Tout à fait Thierry! Ils ont vengé Pat’ #Battiston ! … #FraAll

Cmyh7K-WcAA9KtI.jpg_largeNon, JeNeSupportePasLesBleus, toutes ces violences, faites aux femmes, sauf contre l’Allemagne! Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Ah je sais, certainement pour Séville 08 juillet 1982, un truc qui m’est resté en travers de la gorge. Installez-vous sous le manguier de Ya Zoé, je vous explique. [La question (politique) « A qui profite la victoire des bleus sera traitée plus tard »].

Pour cette demi-finale de la Coupe du Monde Espagne’82, j’étais à Pointe-Noire, au Congo. – c’est en Afrique au cas où ce détail sur la géographie vous aurait échappé-. Ce soir là, avec Ya Yamba Roger Peko, Donatien Loundou dit Ya Rod, Ya Marc Nguimbi, Ya Aimé et Jules Soba, etc, tout le quartier, nous regardions le match sur la terrasse de la famille Nana – ils avaient la plus grande télé du quartier Tié-tié, et ça suffisait pour accueillir tout le monde, c’était mieux, en famille-. Vers les 3-1 pour la France (de mémoire), on s’est dit: « c’est fait!, la France on a sa notre victoire et la finale! ». Mais non, il a fallu qu’ils fassent intervenir le méchant Karl-Heinz Rummeinige – peut-être bien de la famille Ketchup-, pour que tout bascule. Et cette agression de Schumacher fauchant Patrick Battiston comme un lapin en plein vol, c’était un attentat, presque terroriste, pareil. Le but de Giresse – le Valbuena de l’époque sans sextape–  la joie de la bande à Tigana était devenue grimace. Oui, en Afrique, l’équipe de France de football, c’était « la bande à Tigana et Marius était son Trésor », c’est comme ça ne cherchez pas. Donc, catastrophe et méga silence sur toute une ville, qui quelques minutes avant, vibrait encore à l’unisson au rythme des passes des bleus. A la fin, c’était déjà ces putains d’allemands qui avaient gagné, grâce à l’arbitre! Le dire, c’était terrible. Et depuis j’emmerde l’Allemagne, peut-même bien avant je crois

Aussi, pour le péno offert hier soir à l’équipe de France par l’arbitre – ce n’était que justice! Une belle offrande suite à la montée remarquable de l’excellent Patrice Evra que les gens rechignent toujours à féliciter, on se demande bien pourquoi d’ailleurs. Ah! le  fiasco de Knysna , le bus toussa? Cette vieille histoire? C’est vrai que c’était d’un ridicule, et deux survivants de cette épopée ont été excellents hier soir – Non, Benzema n’y était pas– : 1. Pat’ Evra dans l’action du but de la délivrance, et Hugo Lloris, actuel capitaine des bleus et ex rédacteur-en-chef du courrier des joueurs que coach Domenech avait lu en public-, le portier des bleus était excellent hier soir, arrêts décisifs, à la hauteur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui, et ce but sur péno de Grizou-le-chouchou nous a permis de nous mettre à couvert juste avant la mi-temps, tournant du match. Et comme je le disais hier soir sur twitter, «c’est mérité pour toutes les fois qu’ils nous ont volé ces putains d’Allemands», nous éliminer au Mondial 2014 au Brésil, c’était encore une souffrance, alors, on ne va pas se gêner de dire, « Merci l’arbitre! » Et que dire de ce drible «Jeu de jambes, Yes papa, c’est cadeau» de Paul Pogba!  Puis, ce Grizoupiquet d’Antoine, une joie qui m’a ramené loin dans mes souvenirs: J’entends encore la voix du commentateur se poser une question et d’y répondre. « Pourquoi la France ne gagne pas? Ben c’est la faute aux enculés!! ». Et comment oublier ces visages attristés de mes amis d’enfance, ce pesant silence meurtrier qui surplombait la nuit portant étoilée de Ponton-sur-mer. Fini! Une pensée pour le grand absent pour cette communion de la délivrance: Thierry Roland. « Oui, tout à fait Thierry, les p’tits ont vengé Pat’ Battiston! », content il est

Battiston réaction France Allemagne

La malédiction de Séville  est terminée, je répète, « à la fin, c’est la France qui a gagné! » Les bleus et « cette violence faite à l’Allemagne », c’est une légitime défense, fallait bien en finir avec cette détresse conjugale qui s’éternisait dans ce couple Franco-Allemand. Il était temps, oui.

A Marseille, sur les terres de l’OM, ils ont fait le Job, reste un verre de Porto, pour l’ivresse totale. A vous Paris!

./…

Publicités

Les Musclés: ♪ ♫ arriva la gonzessa.♪ ♫.. la Musclada…

Soleil, plage de sable fin, mer turquoise, des vacances sur une île… c’est  un rêve qui bientôt deviendra réalité, pour certains. En attendant, je vous invite à re-découvrir la bande des joyeux lurons du Club Dorothée,  »Les Musclés », ces vestiges fascinants de la télévision de nos tendres années…

 »La Musclada », souvenirs…

♪ ♫ la périoda superba.♪ ♫. T’te une époque. Que devenus sont-ils? 😉

L’Autre Moi: The Artist in the jungle…

C’est la faute à @RomainBlachier. On peut le dire, ce billet fait suite à une pub congolaise visible sur son blog: Jubilée. C’est touchant comme attention pour le natif du Congo-Brazza que je suis.

J’ai donc fait un voyage dans mes souvenirs. Je me revois escalader le mur d’enceinte des voisins pour profiter de la Télé Noir&Blanc diffusant l’émission KinShow sur Télé Zaïre avec de sublimes inserts publicitaires.

Je vous explique. Brazzaville capitale du Congo est la ville ‘’jumelle‘’ de Kinshasa, Capitale du Zaîre du célèbre Mobutu Séseko (affectueusement Koko Sé, Grand-Père). les deux villes-Capitales ne sont séparés que par  le majestueux Fleuve-Congo.

Chaque Pays avait une seule chaine de Télé (Télé Congo et, Télé Zaïre). Comme notre Télé-Congo marchait avec des piles (pour ne pas dire très mal), on se calait tous sur Télé Zaïre qui avait en plus de très belles émissions, particulièrement les soirs et Weekends. La traditions des concerts en direct live dans le célèbre Studio Mama Angebi explique le fait que le Congo-Zaïre est Champion d’Afrique de la musique urbaine. Papa Wemba, Koffi, Ok Jazz, Wenge Musica…

C’est cette même chaine de télévision qui avait diffusé en Mondo-Vision le célèbre combat Ali-Foreman de 1974 en direct du Stade du 20 mai. Ceci explique et justifie l’escalade du mur des voisins. Leur Télé captait mieux Télé-Zaïre.

Grâce à Romain donc, j’ai fait un tour sur Youtube, j’ai cherché des publicités de ma jeunesse. J’en ai trouvé et, j’ai ri. Puis, je suis tombé sur la  pépite ci dessous. Cette Pub a été tournée sur mon aire de jeux, à l’entrée du Stade Felix Eboué. Théâtre de mes tendres années, chaque séquence de ce court métrage publicitaire ouvre une page de mes souvenirs que je veux partager avec vous.

La réalisation est … étonnante. Magnéto.

😉 Des commentaires?

[illustration]

[11] SEPTEMBER [11]: In the heart of a heartless world, Remember…

...

(*): Au cœur d’un monde sans cœur... Se souvenir. Une douleur commune. Éprouvons.