Attention les #racistes, c’est pas fini! 2 mois ferme pour un tweet…

Arrêtez vos youplaboums, la lutte contre le racisme ne marquera jamais une pause, impossible. Deux mois de prison ferme pour un tweet raciste, c’est la sanction que récolte Grégory Pasqueille, un internaute condamné aujourd’hui pour injure publique raciale, en raison d’un tweet raciste dans lequel il comparait Christiane Taubira, à un singe.

image

Non, c’est pas fini. On va peut être passer par là. Tweetez maintenant

Lui c’est fait.

./…

Les « regrets Taubira »? JJ #Urvoas taillé par le Syndicat de la Magistrature, déjà…

Les « regrets Taubira » ou l’Art d’écrire un communiqué assassin. A lire, texte signé Syndicat de la magistrature (SM), le dernier paragraphe est une vraie galette des rois, et Jean-Jacques Urvoas, ardent promoteur de la LoiRenseignement nommé Garde des Sceaux a gagné la fève des Magistrats.

 

Habémus le « taillé pour l’Intérieur » ! Il risque de se sentir à l’étroit Place Vendôme,  ça promet.

./source

C’est quoi le « vrai » problème avec Christiane Taubira?…

Je pose la question. Parce que, lorsqu’on remonte le fil des agressions sur sa seule personne depuis sa nomination au poste de « Garde des Sceaux, Ministre de la Justice », on peut avoir des doutes sur les « vraies motivations » de cet acharnement disproportionné. Alors, question:

C’est quoi le vrai problème

avec Christiane Taubira?

20120517-christiane_taubira

Répondre à ma « Parole de liberté«  (ou pas). Je pose la vraie question, pour connaitre enfin la racine de ce mal qui ne dit pas son nom, les yeux dans les yeux (de Taubira).

Sans se cacher.

La « discrétion civique »: l’innovation politique de David Pujadas #Dpda

Jeudi dernier sur le plateau de l’émission « Des paroles et des actes », France 2 a proposé à la France médusée une première inédite dans une émission politique: le témoignage anonyme de la mère d’une victime face à Christiane Taubira, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux.

20130908-001346.jpg

C’est une pratique courante dans les émissions de variétés, mais une première pour un débat politique, un « face-à-l’ombre » qui nous éloigne du légendaire « face-à-face ». Le difficile récit de cette femme ne nous soustrait pas de l’obligation de voir la chose sous un autre angle. On peut légitimement s’interroger sur l’intérêt journalistique de la méthode, s’appesantir sur le piège Pujadas ou, parler d’indignité, etc., je vais me limiter à la « peur des représailles » pour ce billet dominical.

En quoi la « peur des représailles » de l’invitée mystère de Pujadas diffère-elle de celle des infirmières marseillaises, menacées dans un hôpital de la citée phocéenne? Elles n’avaient pas porté plainte par peur des représailles, suscitant l’indignation à la UNE de toutes les chaines d’info et de la presse. Je peux comprendre l’inquiétude des victimes mais, que la télévision (publique) rende légitime cette « peur des représailles » pose un sérieux problème. Inciter les victimes à renoncer à leurs droits en se cachant, c’est à mon avis, participer à ce qu’il convient d’appeler la discrétion civique. Avec un voile intégral sur le visage, le résultat serait le même.

Dans le cadre du débat politique, cette pratique peut entrainer de sérieuses dérives avec de faux témoignages par exemple, l’évocation des faits imaginaires sans aucune possibilités de vérification. Être confronté à un militant politique anonyme de l’opposition serait alors possible, à la Papy Voise...

Comme l’a justement rappelé Christiane Taubira: « la justice se rend dans les juridictions, elle se rend dans les prétoires ». Donc, pas à la télévision et surtout pas de façon anonyme.

Des paroles, et des doutes.

Taubira et les tapettes de Douillet [Là, Y’a Paf!]

Taubira versus Douillet (JDD) à l’Assemblée nationale a sa revue de presse: Taubira rhabille Douillet pour l’hiver (NouvelObs), Mariage pour tous : Taubira se paie Douillet (Europe1), Christiane Taubira critique vivement David Douillet citant un passage de son livre (HuffPost), Christiane Taubira tacle David Douillet, « le misogyne » (LaDépêche), etc…

On  (re)regarde?

Fallait pas la chercher. Là, il y a PAF, sans aucun doute. Un gros Paf

Je me demande qui, désormais, à Droite, va oser  affronter Christiane Taubira dans des … « Paroles et des Actes », par exemple. Depuis ces débats à l’Assemblée, la droite découvre la Garde des sceaux et ses « paf! ».

Peut être qu’un tirage au sort…