Présidence du Sénat: une victoire à Larché !

Bah! A l’arraché si vous préférez. Dans la bataille « Présidence du Sénat« , victoire du Filloniste Gérard Larcher face au Sarkozyste JP Raffarin…

IMG_2018.JPG

Comme en 2008! J’avais un titre, @slovar le dessin 😉 Sinon, en savoir plus…

LIRE > Présidence du Sénat: 1ère défaite de Nicolas Sarkozy...

(…)

Publicités

Le Sénat à Droite: Bonne nouvelle pour M. Valls? Résultats, explications…

Après élection, voici la nouvelle configuration du Sénat 2014 (20h24)

Sénat2014 Byo-VxlIQAAgFGk

Défaite de la Gauche? Victoire de la Droite? Vague bleue? L’arrivée du FN avec deux élus, une nouvelle défaite pour M. Valls après sa déroute aux Régionales (FN à 25%)? C’est sans importance, ne pas l’accabler même s’il faut reconnaitre qu’il est une personnalité politique de 1er rang depuis la victoire de la Gauche de Mai 2012. (Édit 29 sept, Màj, répartition des sièges)

Sénat répartition sièges 2014

Ce qu’il faut retenir, c’est le fait suivant: un Sénat à Droite peut se lire comme une (très) bonne nouvelle pour Manuel Valls. Moins de « Sénateurs-frondeurs » et donc, possibilité d’avoir un écho positif pour sa nouvelle politique social-démocrate (pour ne pas dire « de droite »), particulièrement pour les débats sur le vote du budget, le pacte de responsabilité entre autres mesures contestées par la Gauche version Mai2012.

D’ailleurs, son silence sur cette élection (et sur cette défaite de la Gauche) masque peut-être une satisfaction: Oui, le passage à droite du Sénat, c’est l’enterrement officiel des réformes constitutionnelles: 1.- Le droit de vote des étrangers aux élections locales, 2.- L’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives, 3.- La réforme du Conseil supérieur de la magistrature, 4.- Réforme du Conseil constitutionnel, 5.- Suppression de la Cour de justice de la République, 6.- Réforme du statut pénal du chef de l’État, etc.. En effet, convoquer le Congrès sur ces sujets devient désormais « Mission impossible ». Fini, RIP!

La Gauche perd le Sénat et Manuel Valls peut donc s’en réjouir, c’est une lecture possible.
(…)

Du congé de paternité du Président de la République…

Very banal question...

Depuis l’instauration de la 5ème République, on n’a pas souvenir d’un Président de la République attendant un ‘’heureux événement‘’ depuis notre maison commune: Le Palais de l’Élysée. Un divorce? Un mariage? C’est déjà fait par l’actuel locataire des lieux. D’ici quelques semaines, il sera né le divin enfant

La future maman ne se prive pas du plaisir d’en parler, hors de France pour nous dire que cela ne nous concerne pas! Vrai. Le plus simple serait peut être de ne rien dire puisqu’il est entendu que les histoires de couche sont très loin des préoccupations des français. L’école publique et privée ont fait une grève conjointe ce 27 septembre. Et, cela s’est vu.

Dans le métro du retour à la maison, un tweet de Nicolas (un autre, un ami) parle de congé paternité du Président de la République. Les twittos souhaitent un congé paternité de Nicolas (de l’Élysée, faut suivre) pour une présidentielle anticipée. Very banal souhait? Pas vraiment….

Depuis que le Sénat est à Gauche, l’espoir d’un printemps de la rose en 2012 est palpable. François à l’Élysée! Y a plus qu’à attendre semble t-il, comme en 1981, François, la rose… Prudence.

A quoi ça sert le Sénat? m’avait demandé mon fils dimanche soir. En cas de défaillance du Président de la République, de vacances, c’est le Président du Sénat (2ème personnalité de l’État) qui assure l’intérim, le temps d’organiser de nouvelles élections. En droit constitutionnel, l’intérim est une disposition généralement prévue par la Constitution pour organiser les cas de vacance, d’empêchement ou d’absence temporaire d’un dirigeant (notamment un chef d’État), dans l’attente de son retour ou de la désignation d’un nouveau titulaire

Et, en cas de naissance à l’Élysée, le Président de la République a t-il droit a un congé de paternité? m’a demandé à nouveau mon fils. Question de droit constitutionnel. Comme je sais que vous êtes hyper balèze en Very Banal Question, je la pose ici (Merci de répondre dans les commentaires, c’est pour un exposé qu’il doit présenter en classe, mon fils).

‘’Very Banal‘’ revient souvent dans ce billet. c’est l’expression de Carla (Bruni) dans son interview fleurie du lundi à la BBC-Radio en compagnie de Christine Ockrent où elle déclare que sa grossesse, sa maternité, c’est very banal (dans le texte) Une belle formule  pour nous dire que je ne vais rien dire au lendemain de la défaite au Sénat… C’est une Com’ Very Banal.

Revenons à mon congé paternité pour son mari Nicolas. Explications.

L’intérim du président de la République est prévu à l’alinéa 4 de l’article 7 de la Constitution de la Cinquième République. Si le terme intérim n’y figure pas, ses causes sont cependant indiquées. Ainsi, en cas d’empêchement ou de vacance, les fonctions du président sont exercées provisoirement par le président du Sénat. Selon le fait générateur et l’évolution de la situation (le cas échéant), l’intérim du président prend fin, soit lorsque l’ancien président reprend ses fonctions, soit lorsque le nouveau président élu entre en fonction. En cas d’empêchement du président du Sénat, c’est le gouvernement qui exerce collégialement l’intérim présidentiel.

Wikipedia

Vu son statut de Président, il peut avoir (avec ses heures des dimanches travaillés, et toutes les bonifs) un volume horaire de congé multiplié par 2, voir 3. Donc Père peinard jusqu’en juin 2012 au moins. Et comme c’est pas bien de reprendre le boulot en pleine période estivale, ils pourront, en famille, partir en vacances en… Italie voir la famille!!!, les cousins, les tata, les mamies.

Le Congé de paternité, c’est une question de parité comme le pense Laurence Parisot, la Patronne des patrons. Elle pense que  le coté obligataire de ce congé est voulu essentiellement dans un but de parité. Elle estime que la ‘’modernisation du congé maternité‘’ est nécessaire. D’après elle, le dispositif actuel ‘’freine trop souvent l’évolution de la carrière des femmes‘’. Ainsi, ‘’l’instauration d’un congé paternité obligatoire – pour commencer, moins long que celui de la mère – permettrait de rétablir un regard plus égalitaire sur les jeunes parents‘’. Je partage son avis.

Au nom de tous les pères, au nom de l’Égalité homme-femme devant la poussette et le biberon, Accepte!!! Le Sénat est à gauche et tout ira bien! Et, les féministes verront d’un très mauvais œil un  refus éventuel de ce congé de  paternité. Il y a les allocs en plus, courage…

Au Nom des Pères, des Fils et du Sein Maternel

____________________________

Rappel (par Olympe): En France à l’issue du congé de maternité, chacun des deux parents peut prendre un congé parental d’éducation à condition d’avoir une ancienneté d’au moins une année à la date de la naissance de l’enfant. Ce congé, d’une durée initiale maximale d’un an, peut être prolongé deux fois et doit prendre fin au plus tard au troisième anniversaire de l’enfant. Il prend la forme soit d’une réduction du temps de travail soit d’une suspension du contrat de travail. Ce congé n’est pas rémunéré, la CAF verse le complément de libre choix d’activité (entre 375 € ou 550 €)  LIRE: Le congé parental dans 9 pays d’Europe

Le-conge-paternite-pour-ou-contre1[Illustration]