes. l’Espagne a été plus durement frappé par la crise que d’autres pays européens –  folie immobilière et spéculative, chômage des jeunes des plus élevés, etc-

En Grèce, la dette publique est à 115% du PIB, alors que la limite fixée par Bruxelles est de 3%. Criblée de dettes, elle devra emprunter 53 milliards d’euros cette année si elle veut s’en sortir. Si l’Europe ne l’aide pas, c’est la faillite. Le jeunes d’Athènes affluent depuis des jours par milliers sur la place centrale de la capitale, devant le parlement, pour ‘une mobilisation contre l’austérité calquée sur le modèle espagnol des ‘’Indignés‘’.

D’autres pays européens pourraient suivre: le Portugal, et l’Irlande, l’Italie voir la France. Partout en Europe, on assiste à une montée croissante des injustices, à une hausse des prix des denrées de première nécessité, à des inégalités sociales etc. Tous les ingrédients d’une révolte naissante sont réunis avec de vrais motifs d’indignation…

‘’Quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse‘’ écrivait André Gide. A Paris, le mouvement a débuté jeudi 19 mai devant le consulat d’Espagne où des étudiants espagnols séjournant en France s’étaient donnés rendez-vous. Il a rapidement été relayé par un certain nombre de collectifs regroupant de jeunes militants, classés plutôt à gauche, comme ‘’Génération précaire‘’, ‘’l’Appel et la pioche‘’ ou encore le ‘’Collectif du 21 avril‘’.

‘’Indignez-vous‘’, Paris, la Bastille, 29 mai 2011

Place de la Bastille. Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés, dimanche 29 mai, pour protester contre ‘’le chômage, la précarité et la corruption‘’, et contre ‘’les dérives de la démocratie‘’. A la Bastille fleurissait des slogans du type : ‘’Révoltez-vous ! ‘’, ‘’Indignez-vous ! ‘’, ‘’Résistez ! ‘’.

Explication. Pour sortir de la ‘’crise‘’, les différents pays européens avaient investit des milliards d’euros dans des plans dit de ‘’relance économique‘’ au bénéfice des banques, des Marchés financiers, pour les résultats que l’on sait. Il fallait réguler le capitalisme déclarait Nicolas Sarkozy en 2010 :

‘’En demandant la régulation du capitalisme, je pose les bases qui sauveront le capitalisme parce qu’un jour, les gens n’accepteront plus que se reproduise ce qu’il s’est passé il y a 18 mois‘’.

La régulation du capitalisme attend toujours et les jeunes européens ne l’ont visiblement pas accepté. Ils le manifestent sur les places publiques des capitales européennes. Pour les révolutions du monde arabe, la relative croissance économique sans redistribution des richesses, en Tunisie particulièrement, a été l’un des facteurs déclenchant des manifestations. En Europe, le contexte de crise économique, les politiques d’austérité et les taux de chômage élevés des jeunes expliquent en partie l’effet papillon.

Dans les deux cas, ce sont les classes sociales les plus fragiles qui paient le plus lourd tribut. Mouvements peu structurés certes, les réseaux sociaux ont permis des mobilisations d’ampleur et, le mouvement pas prêt de s’arrêter. A défaut d’un été européen, la rentrée de septembre 2011 risque d’être mouvementée. Assistons nous à une révolution de la conscience?

Il ne s’agit pas en Europe de tomber des têtes, mais de changer le système, de prendre en compte les aspirations légitimes de certaines couches de la population, celles des jeunes particulièrement. Alors,  Faut-il avoir peur des indignés?

________

[Couverture billet: Version américaine de ‘’Indignez-vous‘’. publiée dans  »The Nation »]

[illustration_Bastille  ] PS: ‘’Indignez-vous‘’ sera publié en chine fin juin 2011! Imaginons, Espérons.. 😉

Jasmin: Petit rappel de la Révolution française…

Liberté, Égalité, Fraternité : Vivre libre ou mourir… dans le monde arabe

Révolution: Senteur jasmin...
Révolution: Senteur jasmin...

La Révolution constitue l’un des moments les plus marquants de l’histoire d’une Nation. En fait, elle établit la fin de l’«ancien régime» et inaugure une nouvelle ère pour tous. Ce mot revêt une senteur toute particulière pour le monde arabe en ces temps d’incertitudes… Senteur Jasmin, Révolution par ici, contestation par là etc…

Pour une lecture apaisée de ces évènements du monde arabe, je pense qu’une piqûre de rappel sur la « Révolution Française » s’impose.. (cc à Alain-Gilles et Angélique)..

En France, après l’abolition de l’arbitraire royal et de l’absolutisme, la Révolution a engagé la Nation dans la voie d’un système politique parlementaire, représentatif et plus juste, en passant par la Monarchie Constitutionnelle, puis par la République.

La «Prise de la Bastille» demeure, sans doute, l’un des épisodes les plus frappants. La «Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen», puis la «Déclaration des Devoirs», l’abolition du «droit d’aînesse», des «droits seigneuriaux», des «corvées» et de la «dîme»..

La rédaction de la première «Constitution», les successives réorganisations administrative, judiciaire et fiscale, la «Constitution Civile du Clergé», la nationalisation des biens du clergé (de l’Eglise), l’adoption et la généralisation du système métrique, la création des «assignats» (le premier papier-monnaie)

La création du «Calendrier Révolutionnaire», la laïcisation de l’État Civil, puis l’instauration de la liberté des cultes, le suffrage universel (assez éphémère), la réorganisation de l’enseignement primaire, la fondation des «grandes écoles» et la création des «écoles centrales» (École Normale, Conservatoire des Arts et Métiers, École Centrale des Travaux Publics, Institut de France…)

L’adoption du Franc en tant qu’unité monétaire du pays, la suppression des corporations et l’instauration de la liberté économique, ce sont des mesures et des œuvres considérables réalisées pendant la période dite révolutionnaire (1789-1799); qui plus est, la plupart de ces réalisations constituent un héritage important pour la France Moderne.

Le tunnel de la Révolution…

En outre, c’est de cette même période que datent l’hymne national («La Marseillaise») et le drapeau tricolore français (bleu_blanc_rouge). Néanmoins, la Révolution se caractérisa également par des actes sanglants, des manifestations extrêmes de pouvoir et de violence, dictées par l’intolérance et la terreur, le désespoir et la soif de justice, la famine et la peur… En bref, les troubles et les menaces se multiplièrent, sous la bannière tantôt des royalistes, tantôt de la «commune», tantôt des alliances étrangères et des «émigrés», voire des Montagnards ou de plusieurs autres factions, issues du petit peuple ou de la bourgeoisie.

La «guillotine» devint alors paradoxalement l’instrument de la violence montagnarde et symbole d’égalité: Le roi en fut l’une des premières victimes; cependant, parmi les nombreuses victimes du «rasoir national» et du Tribunal Révolutionnaire, se trouvent quelques-uns des députés sous la Convention Montagnarde, tels Danton, Camille Desmoulins, Saint-Just et Robespierre lui-même.

Le coup d’état du 18 brumaire an VIII (le 9 novembre 1799), par lequel Napoléon Bonaparte s’empara du pouvoir, marquera la fin du rêve de la Révolution: le Directoire sera d’abord remplacé par le Consulat, dont Napoléon sera le premier consul et, ensuite, l’unique consul; cinq ans plus tard (1804), Napoléon se fera nommer Empereur et règnera sans partage près de quinze ans. Avec lui, la France retournera à un régime dictatorial, comme au temps de la monarchie absolue. C’est le retour au conservatisme (1799-1815) sous Napoléon..

Le Serment du Jeu de paume par David, Musée du Château de Versailles. Le serment du Jeu de paume est un engagement d’union pris le 20 juin 1789 à la salle du Jeu de paume, à Versailles, par les 578 députés du Tiers état lors des Etats généraux de 1789. Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution. Si ce serment n’a pas de portée juridique, son impact symbolique est très fort puisqu’il fut le prélude de la souveraineté nationale et de la séparation des pouvoirs. Il amènera la réunion des trois ordres (Noblesse, Clergé, Tiers-États) en une « Assemblée nationale constituante », dont sera issu l’abolition de la féodalité (4 août 1789), la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789), et les grands principes de la Constitution (fin 1791). Parmi les personnages on note: Barère qui rédige son journal « le point du jour », Le moine Dom Gerle, L’abbé Grégoire et le Pasteur protestant Rabaut Saint Etienne, Bailly, Robespière, Le « Père Gérard » seul paysan de l’Assemblé, Mirabeau et Barnave,  Martin d’Auch, Député de Castelnaudry qui a refusé de prêter le serment..

Cependant, à partir de 1840, le régime devint de plus en plus conservateur, alors que les mouvements réformistes apparurent comme plus agressifs; Guizot, le chef du gouvernement, peu sensibilisé aux idées libérales et socialistes, pratiqua une politique autoritaire qui déclencha le mouvement insurrectionnel populaire de 1848. Ce fut la proclamation de la IIe République.

Louis-Napoléon Bonaparte (neveu de Napoléon 1er), réussit un coup d’État (1851), et se fit élire Empereur des Français (1851) sous le nom de Napoléon III; ce fut le Second Empire. Napoléon III se transforma rapidement en véritable dictateur: il supprima la liberté de presse, exclut les opposants régime, exerça une politique extérieure belliqueuse, suscitant ainsi partout la révolte. Entraîné dans une guerre avec la Prusse, il fut fait prisonnier à Sedan (1870) et dut abdiquer, tandis que les forces ennemies marchèrent sur Paris, qui se rendit en 1871. Ce fut la fin du Second Empire et le début de la IIIe République, qui stabilisa enfin la France. (…) La Quatrième République est le régime politique de la France d’octobre 1946 à octobre 1958.

Et en 1958, enfin nouvelle Constitution sous les hospices de Général De Gaulle (Vème République) etc…..

Pour finir, voici Ce Que Je pense: la Révolution c’est long et douloureux comme une naissance, mais, aussi beau qu’elle… . Keep quiet.

Sources : En savoir plus