Saad Hariri bien arrivé à Paris et qui rira le dernier? Certainement pas Gérard Filoche…

Personne n’avait osé ce titre, c’est fait. Pourquoi le Premier ministre libanais démissionnaire, retenu en Arabie saoudite, est-il à en France? La famille Hariri est à Paris, une exfiltration, peut-être bien une libération conditionnelle. Saad Hariri, qui craint pour sa vie, n’est certainement pas là pour Le Marché de Noêl de Marcel Campion. Le fils du Père assassiné doit rencontrer Emmanuel Macron, à la mi-journée, ils ont des choses à se dire. Avant la lecture conseillée dans le lien suivant (Analyse de Karim Bitar, spécialiste de relations internationales sur cette venue, notamment par rapport à l’Arabie saoudite et l’Iran) petit état des lieux de la situation libanaise tout en infographie pour un meilleur accès..

Autre chose et vrai sujet: Cette venue à Paris inquiète très fortement Bernadette Chirac, l’ex première première Dame de France. Sans Jacques, installé rue de Tournon depuis sa sortie de l’hôpital dans un appartement prêté par le milliardaire François Pinault-, Mam « Pièces Jaunes » vit seule dans un appartement quai Voltaire que la famille Hariri lui prête. Et le proprio vient de  débarquer, mauvaise nouvelle. Pas d’expulsion avant mars période hivernale oblige? Pas si sûr…

FB_IMG_1511005442935

Saad Hariri est bien arrivé à Paris et qui rira le dernier? Certainement pas Tante Bernie et encore moins Oncle Gégé Filoche qui vient de faire sur lui, une grosse boulette. La Famille de Solferino prépare déjà ses obsèques (politiques). Cette fois, ils ne vont pas le rater, à juste titre d’ailleurs. Oui, la « liberté d’expression a ses limites » et on ne peut rire de tout. Maintenant il sait (et vous aussi d’ailleurs). Mais c’est trop tard. Pour finir, une pensée pour la Famille Hariri (Bienvenue dans votre Appart’ à Paris!) pour Tante Bernie (Welcome dans l’Appart’ de prêt de Jacques!) et pour Oncle Filoche (…) pour l’ensemble de son œuvre contre le drame du chômage (il vient de s’immoler, il a déconné).

./…

Publicités