[Régionales 2015, infographie]: Projection et inquiétudes …

Comme si ce n’était pas déjà assez pénible pour la Gauche, le journal LeMonde remet une couche avec une projection du scrutin départemental 2015 sur les Régionales. Prenez des notes, à chacun sa région…

2015/03/img_1153.pngCLIC POUR AGRANDIR

Six régions à Gauche, 7 à Droite, Zéro FN mais avec deux très fortes implantations FN (Nord Pas de Calais, Provence Alpes Côte d’Azur). P’tite inquiétude pour ma région (Rhône-Alpes) actuellement à Gauche (sans l’Auvergne) qui basculerait à Droite. Ah bon? D’abord une chose, Lyon Métropole n’a pas participé aux Départementales et, il est difficile d’évaluer l’impact du « silence » de la Ville Capitale dans ces départementales, l’apport des leaders, il n’en sera pas de même pour les #Régionales2015. On va donc attendre calmement la fin du 2ème tour de ces ex-cantonales déjà, puis  on avisera, c’est juste une projection.

A chaque jour élection suffit sa peine.

(…)

Publicités

Cinq bonnes raisons de suivre les soirées électorales sur France 3 Régions… #Lyon2014

Municipale2014, Lyon Rhône-AlpesCe matin 09h00, France3 Rhône-Alpes a dévoilé son dispositif spécial pour les soirées électorales du 23 et 30 mars. «Blogueur-invité» à ce point presse, j’ai pris des notes pour vous expliquer avec mes mots, pourquoi vous allez être les premiers sur l’info le soir de la grand’messe électorale sur Fr3Rhône-Alpes. 

D’abord une chose, lorsqu’on cause télévision, l’habillage est de circonstance même sur un blog (politique). Permettez donc, Mesdames Mesdemoiselles (ça ne se dit plus) et Messieurs,  que je m’installe dans le fauteuil du présentateur-vedette, en compagnie de mes deux assesseurs de circonstance (Paul Satis et Olivier Michel, journalistes politique sur Fr3Rhône-Alpes, avant de vous donner les 5 bonnes raisons de suivre les Municipales sur France 3 Rhône-Alpes (ou dans votre Région, pareil).

Paul Satis et Olivier Michel FRance3, Municipales lyon2014(Faire présentateur télé face au prompteur et sans oreillette, ça c’est fait)

1. La première raison est une évidence: l’élection municipale est un scrutin local, n’en déplaise aux « nationalisateurs des élections locales » (nouvelle expression, c’est plus parlant). Pour une municipale, l’électeur lambda cherche avant toute chose, une info de proximité (écoles, cantines, le cadre de vie, l’emploi, les transports, le rayonnement international, d’urbanisme, la qualité de vie, etc.) enfin, il s’intéresse aux sujets en lien direct avec son quotidien, de la proximité avant tout. Puis viendra le temps des tendances et résultats le soir des élections, pour sa commune, son arrondissement etc,. Le relais automatique avec l’Édition Nationale de France3 permet de suivre les directs grâce à la richesse éditoriale des 24 antennes régionales associés. Oubliez donc BFMTV, itélé et les autres chaînes d’info, la municipale se joue chez vous.

2. Pour les débats pré et post-électoraux des candidats de votre commune. Entendre les grands majors de la politique nationale nous expliquer à longueur de soirée notre politique locale sans connaitre notre ville et nos préoccupations, c’est…, enfin passons.. Fr3Rhone-Alpes organisera par exemple, ce jeudi 20 mars un grand débat avec toutes les têtes de liste de la municipale lyonnaise. Voici le programme.

Débat municipale Lyon 2014, les candidats et résultats

Puis, les admissibles du deuxième tour (s’il y un deuxième tour) se retrouveront pour la belle à Lyon et dans deux villes importantes de la région (Roanne par exemple).

3. Le dispositif Fr3Rhone-Alpes est exceptionnel (j’ai vérifié, c’est bien et c’est beau). L’image vieillotte de France3, c’est une connerie à oublier, car les moyens mis en place nous plongent dans une nouvelle ère numérique, compatible avec les réseaux sociaux: Tenez, le soir de l’élection dès19h00, on pourra suivre le direct sur son smartphone ou sa tablette (iPad) via un « fleuve d’actualité » alimenté au fur et à mesure  avec des résultats par commune, par arrondissement, des réactions etc..

photo 4

4. Pour l’info de proximité, proche des électeurs.  C’est déjà le cas depuis le 03 mars avec le décryptage de l’info par Paul Satis et Olivier Michel (en haut avec moi dans la photo) dès 19h00 dans le « journal de campagne » : Monographies, portraits des candidats, sondages, anecdotes etc. Bref,  des outils simples pour comprendre les enjeux locaux.

5. Les réseaux sociaux et des débats interactifs. Pour suivre le fil des tweets, un hashtag est à disposition: #MunicipalesRA. Dispositif piloté par une équipe Web de 4 personnes (deux journalistes, une chargée d’édition numérique, une animatrice des réseaux sociaux (Facebook, twitter etc). Mieux, entre les deux tours, des «débats citoyens» se feront en partenariat avec Google «Hangout», ce qui devrait plaire à Jegoun qui souvent en parle.

Pour finir, , la vraie raison, c’est le fait de m’avoir invité, c’est dire combien ils s’intéressent à la proximité, à moi (Merci pour l’invitation), à vous. Aussi, je pense que vous ferez comme moi pour une autre raison: On paye une redevance télé, tant qu’à faire, on regarde!

C'est par là: France3 Rhône-Alpes, Municipales 2014

Voila.

Pechiney-Alcan > Une raison à la con pour fermer l’usine…

En Savoie, prendre un café au pied de la montagne, ce n’est pas toujours un bonheur surtout lorsqu’on sait que les jours à venir seront sombres. C’est ce qu’affirme Cyril, Youssef et Adam à Saint-Jean-de-Maurienne, dans les colonnes du  »Dauphiné Libéré », rubrique Présidentielle2012, la campagne vue du bistrot.

450 suppressions d’emploi au programme dans  cette vallée qui a pourtant voté Sarkozy en 2007 (33, 50% au premier tour contre 23,36% pour Ségolène Royal). Dans cette usine d’aluminium Pechiney Rio-Tinto-Alcan, spécialisée dans la métallurgie comme Arcelor Mittal, centenaire depuis 2007, les élections ne sauveront pas les emplois, c’est trop tard pensent-ils.

Pour Cyril 24 ans

Le sauvetage de Lejaby, Sarkozy ne va pas le refaire ici: il n’a pas d’ami à placer. On a bien compris que c’est sa pub qu’il faisait. J’attends d’avoir les programmes, mais je pense qu’un vote de plus ou de moins, ça ne change rien.

Cet avis est partagé par Adam. Ils ont raison sur  »le programme de Sarkozy‘ que tout le monde. Cependant, je conseille de lire celui de François Hollande déjà disponible.  Relancer l’emploi, la productivité et la croissance, c’est  la 1ere des ses 60 propositions

<<Je veux relancer la production, l’emploi et la croissance. Je créerai une Banque publique d’investissement. À travers ses fonds régionaux, je favori- serai le développement des PME, le soutien aux filières d’avenir et la conversion écologique et énergétique de l’industrie. Je permettrai aux régions, pivots de l’animation économique, de prendre des participations dans les entreprises stratégiques pour le développement local et la compétitivité de la France.>>

Pour Youssef (49 ans), Pechiney Alcan..

Les jeunes ne se battent plus, c’est grave. Rien ne les fait réagir. Cette semaine, les ouvriers d’Arcelor Mittal se sont fait gazer, on aurait dit que c’était les flics de Vichy face à eux! Pendant quatre ans, il est resté dans son terrier. Là, il sort partout d’un seul coup. C’est ridicule!

La situation est ridicule en effet. Le 14 mars à Voreppe, Rio Tinto Alcan avait annoncé le lancement d’une étude destinée à évaluer les options de cession de son site de Saint-Jean-de-Maurienne. Motif de cession: Des coûts énergétiques peu compétitifs au niveau mondial.

Le président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne se dit dubitatif sur le motif (contrat de fourniture d’électricité par EDF) invoqué par Rio Tinto Alcan pour se retirer du bassin. Fermer une usine parce que l’électricité de EDF est trop chère, c’est un comble!

Une certitude, Sarkozy n’ira pas à Saint-Jean-de-Maurienne et, ces ouvriers n’iront pas manifester devant son QG de campagne comme Les Arcelor Mittal. A défaut d »emploi, ils tiennent à leur santé…

Source: Le Dauphiné Libéré, Édition Tarentaise du 18  Mars 2012.

Lejaby: Et Sarkozy déshabille les usines françaises…

Lejaby? Une marque de lingerie bien de chez nous qui va perdre la moitié de ses salariés. « L’industrie Label-France, tu l’aimes ou tu la déshabilles »! C’est, osons le dire, la marque de fabrique de la politique industrielle depuis 5 ans . Gandrange, Florange, SeaFrance, etc…

Lejaby? Je connais. J’ai postulé pour un poste au début des années 2000. Ma candidature n’a pas fait le poids face à celle d’Arnaud, un brillant copain. Sans regrets car j’ai trouvé dans une autre branche et aujourd’hui, je suis inquiet pour lui.

Le Résident de l’Élysée, de passage dans la Capitale des Gaules (Lyon)  a encore vanté à hue et à dia ses « nouvelles anciennes » solutions pour « sauver l’industrie française ». Xavier Bertrand, l’horloge parlante chargé de l’emploi a annoncé que 98% de leur rémunération serait maintenue pendant un an. Ce n’est pas un coup de pouce, c’est du bluff médiatique comme le rappel un délégué syndical: « On savait depuis longtemps qu’on y avait droit!’’.

En effet, ce dispositif est prévu par la loi pour le versement de 98% du salaire net, soit 80% du salaire brut. En clair, aucune mesure exceptionnelle d’accompagnement n’a été proposé par le Gouvernement.

Le drame humain de LeJaby n’est pas sans rappeler d’autres faits de désindustrialisation de la France. Nous sommes tous ou serons tous un jour des Lejaby! écrivait Slovar dans un billet du 13 janvier dernier. Sur  La question de l’industrialisation de la France, il nous rappelle que la part de l’industrie dans le PIB français est passée de 24 à 14%.

La nouvelle politique industrielle de Sarkozy est fondée sur l’idée selon laquelle on pouvait bâtir une économie sans usines, en se tournant vers les seuls services. Or il apparaît aujourd’hui que ‘’lorsque les usines partent, les services finissent par suivre le mouvement’’ comme le constate Patrick Artus et Marie-Paule Virard dans La France sans ses usines . Accablant.

Il est bon de rappeler que seule l’industrie est industrialisante. Les bassins d’emploi se forment autour de certaines industries-clés,  vecteurs de croissance avec effets induits sur le développement des services. Ces entreprises satellites  tirent leur compétitivité dans les synergies ainsi crées. Logique économique simple ancrée sur la production industrielle.

Les investissements dites de structure sont du domaine des pouvoirs publics. État, Départements et Régions. En Rhône Alpes, le désengagement de l’Etat est manifeste comme d’autres régions de France avec le transfert des compétences aux collectivités locales sans transfert de financement. En dépit de cela et, contrairement à la France, la Région Rhône Alpes géré par la Gauche (PS) a conservé son TripleA. L’agence de notation Fitch a confirmé le 06 décembre 2011,  le triple A à long terme de la région Rhône-Alpes, en raison de ses bonnes performances budgétaires et d’un autofinancement élevé de ses investissements.

« Nicolas Sarkozy néglige les PME » déclarait Jean Jacques Queyranne, Président de la 1ère  Région de France Rhône Alpes. Il s’inquiète, dans un entretien dans 20Minutes du cas de PhotoWatt (énergie solaires), de Veninov (industries manufacturières) victimes elles aussi du désintérêt de l’Élysée pour le tissu industriel local. La crise a bon dos.

Les turpitudes de Sarkozy pèsent sur la gestion des collectivités locales. La perte du triple A aura des incidences locales sur le financement des plans d’aides aux entreprises. Rhône-Alpes a anticipé cette perte du AAA en empruntant sur le marché obligataire 120 Millions à 4% de taux d’intérêt. Elle attend toujours la part de l’État dans les investissement de structure.

Aussi, rendre compétitif le tissu industriel local et  »fabriquer français » exige des compétences et du savoir-faire. « L’éducation n’est donc pas une dépense mais un investissement«  comme l’a souligné Vincent Peillon. C’est une des propositions de François Hollande et de  Standard & Poor’s qui justifiait le retrait du A de Sarkozy par l’absence de réelle politique dans la formation-acquisition des compétences nécessaires au maintien de la compétitivité de la France.

En résumé: Les difficultés de LeJaby est symptomatique de la logique de « déshabillage du tissu économique français » par Nicolas Sarkozy. Il n’a pas eu un seul mot pour les ouvriers de LeJaby. Une explication à ce désintérêt?

C’est peut-être parce que à Neuilly, il n’y a pas de réelle production industrielle, contrairement à la Corrèze …

Des solutions d’aides aux entreprises locales existent. On pourrait commencer par alléger leurs dépenses de fonctionnement en baissant les taxes. Réduire la part de l’État dans le prix du Gasoil et autres carburants en activant le gel de la TIPP flottante serait de bonne augure comme l’a justement proposé François Hollande.

Après les domestiquesle détroussage des usines continue

ANNECY 2018: L’heure du menu plaisir (J.O)…

Berceau des jeux olympiques d’hiver (Chamonix, 1924), la région Rhône Alpes, sur les Monts enneigés de la Haute Savoie  sera de nouveau à l’honneur pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2018, Enfin, on l’espère…

Annecy? C’est un menu plaisir… Savourons.

Je vote pour Annecy 2018. Rien que pour le lac, ça vaut le détour

Snow, Ice and You

Mise à jour (19h00)

Les « nouveaux horizons » promis par le slogan de la ville sud-coréenne de Pyeongchang ont conquis les membres du CIO qui l’ont plébiscitée dès le premier tour de l’élection de la ville hôte des jeux Olympiques d’hiver 2018, mercredi à Durban. La lauréate a été créditée de 63 voix, contre 25 à Munich et 7 à Annecy.

Tant pis pour eux, y aura plus de place pour nous sur les rives délicieuses du Lac d’Annecy et, on gardera propres nos stations de ski et montagnes.

Les cons…

‘’La Diversité en Action‘’ à Lyon: Y. Benguigui, S. Essaidi, J. Bougrab, Nikos….

Ce lundi 20 juin, la Diversité sera en action à Lyon dans le Centre des Congrès de Lyon (Cité Internationale). ‘’Culture, Médias et Diversité‘’ sera le thème du colloque-débat dans la ville des lumières. Et, j’y serais. J’ai reçu le sésame pour participer à ce débat en présence de Jeannette BOUGRAB, Secrétaire d’État chargé de la Jeunesse et de la Vie associative et ancienne Présidente de la HALDE, de Sofia ESSAIDI, de Yamina BENGUIGUI, du Club Averroès, etc….

J’y serais avec ma fille, elle me l’a proposé. Peut être pour le spectacle de clôture animé par Nikos Alliagas, ou pour voir Sofia Essaidi, actrice principale du film ‘’Aicha, Job à tout prix » et finaliste de l’émission  »Danse avec les Stars‘’. Normal, elle est jeune ma fille (13 ans).

L’occasion me sera donnée de parler Diversité à ma fille. Les exemples de réussite dans la culture, dans les arts, les affaires, dans les nouvelles technologies entre autres activités, seront récompensés lors de la remise de Trophée entre 20h15 et 21h30. S’en suivra un cocktail dinatoire. Le tout retransmis en direct sur TLM (Télé-Lyon-Métropole). Joli programme en perspective.

Ces distinctions récompensent les actions et les engagements exemplaires, les bonnes pratiques en matière de promotion de la diversité. Ces trophées rendent hommage aux femmes et aux hommes qui ont fait de la diversité une priorité à travers leur parcours, leur action, ou leur générosité.

La diversité est nécessaire pour irriguer les cercles de décisions économiques, médiatiques et politiques français. A terme, le Club Rhône-Alpes Diversité souhaite briser le plafond de verre qui entrave l’ascension des personnes issues de la diversité vers des postes à responsabilités. Le Club Rhône Alpes Diversité a la volonté de procéder à des interventions destinées à peser sur les processus d’élaboration et de prise de décision dans les domaines économique et médiatique à l’échelle de la région Rhône Alpes.

Cette troisième cérémonie en Rhône Alpes se fera en présence du Président la Région Jean Jacques Queyranne. Je ne ferais pas de live-tweet, je discuterais Diversité avec ma fille et les autres invités. Oui, ‘’la Diversité est une chance‘’! Elle n’est pas repli sur soi, elle se fonde sur les valeurs de la République. Elle est Liberté d’entreprendre, Égalité des droits, devoirs et obligations. Le tout sous le sceau de la Fraternité. C’est ce que Je pense...

Club Rhône-Alpes Diversité


Rhône-Alpes adopte le Pass’Contraception pour les jeunes…

Pass'contraception en Rhône Alpes.

C’est fait, la Région Rhône-Alpes vient d’adopter le Pass’Contraception pour les 280 000 jeunes dès la rentrée de septembre 2011. Ce ‘’dispositif d’accès à la contraception, à la prévention des grossesses non désirées et à l’information sur les infections sexuellement transmissibles chez les jeunes‘’ sera même étendu à plus de bénéficiaires en Rhône-Alpes contrairement à d’autres régions, puisque ce sont tous les titulaires de la carte M’ra – 280 000 actuellement – qui pourront y avoir accès, et pas que les seuls lycéens.

Spécificité de la Région Rhône-Alpes: intégrer le pass’contraception à la carte M’ra délivrée dans tous les lycées et organismes de formation. Il suffit ensuite pour l’élève, et à tout moment, de ‘’télécharger‘’ le pass contraception prévention sur sa carte. Les filles disposent alors d’un crédit de 144€ (une à deux visites chez le médecin, des analyses médicales et environ six mois de modes contraceptif), et de 49€ pour les garçons (sans les modes contraceptifs autres que le préservatif).

La carte M’ra est une carte à puce gratuite et pluriannuelle diffusée par le Conseil régional de Rhône-Alpes. Elle donne droit, pour chaque élève et apprenti, à des réductions  d’accès à la formation, la culture et la pratique sportive.

‘’L’originalité de ce pass est que ce n’est pas un ‘’chèque‘’ mais un droit accroché à la carte M’ra et qu’il concerne au même niveau lycéens et jeunes en mission locale, garçons et filles‘’ a souligné le président de Région Jean-Jack Queyranne (PS) lors de l’assemblée plénière au siège de la Région à Charbonnière. Le groupe Union de la droite, du centre et apparenté (UDC) s’est fortement divisé sur le sujet alors que Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale à récemment fait sienne cette idée de Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes (PS). Le FN a voté contre.

Cet accès, avec lequel l’anonymat du jeune sera préservé, permettra de bénéficier gratuitement d’une consultation médicale, d’une prise de sang et d’une analyse médicale, d’un mode contraceptif, ainsi que d’une méthode de prévention et de réduction des risques contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles.

‘’Nous voulons contribuer à réduire le nombre d’interruptions volontaires de grossesse‘’, souligne Sarah Boukaala, conseillère régionale déléguée à la Jeunesse. ‘’7,3 % des jeunes filles de Rhône-Alpes de 15 à 25 ans ont déjà subi une IVG. Et 13,5 % des jeunes de 15 à 25 ans dans la région ont eu un premier rapport non protégé‘’.

J’ai trouvé l’information suffisamment importante pour en faire un billet destiné aux jeunes lecteurs de ce blog et à leurs parents. Sachez aussi qu’un portail internet devrait par ailleurs être mis à disposition pour assurer ‘’une première information‘’. Et une cartographie de l’état des lieux des structures existantes en matière d’information, d’accompagnement et d’accès la santé et à la contraception devrait être réalisée.

En savoir plus: Région Rhône Alpes    Carte M’ra

PS: L’olympique Lyonnais gagne la Ligue des Champions de Football [Ok, chez les filles 😉 ]