Banqueroute: RIB l’UMP…

Nicolas annonce la mort (politique) de l’UMP. Il faut dire qu’avec toutes ces affaires de grosses factures, de compte bancaire, il devient difficile de suivre, à moins d’avoir une calculatrice à 20 chiffres pour faire les comptes. Aussi, pour cette disparition liée à des questions financières (banqueroute, pas que), le RIB sonne mieux qu’un simple RIP.

20140707-222733-80853172.jpg
Lire aussi: RIP l'UMP chez @jegoun

Amen.

(…)