«Crimée & Châtiment» ou la rencontre «Poutine-Macron» …

Pour résumer la rencontre Poutine-Macron, prenons la UNe de Libé, rajoutons quelques lignes…

Le Macronisme est un Poutinisme qui ne dit pas son nom. De nombreux points de convergence..

▪️Autoritarisme – Répression des manifestationsGouvernance AntiSyndicats & Opposition – Violence d’État – Identitarisme – Sympathisants radicalisés tendance Droite extrêmeTélévision corporateLibéralisme sauvageClientélisme Concupiscence, etc.

Bref, ce mini sommet se résume assez simplement: Crimée rencontre Châtiment.

./…

 

Publicités

La #Russie nous colle un 49.3 à l’#ONU sur la #Syrie (Alep)…

la-russie-met-son-veto-au-texte-de-la-france-a-lonu

« La Russie a mis samedi son veto au texte appelant à la cessation des bombardements sur Alep proposé par la France, empêchant son adoption. Moscou, soutien principal du régime syrien, a soumis un projet de résolution concurrent, appelant plus généralement à une cessation des hostilités, sur lequel un vote était prévu dans la foulée. Sur les quinze pays membres du Conseil de sécurité, seuls la Russie et le Venezuela se sont opposés à la proposition française. La Chine et l’Angola se sont abstenus ». (Tribune de Genève)

C’est un 49.3 (diplomatique), ou un veto si vous préférez pareil-, avec les applaudissements des idiots utiles de Vladimir Poutine je suppose, les cons. Pendant ce temps, Alep-Est risque d’être « totalement détruite » dans deux mois (lire).

./…

Syrie: Poutine suspend la livraison des batteries anti-missiles à Damas…

h_50923145.jpg.700x359x1C’est une information « intéressante » car en l’absence de système de défense sol-air par Damas, le projet des frappes ciblées des alliés et l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie deviennent moins risqués.

Dans un entretien à la chaîne publique Pervyi Kanal, Vladimir Poutine a adopté un ton plus ouvert sur la crise syrienne. Il a d’abord livré l’habituel discours des «preuves convaincantes» de l’usage d’armes chimiques, du « feu vert » de l’ONU, avant d’affirmer que la Russie a suspendu ses livraisons de batteries sol-air S300 à La Syrie, c’est à dire, des systèmes de défense antiaérienne et antimissile perfectionnés équivalents du Patriot américain.

20130905-081925.jpg

«Nous avons un contrat de livraison de S300, nous avons fourni certains composants, mais nous n’avons pas achevé nos livraisons, nous les avons pour l’instant suspendues». La Syrie est donc privé « pour l’instant » de S-300 pour ne pas «rompre l’équilibre des forces» sur le terrain précise Moscou.

En clair, Poutine désarme Bachar El-Assad, enfin, en partie. En France la droite continue son cirque parlementaire, aux USA, la commission des affaires étrangères du Sénat est parvenue à un accord sur un projet d’autorisation de l’usage de la force armée en Syrie, durée des opérations, 60 joursL’anniversaire de Bachar El-Assad ce 11 septembre s’annonce peu festif.

À suivre.