Avant la #Loitravail: Suicides & harcèlement moral chez #Orange FranceTélecom. Imaginez l’après …

L’un des points qui fâchent dans la Loitravail imposée par Manuel Valls, c’est l’ «inversion de la hiérarchie des normes», je vous explique: Dans son « exposé des motifs » présenté Myriam EL Khomeri à l’Assemblée nationale au nom de Manuel Valls (c’est la formule, dans le texte):

«Désormais la primauté de l’accord d’entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun ».

Autrement dit, pour le nombre maximum d’heures quotidiennes et hebdomadaires, le temps de repos, les congés payés, etc., c’est dans l’entreprise que les choses vont se passer, plus au niveau de la branche d’activité, notamment en matière de fixation du taux de majoration des heures supplémentaires. En gros, c’est l’entreprise qui décide. « Flexibilité » ils disent. Désormais, des «accords négociés» – disons imposés- au niveau de l’entreprise pourront être moins favorables pour les salariés par rapport aux dispositions négociées au niveau de la branche d’activité. Et quand on sait ce qui se passe au niveau de cette entité pas caritative qu’est l’entreprise

 uicides à France Télécom le parquet demande un procès contre la direction

Des suicides pour « harcèlement moral » chez Orange (ex-France Telecom) comme dans d’autres boites (EDF) avant la Loitravail, et des dirigeants menacés de poursuites devant le tribunal correctionnel. Et cela dans l’ancienne hiérarchie des normes, déjà. Question valise RTL:

Que va t-il se passer demain, dans les entreprises, avec la #Loitravail?

Répondre. [Billet utile].

./…